Menu
A+ A A-

Le pétrole progresse encore, tiré par un regain d'appétit de la Chine

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont continué d'avancer mardi, stimulés par le relèvement des quotas d'importation des raffineurs par les autorités chinoises, que le marché a interprété comme un premier signe d'accélération de la demande de brut.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mars, a gagné 0,59%, pour clôturer à 80,10 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en février, a lui pris 0,65%, à 75,12 dollars.

Le gouvernement chinois a publié lundi de nouveaux quotas d'importation de brut pour les raffineurs, sensiblement supérieurs à ceux de la première vague d'autorisations pour 2023, dévoilée en octobre.

Outre les raffineurs indépendants figurant déjà sur la liste, un nouveau venu, Shenghong Petrochemical, a été ajouté, avec un quota quasiment double de celui des opérateurs qui ont été écartés, ce qui devrait contribuer à la hausse des volumes importés.

L'accélération des cours intervient après que le marché a testé, pour la seconde fois en un mois, le seuil symbolique des 70 dollars le baril pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., la semaine dernière, et trouvé du soutien une fois proche de ce plancher, a relevé Stephen Schork, analyste et auteur du Schork Report.

"Donc il y a probablement des traders à la hausse qui essayent de capitaliser sur les nouvelles venues de Chine, ce qui donne de la vigueur au marché", a expliqué l'analyste.

Parallèlement à la hausse des quotas, la Chine a levé dimanche, l'obligation de quarantaine pour les voyageurs en provenance de l'étranger et mis ainsi fin à quasiment trois années d'isolement pour lutter contre le coronavirus.


Pour autant, estime Daniel Ghali, de TD Securities, "à court terme, la montée des cas (de Covid-19 en Chine) est un élément qui compense" l'effet de la réouverture et la levée des restrictions sanitaires sur le prix de l'or noir.

Dimanche, Jiao Yahui, l'une des responsables de la Commission nationale de santé (NHC) chinoise, a indiqué que la vague de contamination montrait des signes d'accalmie, mais que les autorités s'attendaient à un rebond avec les déplacements des fêtes du Nouvel An chinois, du 22 janvier au 5 février.

Autre facteur bridant l'élévation des prix, la décision du gouvernement américain de rejeter toutes les propositions initiales soumises dans le cadre de son appel d'offres pour reconstituer les réserves stratégiques (SPR), selon une déclaration faite à l'AFP par le ministère américain de l'Energie (DOE).

Ce premier appel d'offres, lancé mi-décembre, porte sur trois millions de barils et intervient après une séquence de 16 mois qui a vu les États-Unis ponctionner quelque 248 millions de barils dans les SPR, soit 40% du total.

Les autorités américaines "ont passé leur tour, en pensant vraisemblablement que les prix allaient encore baisser" et que racheter du pétrole plus tard serait alors meilleur marché.

(c) AFP

Commenter Le pétrole progresse encore, tiré par un regain d'appétit de la Chine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    jeudi 18 juillet 2024 à 12:30

    Le pétrole hésite, en proie à des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, partagés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les données économiques...

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite