Menu
A+ A A-

Énergie chère, taux d’intérêt, fin des aides: faillites en vue

PétroleParis: Comme vous le verrez, le gaz naturel plonge de beaucoup par rapport à l’été. Il revient sur les niveaux de 2021… avant la guerre en Ukraine, et avant l’envolée du prix de l’électricité...



Graphique du prix du gaz naturel :




D’autre part, le prix du courant a chuté à près de 0 euros le MWh le 1er janvier, et remonte à plus de 200 euros aujourd’hui, soit un retour vers les prix élevés (même s’il reste moins cher qu’au mois d’août et début décembre).

🔥 Le prix du gaz tient à la fois à la baisse de la demande des ménages en raison des températures chaudes, et à la mise à l’arrêt d’usines.

La demande de gaz dans l’ensemble a chuté dans presque tous les pays du continent avec une baisse moyenne de 20 % pour la zone (voir graphique ci-dessous).



Les prix du gaz naturel et du courant électrique ont tendance à varier à grande vitesse. Le problème vient des difficultés de stockage, ce qui rend le marché sensible à toute hausse ou baisse de la consommation ou de la production.

Avec peu de stockage de disponible pour le gaz (par rapport au pétrole), les inventaires ont besoin de trouver un acheteur en vitesse, ce qui fait chuter le prix en cas de manque de consommation. À l’inverse, le manque de réserves entraîne plus rapidement des pénuries et des explosions de prix.

🛢️ Le pétrole, par contre, crée moins de difficultés. Les navires de transport pétrolier, qui sont en plus grand nombre que pour le gaz, peuvent aussi servir comme moyens de stockage en mer. Les produits du pétrole ont plus d’utilisations dans un nombre de secteurs - des plastiques, à l’électricité, aux carburants.

Ainsi, le prix du pétrole donne peut-être une vision de l’énergie moins affectée par des effets immédiats. En ce moment, le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. fluctue entre 80 $ et 90 $, soit une hausse d’environ 20 $ par rapport à la normale des dernières années.


En somme, la tension continue dans le marché de l’énergie.


🛢️ Dossier gratuit sur le pétrole

L'auteur propose un dossier gratuit qui détaille pourquoi – et comment – les particuliers devraient investir dans le pétrole en ce moment.

Saisissez votre email et recevez le dossier complet. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

L’accalmie dans le gaz et le courant électrique représente sans doute une phase de courte durée.

En effet, l’une des raisons pour les dividendes élevés de la part des producteurs pétroliers est leur manque d’investissements dans la production, ce qui libère plus d’excédents de trésorerie. Le manque de dépense pour relancer la production va mener à un manque d’offre à l’avenir.


Retour des faillites


L’industrie a coupé la consommation d’électricité, comme vous le voyez ci-dessous (le graphique montre toute l’année 2022, cependant, alors que le gros de la réduction semble avoir eu lieu dans la deuxième moitié de l’année).

Dans les mois à venir, ces mises à l’arrêt peuvent mener à des faillites.

Déjà, de plus en plus de sociétés déposent le bilan en France car elles ont écoulé les aides des trois dernières années.

▶️ 20 Minutes :
Les défaillances d’entreprises en France ont fortement rebondi en 2022 et se sont accélérées au quatrième trimestre, selon une étude publiée lundi par le cabinet spécialisé Altares, qui s’attend à ce qu’elles dépassent en 2023 leur niveau d’avant la crise sanitaire.
Le graphique ci-dessous vous montre le nombre de faillites en France par mois, selon la Banque de France. Les défaillances d'entreprises ont chuté avec les aides du gouvernement en 2020 et les années suivantes. Elles ont encore beaucoup de marge de rattrapage avant de compenser pour le manque de faillites.



Le gouvernement chiffre les Prêts garantis à 143 milliards d’euros, pour environ 700.000 sociétés. Le gouvernement a aussi payé les salaires à la place des sociétés, et compensé des commerces pour la perte de chiffre d’affaires.

La fin des aides doit mettre beaucoup des sociétés en question en banqueroute. Les fermetures pour le coût du courant et du gaz ajoutent au problème.


Difficultés pour les marchés


Mis à part les coûts de l’énergie et la fin des aides, les entreprises paient aussi plus cher pour emprunter. Vous l’avez vu : les taux d’intérêts grimpent. Les crédits immobiliers ont commencé à remonter en 2022, comme vous le voyez ci-dessous.



Ces hausses de taux correspondent à des pertes pour les détenteurs des obligations. En effet, la valeur d’une obligation augmente quand les taux baissent, car les rendements sont en plus forte demande. À l’inverse, le prix d’une obligation baisse quand les taux augmentent.

La hausse de taux en 2022 a fait plus de dégâts que ne le pense la majorité de gens.

En prenant en compte l’inflation, les obligations américaines ont fait leur pire performance depuis l’existence du pays (voir graphique ci-dessous, créé par un professeur retraité de l’Université de Santa Clara).



La valeur des obligations françaises chute aussi. Selon l’indice S&P de la valeur des obligations françaises, elles ont perdu 15 % de leur valeur dans les 12 derniers mois, et 19 % de leur valeur depuis le 1er janvier 2021. De plus, l’indice mesure leur valeur en euros. Comptée en dollars, la perte serait encore plus sévère.

Face aux pertes sur les portefeuilles d’obligations, les créanciers devraient resserrer encore plus l’accès au crédit, et pousser les taux d’intérêt vers le haut.

En bref, les dirigeants saluent une baisse des prix de l’énergie. Mais elle atteste d’un cauchemar en vue pour une bonne partie des entreprises françaises.


🛢️ Dossier gratuit sur le pétrole

L'auteur propose un dossier gratuit qui détaille pourquoi – et comment – les particuliers devraient investir dans le pétrole en ce moment.

Saisissez votre email et recevez le dossier complet. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

(c) Henry Bonner avec Prixdubaril.com

Commenter Énergie chère, taux d’intérêt, fin des aides: faillites en vue



    Communauté prix du baril


    Les notes d'Henry Bonner

    mardi 28 mai 2024

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    samedi 18 mai 2024

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien plus d’investissements dans les renouvelables et réseaux d’électricité...

    lundi 13 mai 2024

    🇫🇷 Engie : 3 milliards d’euros d'investissements à risque dans le biogaz

    Energie: Engie, le distributeur d’énergies, vient d’acheter deux centrales à biogaz, et passe ainsi la barre de 1 TWh de production de biogaz. Il a un objectif de plus de 10...

    mercredi 20 mars 2024

    📈 111 milliards $ de distributions par les majors : vers plus de superprofits

    Compagnies pétrolières: Selon Reuters, les distributions de bénéfices et rachats de parts par les majors du pétrole - BP, Chevron, Exxon, Shell, et TotalEnergies -, en 2023, dépassent les montants...

    lundi 12 février 2024

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les...

    lundi 05 février 2024

    🔥 Blocage du gaz naturel liquide

    Analyse: La lutte contre les énergies fossiles - en particulier le pétrole et le gaz - reprend après un peu de pause en raison de la crise des énergies, et...

    vendredi 22 septembre 2023

    📈 Pétrole au-dessus de 90 $ : aubaine des producteurs

    Paris: Le pétrole remonte au-dessous des 90 $ le baril. Les producteurs de pétrole connaissent les 3 meilleures années de ce siècle, et peut-être de tout temps.

    jeudi 01 juin 2023

    Notre petit groupe d’analystes défie la pensée courante sur le pétrole

    Je m’appelle Henry Bonner. En dépit d’un repli des prix du pétrole cette année, mon équipe et moi continuons d’insister que le pétrole demeure un des meilleurs placements pour cette...

    mardi 23 mai 2023

    Gaz naturel : rebond de la demande en 2023

    Analyse: Le prix du gaz plonge. La demande demeure en retrait. Selon Bruegel, à date de mars 2023, la France consomme 13 % de gaz de moins que la moyenne...

    Toutes les notes d'Henry Bonner

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    mardi 28 mai 2024 à 16:30

    Le pétrole monte, poussé par les tensions géopolitiques au M…

    New York: Les prix du pétrole montent mardi, poussés par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, Israël multipliant les frappes sur Rafah et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite