Menu
A+ A A-

Le pétrole s'essouffle, le gaz au plus bas depuis 16 mois

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole reprenaient leur souffle lundi après une semaine de hausse, les craintes de récession mondiales reprenant le pas sur l'optimisme des investisseurs, quand le gaz naturel tombait quant à lui à un nouveau plus bas depuis 16 mois.
Vers 10H45 GMT (11H45 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars perdait 0,30% à 85,02 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en février, baissait de 0,18% à 79,72 dollars.

La semaine passée, les deux références du pétrole ont gagné plus de 8%, récupérant ainsi de leurs pertes de la première semaine de l'année, après que la Chine ait abandonné les derniers vestiges de sa très stricte politique sanitaire du zéro-Covid.

🇨🇳 "Si les perspectives de la Chine ont pris un tournant, il faut noter que la normalisation de sa demande de pétrole sera progressive", tempère cependant Stephen Brennock, analyste chez PVM Energy.

Le pays doit en effet d'abord surmonter "une nouvelle vague d'infections" de Covid-19, rappelle-t-il. "En l'état actuel des choses, la reprise pétrolière de la Chine reste anticipée plutôt que concrète".

En parallèle, "le spectre de la récession plane toujours sur l'économie mondiale", estime l'analyste.

La semaine passée, la Banque mondiale (BM) a fortement révisé à la baisse ses prévisions de croissance mondiale pour 2023, qu'elle anticipe désormais à 1,7% contre 3% en juin dernier, du fait de l'inflation persistante, de la hausse des taux et des effets de la guerre en Ukraine.


Les investisseurs attendent cette semaine les perspectives du marché de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) dans son rapport mensuel sur l'offre et la demande en or noir, et celui de l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

🔥 Parallèlement, le gaz naturel européen perdait encore du terrain, poursuivant sa tendance baissière amorcée début décembre.

Le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, s'échangeait à 57,20 euros le mégawattheure (MWh), peu après avoir chuté jusqu'à 56,60 euros, son prix le plus bas depuis septembre 2021.

"La situation de panique de l'année dernière a été remplacée par la conviction que l'Europe passera l'hiver sans problèmes d'approvisionnement", affirment les analystes d'Energi Danmark.

Ils évoquent une demande "faible en raison du temps doux", permettant aux réserves d'être "beaucoup plus (remplies) que d'habitude à cette période de l'année".

Depuis début 2023, la référence européenne du gaz a déjà dévissé d'environ 25%.
(c) AFP

Commenter Le pétrole s'essouffle, le gaz au plus bas depuis 16 mois



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    jeudi 22 février 2024 à 13:30

    Le pétrole hésite entre risque géopolitique et demande moros…

    New York: Les prix du pétrole hésitent jeudi, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes, et les perspectives...

    jeudi 22 février 2024 à 12:00

    Le pétrole remonte, le risque géopolitique reprend le dessus

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en petite hausse jeudi poussé par le risque géopolitique au Moyen-Orient, les investisseurs scrutant la situation...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite