Menu
A+ A A-

🛢️ USA : chute inattendue des stocks de pétrole, les importations ralentissent

cours du petroleNYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté la semaine dernière, selon des chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), en partie du fait d'un ralentissement des importations.
Durant la semaine achevée le 16 décembre, ces stocks commerciaux ont diminué de 5,9 millions de barils, alors que les analystes attendaient une hausse de 2,5 millions, selon un consensus établi par l'agence Bloomberg.

A cela s'ajoute une nouvelle baisse des réserves stratégiques, de 3,6 millions de barils. Elles se situent désormais à leur plus bas niveau depuis décembre 1983.

Le gouvernement américain a entamé la reconstitution de ces réserves stratégiques, mais le résultat ne se matérialisera pas avant plusieurs semaines.

Cette publication a poussé dans le dos les cours du brut, qui étaient déjà orientés à la hausse. Vers 16H05 GMT, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en février prenait 2,47%, à 78,12 dollars.

Le mouvement de repli des stocks s'explique, pour partie, par le net ralentissement des importations (-15%), tandis que les exportations de brut sont demeurées inchangées.

Pour Matt Smith, de Kepler, le fléchissement des importations tient à l'arrêt de l'oléoduc Keystone.

Ce pipeline qui achemine du pétrole canadien vers les États-Unis avait été fermé quasiment une semaine du fait d'une fuite survenue dans le nord du Kansas. Il a été rouvert partiellement le 14 décembre.


La diminution des stocks a été limitée par la forte décélération de l'activité des raffineries, qui n'ont utilisé que 90,9% de leurs capacités, contre 92,2% la semaine précédente et 95,5% il y a deux semaines.

Autre élément surprise, le rebond de la demande de produits raffinés (+4,8% sur une semaine), qui se situe désormais au-dessus de son niveau de la même période de l'an dernier.

L'EIA a notamment enregistré un regain de demande pour l'essence (+5,5%) ainsi que pour les produits distillés (+6,5%), qui comprennent, entre autres, le fioul domestique.

Pour Matt Smith, cette accélération de la demande "n'a pas été suffisante pour stopper l'augmentation des stocks d'essence", qui ont progressé de 2,5 millions de barils et ressortent désormais légèrement au-dessus de leur niveau de l'an dernier à la même époque.

La production s'est, elle, maintenue au même niveau que la semaine précédente, à 12,1 millions de barils par jour, des volumes qui sont sensiblement les mêmes chaque semaine depuis juin.

(c) AFP

Commenter 🛢️ USA : chute inattendue des stocks de pétrole, les importations ralentissent



    Communauté prix du baril


    Les Stocks de pétrole brut

    -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

    mercredi 17 avril 2024

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 10 avril 2024

    🛢️ USA: hausse plus importante que prévu des stocks de pétro…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut ont augmenté, la semaine dernière, beaucoup plus que ne le prévoyaient les...

    mercredi 03 avril 2024

    🛢️ USA: les stocks de brut grimpent plus que prévu, ceux d'e…

    New York: Les stocks commerciaux hebdomadaires de pétrole brut aux Etats-Unis ont augmenté plus que prévu la semaine dernière mais la bonne...

    mercredi 27 mars 2024

    🛢️ USA: forte hausse, imprévue, des stocks hebdomadaires de …

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux hebdomadaires de pétrole brut aux Etats-Unis ont fortement augmenté, contrairement aux prévisions des analystes...

    mercredi 20 mars 2024

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut baissent pl…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux hebdomadaires de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé plus que prévu et ceux d'essence...

    mercredi 13 mars 2024

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut reculent de…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux hebdomadaires de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la première fois depuis un...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite