Menu
A+ A A-

Le pétrole monte avec la perspective d'une diminution de la production russe

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole montaient vendredi, après l'annonce par la Russie d'une potentielle réduction de sa production de pétrole en réaction aux sanctions occidentales, augmentant ainsi la tension sur l'offre.

Les éléments clés:


01 📈 Les prix du pétrole (Brent et West Texas Intermediate) ont augmenté de 1,41% et 1,68% respectivement, en réaction à l'annonce par la Russie d'une réduction potentielle de sa production de pétrole en réponse aux sanctions occidentales.


02 🇷🇺 L'augmentation des prix du pétrole reflète l'inquiétude des opérateurs quant à la réaction de la Russie aux sanctions et crée de nouvelles pressions sur l'offre.


03 🇺🇸 Les craintes quant à la diminution de l'offre disponible sur le marché ont éclipsé l'effet potentiel des tempêtes aux États-Unis sur la demande de carburant.


04 🇨🇳 Les nouvelles diminutions de l'offre devraient maintenir les prix du baril, à condition que les perspectives de la demande ne se détériorent pas davantage.


Vers 11H30 GMT (12H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février gagnait 1,41%, à 82,12 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison le même mois, prenait 1,68%, à 78,79 dollars.

🇷🇺 La hausse des prix des deux références mondiales du brut "reflète l'inquiétude croissante des opérateurs quant à la réaction de Moscou aux nouvelles sanctions", commente Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades.

Vendredi, la Russie a en effet indiqué qu'elle pourrait réduire sa production de pétrole de quelques 500-700.000 barils par jour début 2023, en réponse à l'introduction par l'UE, le G7 et l'Australie d'un plafonnement du prix de l'or noir russe, selon le vice-Premier ministre russe, Alexandre Novak.

De quoi créer de nouvelles "pressions sur l'offre" et ainsi, "de nouvelles hausses du prix du baril", poursuit M. Evangelista.

La réponse du Kremlin aux sanctions introduites début décembre était particulièrement attendue par le marché, le président Vladimir Poutine ayant déjà menacé l'Occident de "réduire la production" de pétrole russe "si nécessaire", en dénonçant une "décision stupide" au moment de l'entrée en vigueur du plafond.

Les analystes de DNB jugent la menace d'une réduction de la production russe "probable", "la Russie se rendant compte" que la production aurait diminué de toute façon "au premier semestre 2023 en raison du durcissement des sanctions".


🇺🇸 Les craintes quant à la diminution de l'offre disponible sur le marché ont éclipsé "l'effet potentiel des tempêtes aux États-Unis, qui pourraient paralyser une partie importante du réseau de transport du pays et donc réduire la demande de carburant" et ainsi freiner les prix du baril, estime Ricardo Evangelista.

🇨🇳 Han Tan, analyste chez Exinity, avance que les nouvelles diminutions de l'offre devraient ainsi maintenir les prix du baril, "à condition que les perspectives de la demande ne se détériorent pas davantage, compte tenu des hausses de taux des banques centrales en cours et des difficultés de la Chine à maîtriser la propagation du Covid".

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte avec la perspective d'une diminution de la production russe



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite