Menu
A+ A A-

Le pétrole progresse encore, tiré par un regain d'appétit de la Chine

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont continué d'avancer mardi, stimulés par le relèvement des quotas d'importation des raffineurs par les autorités chinoises, que le marché a interprété comme un premier signe d'accélération de la demande de brut.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mars, a gagné 0,59%, pour clôturer à 80,10 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en février, a lui pris 0,65%, à 75,12 dollars.

Le gouvernement chinois a publié lundi de nouveaux quotas d'importation de brut pour les raffineurs, sensiblement supérieurs à ceux de la première vague d'autorisations pour 2023, dévoilée en octobre.

Outre les raffineurs indépendants figurant déjà sur la liste, un nouveau venu, Shenghong Petrochemical, a été ajouté, avec un quota quasiment double de celui des opérateurs qui ont été écartés, ce qui devrait contribuer à la hausse des volumes importés.

L'accélération des cours intervient après que le marché a testé, pour la seconde fois en un mois, le seuil symbolique des 70 dollars le baril pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., la semaine dernière, et trouvé du soutien une fois proche de ce plancher, a relevé Stephen Schork, analyste et auteur du Schork Report.

"Donc il y a probablement des traders à la hausse qui essayent de capitaliser sur les nouvelles venues de Chine, ce qui donne de la vigueur au marché", a expliqué l'analyste.

Parallèlement à la hausse des quotas, la Chine a levé dimanche, l'obligation de quarantaine pour les voyageurs en provenance de l'étranger et mis ainsi fin à quasiment trois années d'isolement pour lutter contre le coronavirus.


Pour autant, estime Daniel Ghali, de TD Securities, "à court terme, la montée des cas (de Covid-19 en Chine) est un élément qui compense" l'effet de la réouverture et la levée des restrictions sanitaires sur le prix de l'or noir.

Dimanche, Jiao Yahui, l'une des responsables de la Commission nationale de santé (NHC) chinoise, a indiqué que la vague de contamination montrait des signes d'accalmie, mais que les autorités s'attendaient à un rebond avec les déplacements des fêtes du Nouvel An chinois, du 22 janvier au 5 février.

Autre facteur bridant l'élévation des prix, la décision du gouvernement américain de rejeter toutes les propositions initiales soumises dans le cadre de son appel d'offres pour reconstituer les réserves stratégiques (SPR), selon une déclaration faite à l'AFP par le ministère américain de l'Energie (DOE).

Ce premier appel d'offres, lancé mi-décembre, porte sur trois millions de barils et intervient après une séquence de 16 mois qui a vu les États-Unis ponctionner quelque 248 millions de barils dans les SPR, soit 40% du total.

Les autorités américaines "ont passé leur tour, en pensant vraisemblablement que les prix allaient encore baisser" et que racheter du pétrole plus tard serait alors meilleur marché.

(c) AFP

Commenter Le pétrole progresse encore, tiré par un regain d'appétit de la Chine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    jeudi 22 février 2024 à 13:30

    Le pétrole hésite entre risque géopolitique et demande moros…

    New York: Les prix du pétrole hésitent jeudi, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes, et les perspectives...

    jeudi 22 février 2024 à 12:00

    Le pétrole remonte, le risque géopolitique reprend le dessus

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en petite hausse jeudi poussé par le risque géopolitique au Moyen-Orient, les investisseurs scrutant la situation...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite