Menu
A+ A A-

Le pétrole au plus haut en clôture depuis début décembre

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont repris leur ascension jeudi, pour clôturer au plus haut niveau depuis début plus d'un mois et demi, toujours stimulés par la perspective d'un redémarrage de la demande chinoise, au point de faire fi de l'accmulation des stocks de brut américains.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars a progressé de 1,38%, à 86,16 dollars, son plus haut niveau en clôture depuis début décembre.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), avec échéance en février, il a gagné 1,06%, à 80,33 dollars.

"Les prix repartent à la hausse car la demande chinoise soutenue va probablement engendrer une hausse des stocks et de l'activité des raffineries", a commenté, dans une note, Edward Moya, d'Oanda.

Dans un entretien à l'agence de presse Xinhua, le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), Haitham Al-Ghais, a indiqué que le cartel était "très confiant dans l'économie chinoise". "La Chine va se remettre", a-t-il souligné.

"Nos prévisions initiales pour cette année montrent qu'il y a de l'espoir" quant au niveau de la demande, "en particulier avec la réouverture de la Chine", a ajouté le responsable, en marge du Forum économique de Davos.

Mercredi, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) avait révisé en hausse son estimation de demande moyenne pour 2023, à 101,7 millions de barils par jour, contre 101,6 précédement, un niveau record.

La moitié de la progression attendue par rapport à l'an dernier est attribuée à la Chine par l'AIE.


"L'AIE s'attend à ce que la demande soit modérée sur les trois premiers mois" de l'année, a tempéré Robert Yawger, de Mizhuo. "Il pourrait y avoir un renforcement, mais ce ne sera pas avant avril, au mieux."

Malgré ces réserves, les intervenants ont de nouveau poussé le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. et le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. au-delà de 80 et 85 dollars respectivement, passant outre le nouveau bond surprise des stocks commerciaux de pétrole aux États-Unis.

Ces réserves ont grimpé de 8,4 millions de barils la semaine dernière, après avoir déjà gonflé de 19 millions de barils sur la période précédente. Elles n'ont plus été aussi garnies depuis juin 2021.

Pour Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, c'est là la conséquence des perturbations dont a souffert l'industrie pétrolière après le passage de la tempêre hivernale Elliott, qui a balayé, fin décembre, une grande partie du territoire américain.

"Les raffineurs ont toujours des problèmes liés à la vague de froid", a expliqué l'analyste.

Depuis plusieurs semaines, les acteurs du marché accueillent avec circonspection les chiffres distordus du rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

"Je ne comprends pas comment ils ont pu se retrouver avec une hausse de 8 millions de barils" avec un taux d'utilisation des raffineries en progression, un bond des exportations et de la demande intérieure, a lancé M. Yawger. "Les chiffres ne coïncident pas."

(c) AFP

Commenter Le pétrole au plus haut en clôture depuis début décembre



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    mercredi 19 juin 2024 à 12:00

    Le pétrole fléchit avec les premières données sur les stocks…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient légèrement mercredi, de premières données hebdomadaires mitigées sur les réserves commerciales des Etats-Unis mettant fin à...

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite