Menu
A+ A A-

Dividendes du pétrole et du gaz, sources d’envie

PétroleDividendes records pour le CAC 40! La manne donne des envies à certains.

Et si on faisait contribuer les profits au financement des retraites plutôt que de reculer l’âge de départ”, ​propose un internaute sur Twitter.

Les chiffres cachent la vérité, cependant...
▶️ Voyez, certains proposent comme explication la santé de l’économie : “taux de chômage le plus bas depuis 2008, à 7,3 % [et] des créations d’entreprises à leur plus haut niveau historique”, comme le disent les analystes cités par Ouest-France.

Non, les résultats proviennent des prix élevés pour l’énergie. Le restant de l’indice n’offre qu’une déception.

Dans l’ensemble, les actionnaires dans le CAC 40 ont en fait perdu de l’argent sur l’année, même avec les dividendes.

Par rapport à la taille du marché, les 56 milliards d’euros représentent seulement un rendement de 2,6 % en un an. Cependant, les actions ont baissé sur la période, et l’inflation a réduit la valeur des euros dans lesquels les chiffres sont rapportés.

📉 En retour total, avec les dividendes, le CAC 40 affiche une perte de 1,6 % sur un an.



Les sociétés du CAC 40 ont versé 50 milliards d’euros de dividende en 2019.

TotalEnergies paie plus de dividende que tout autre, avec 13,3 milliards de distributions, ce qui est plus important que le géant du luxe, LVMH.

Sans la manne des énergies, le CAC 40 paie donc moins de dividende qu’en 2019, quand il a distribué 50 milliards d’euros !

🛢️ Dossier gratuit sur le pétrole

L'auteur propose un dossier gratuit qui détaille pourquoi – et comment – les particuliers devraient investir dans le pétrole en ce moment.

Saisissez votre email et recevez le dossier complet. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

🇪🇺 De plus, vous vous rappellerez que l’euro a perdu de la valeur au cours de l’année. En prenant l’indice des prix européen (moins faussé par les contrôles de prix), la monnaie a perdu 9,2 % de sa valeur en 12 mois, à décembre dernier.

Ainsi, le CAC 40 a perdu environ 10 % en termes réels (et le calcul ne prend même pas en compte la taxe sur les dividendes).


Appels à redistribution

Les chiffres suscitent néanmoins les appels à la redistribution.

Les patrons et les actionnaires ont fait un “hold-up tranquille”, estime un député.

▶️ Dans un entretien avec La Vie, il explique :
En 1979, les entreprises dépensaient 0,50 € en dividendes pour chaque euro d’investissement. Aujourd’hui, c’est 2 € de dividende pour 1 € d’investissement…

Mais c’est terrible, surtout, pour affronter le défi climatique, qui réclamerait que les firmes investissent des milliards. À la place, les masses d’argent partent aux actionnaires. Ils ont pris le pouvoir, ils se gavent : le projet industriel est écrasé par la folie financière.


Contre l’énergie

Les efforts pour limiter l’utilisation de l’énergie fossile devraient se poursuivre. Selon mon groupe et moi, les prix vont donc demeurer élevés (avec des fluctuations de court-terme).

Toute remise en cause du programme pour réduire les émissions de carbone entraîne des dénonciations.

Par exemple, en 2019, une collective de journaux a dressé une liste de “faussaires, relativistes et « climato-hypocrites »”. Les indésirables incluent le PDG de Stellantis, Carlos Tavarès.

M. Tavarès a en effet proféré les mots “pensée unique” en référence aux programmes sur les renouvelables et la voiture. Il suggère “même que les objectifs climatiques de l’Union européenne allaient porter atteinte à la ‘liberté de mouvement’”, citent les journaux.

Cependant, des pays ont en effet annoncé l’interdiction de vols intérieurs au nom du climat.

L’UE dans l’ensemble interdit la vente des véhicules thermiques, qu’utilisent la vaste majorité des gens aujourd’hui, à l’avenir.

Par ailleurs, le directeur de la filiale architecture de la SNCF propose de “brider progressivement la puissance et la vitesse des véhicules" et “inverser la tendance à l’hyper-mobilité”.

Par ailleurs, les enjeux financiers - l’argent qui mise sur les politiques en faveur des renouvelables - continuent de grimper.

La taille de marché des crédits-carbone en Europe est de plus de 680 milliards d’euros en 2021, rapporte Statista, plus du double de l’année d’avant !

Or, les détenteurs des crédits n’obtiennent des retours qu’en cas de durcissement des règles contre les émissions.

La lutte contre les émissions de carbone, et contre le développement d’énergies fossiles va donc de l’avant. Avec moins d’offre de pétrole et de gaz sur le marché, les prix des énergies resteront élevés.

Les dividendes dans le secteur de l’énergie continueront de faire des envieux.

🛢️ Dossier gratuit sur le pétrole

L'auteur propose un dossier gratuit qui détaille pourquoi – et comment – les particuliers devraient investir dans le pétrole en ce moment.

Saisissez votre email et recevez le dossier complet. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

(c) Henry Bonner avec Prixdubaril.com

Commenter Dividendes du pétrole et du gaz, sources d’envie


    Les notes d'Henry Bonner

    jeudi 26 janvier 2023

    Retour de la Chine, fin de chute pour le pétrole

    Paris: Le prix du pétrole a peut-être cessé sa chute. La Chine pousse la demande vers le haut.

    vendredi 20 janvier 2023

    Énergie chère, taux d’intérêt, fin des aides: faillites en vue

    Paris: Comme vous le verrez, le gaz naturel plonge de beaucoup par rapport à l’été. Il revient sur les niveaux de 2021… avant la guerre en Ukraine, et avant l’envolée...

    vendredi 06 janvier 2023

    Chute des prix d’énergie : problème pour la remise en marche

    Le prix de l’électricité et du gaz ont fait une rechute depuis la mi-décembre. Le pétrole, au prix du Brent, a aussi baissé sous les 80$ cette semaine.  Les énergies...

    mercredi 04 janvier 2023

    La météo masque l’impact de l’Ukraine

    La température a grimpé depuis 2 semaines. En résultat, les prix du courant et du gaz ont chuté. Selon l’Epex, le prix du courant en France a atteint 481 euros...

    mardi 03 janvier 2023

    Pertes pour le gaz naturel, subventions pour les renouvelables

    L’absence de coupures de courant provient des effets de l’explosion des prix, ce qui produit une chute de la demande pour les énergies (car les acheteurs n’ont pas les moyens...

    dimanche 25 décembre 2022

    Plus d’entraves à la production d’énergies

    Un durcissement des règles et des taxes sévit contre le secteur de l’énergie, ce qui dissuade les sociétés de pétrole et de gaz des hausses de production. Elles font face à...

    vendredi 16 décembre 2022

    🔎 Pétrole et gaz : l’avenir contient des pénuries

    Les prix de l’énergie plongent ou remontent en fonction des attentes sur la santé des consommateurs et de l’industrie autour du monde, qui sont à l’origine de la demande...

    lundi 12 décembre 2022

    🔎 Le problème de l’élimination du pétrole

    Actuellement, la production de pétrole peine à redémarrer.D’autres sources d’énergies vont également dans la direction de la pénurie. L’imposition du zéro-carbone fait partie des causes...

    jeudi 08 décembre 2022

    Baisse de l’énergie : sacrifice de l’industrie

    Paris: Le prix du pétrole est en recul de 17 $ sur un mois, un revers pour le secteur pétrolier. En dépit de la baisse du baril, les actions des sociétés...

    Toutes les notes d'Henry Bonner

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:05

    Le pétrole baisse, les exportations russes résistent

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur déclin mardi, lestés par des exportations russes résilientes, tandis que les investisseurs désertent les actifs...

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    lundi 30 janvier 2023 à 17:25

    Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de de…

    Londres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de...

    lundi 30 janvier 2023 à 13:00

    ⛽️ Augmentation des prix des carburants: Le SP98 frôle les 2…

    Paris: Les tarifs des carburants continuent de grimper depuis le début de l'année en raison de la fin des subventions de l'État...

    lundi 30 janvier 2023 à 12:00

    Le pétrole hésite, une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte lundi, mais une attaque sur un site militaire iranien ainsi que l'approche de...

    vendredi 27 janvier 2023 à 23:00

    Le pétrole en repli, sur des prises de profits avant la fin …

    New York: Les prix du pétrole, en hausse en première partie de séance, se sont finalement repliés vendredi, les investisseurs étant tentés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    💵 Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - 2022

    Le dimanche 15 janvier 2023

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2022.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite