Menu
A+ A A-

Le pétrole monte avec la perspective d'une diminution de la production russe

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole montaient vendredi, après l'annonce par la Russie d'une potentielle réduction de sa production de pétrole en réaction aux sanctions occidentales, augmentant ainsi la tension sur l'offre.

Les éléments clés:


01 📈 Les prix du pétrole (Brent et West Texas Intermediate) ont augmenté de 1,41% et 1,68% respectivement, en réaction à l'annonce par la Russie d'une réduction potentielle de sa production de pétrole en réponse aux sanctions occidentales.


02 🇷🇺 L'augmentation des prix du pétrole reflète l'inquiétude des opérateurs quant à la réaction de la Russie aux sanctions et crée de nouvelles pressions sur l'offre.


03 🇺🇸 Les craintes quant à la diminution de l'offre disponible sur le marché ont éclipsé l'effet potentiel des tempêtes aux États-Unis sur la demande de carburant.


04 🇨🇳 Les nouvelles diminutions de l'offre devraient maintenir les prix du baril, à condition que les perspectives de la demande ne se détériorent pas davantage.


Vers 11H30 GMT (12H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février gagnait 1,41%, à 82,12 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison le même mois, prenait 1,68%, à 78,79 dollars.

🇷🇺 La hausse des prix des deux références mondiales du brut "reflète l'inquiétude croissante des opérateurs quant à la réaction de Moscou aux nouvelles sanctions", commente Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades.

Vendredi, la Russie a en effet indiqué qu'elle pourrait réduire sa production de pétrole de quelques 500-700.000 barils par jour début 2023, en réponse à l'introduction par l'UE, le G7 et l'Australie d'un plafonnement du prix de l'or noir russe, selon le vice-Premier ministre russe, Alexandre Novak.

De quoi créer de nouvelles "pressions sur l'offre" et ainsi, "de nouvelles hausses du prix du baril", poursuit M. Evangelista.

La réponse du Kremlin aux sanctions introduites début décembre était particulièrement attendue par le marché, le président Vladimir Poutine ayant déjà menacé l'Occident de "réduire la production" de pétrole russe "si nécessaire", en dénonçant une "décision stupide" au moment de l'entrée en vigueur du plafond.

Les analystes de DNB jugent la menace d'une réduction de la production russe "probable", "la Russie se rendant compte" que la production aurait diminué de toute façon "au premier semestre 2023 en raison du durcissement des sanctions".


🇺🇸 Les craintes quant à la diminution de l'offre disponible sur le marché ont éclipsé "l'effet potentiel des tempêtes aux États-Unis, qui pourraient paralyser une partie importante du réseau de transport du pays et donc réduire la demande de carburant" et ainsi freiner les prix du baril, estime Ricardo Evangelista.

🇨🇳 Han Tan, analyste chez Exinity, avance que les nouvelles diminutions de l'offre devraient ainsi maintenir les prix du baril, "à condition que les perspectives de la demande ne se détériorent pas davantage, compte tenu des hausses de taux des banques centrales en cours et des difficultés de la Chine à maîtriser la propagation du Covid".

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte avec la perspective d'une diminution de la production russe



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    lundi 19 février 2024 à 17:35

    Les prix du pétrole remontent, le risque géopolitique repren…

    Londres: Les prix du pétrole se rehaussaient quelque peu lundi, la poursuite des tensions géopolitiques au Moyen-Orient et notamment les attaques dans...

    lundi 19 février 2024 à 12:47

    Les prix du pétrole reculent, inquiétudes sur la demande

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, toujours plombés par des inquiétudes sur la demande mondiale pétrolière, malgré la poursuite des tensions...

    vendredi 16 février 2024 à 21:05

    Le pétrole reste en hausse, un oeil inquiet sur la Russie

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont restés dans le vert, vendredi, sur un marché toujours sensible aux développements géopolitiques et...

    vendredi 16 février 2024 à 11:10

    Le pétrole flanche avec les estimations de croissance de la …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi, lestés par des estimations de ralentissement de la croissance de la demande mondiale dans le...

    vendredi 16 février 2024 à 11:00

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    vendredi 16 février 2024 à 09:00

    Eni: chute du bénéfice en 2023, dû au recul des cours

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a vu son bénéfice net chuter de 66% à 4,74 milliards d'euros (4,5 milliards de...

    jeudi 15 février 2024 à 21:05

    Le pétrole rebondit, la géopolitique l'emporte sur les fonda…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont repris de la hauteur, jeudi, orientés par la détérioration de la situation au Moyen-Orient...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite