Menu
A+ A A-

En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond de la Chine

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force d'attendre des données concrètes illustrant un éventuel rebond de l'économie chinoise.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mars, a perdu 2,03%, pour clôturer à 84,90 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, également pour échéance en mars, s'est lui apprécié de 2,23%, à 77,90 dollars.

🇨🇳 "Les cours connaissent un passage à vide", a commenté Daniel Ghali, de TD Securities. "C'est probablement lié à la Chine."

"Une bonne partie de la hausse des cours (depuis début décembre) était liée à l'optimisme concernant la réouverture de la Chine, mais les marchés physiques n'ont pas encore montré de signes de tension", alors que le pays tourne la page des festivités du Nouvel An lunaire, souligne l'analyste.

En attendant, les opérateurs vendent et réalisent quelques bénéfices, selon Daniel Ghali.

Le principal événement de la semaine sera la réunion ministérielle, mercredi, des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs alliés de l'accord OPEP+.

Les analystes d'Eurasia Group s'attendent à ce que le cartel maintienne inchangés ses quotas de production. "Le marché reste sous pression, les prix sont proches de la zone d'agrément de l'OPEP et la plupart des signaux pointent vers le haut", expliquent-ils.


"Les membres de l'OPEP vont vouloir préserver l'équilibre du marché plutôt que de prendre des mesures qui pourraient provoquer des mouvements de prix marqués", ajoutent-ils.

Le statu quo de l'OPEP "est déjà intégré" par les traders, selon Daniel Ghali.

🇷🇺 A moins d'une semaine de l'entrée en vigueur de l'embargo européen sur les livraisons de produits raffinés provenant de Russie, l'Union européenne, les pays du G7 non européens et l'Australie n'ont pas encore réussi à s'entendre sur le plafond qu'ils souhaitent appliquer à ces dérivés du brut.

Selon plusieurs médias, l'Union européenne a proposé de fixer à 100 dollars le baril le prix maximum auquel la Russie pourra vendre du gazole à d'autres pays que les membres de l'UE.

Si un accord est trouvé, "ce sera en dernière minute, ce qui pourrait occasionner de la confusion sur le marché", prévient Eurasia Group.

🔥 Outre le pétrole, le gaz naturel connaît aussi un fléchissement. Lundi, le gaz naturel américain est descendu à son plus bas niveau depuis plus de 22 mois.

(c) AFP

Commenter En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond de la Chine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite