Menu
A+ A A-

Le pétrole toujours porté par un regain d'optimisme

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi, toujours soutenus par l'optimisme autour d'une éventuelle reprise de la demande en Chine et par le lancement de la reconstitution des réserves stratégiques américaines.
Vers 11H40 GMT (12H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février gagnait 0,10%, à 79,88 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en janvier, dont c'est le dernier jour de cotation, prenait 1,21%, à 76,10 dollars.

Les deux références mondiales du brut profitaient "d'un regain d'optimisme quant à l'assouplissement par la Chine des restrictions sanitaires", mais également de la "nouvelle selon laquelle les États-Unis vont commencer à acheter du pétrole brut pour remplir leurs réserves stratégiques", affirment les analystes d'Energi Danmark.

🇺🇸 L'administration Biden avait considérablement puisé dans les réserves stratégiques américaines depuis plus d'un an pour faire baisser les prix du carburant. Elles se situent actuellement à leur plus bas niveau depuis janvier 1984.

La campagne de rachat va porter d'abord sur 3 millions de barils de brut, selon un communiqué du département de l'Energie, publié vendredi.

Mais les "craintes de récession continuent de planer", tempèrent les analystes d'Energi Danmark, ce qui limite les gains de l'or noir.

🇨🇳 Et le redémarrage de la demande en Chine reste incertain, le pays faisant face à une vague d'infections au Covid-19 liée à l'assouplissement des restrictions sanitaires.

L'ampleur de l'épidémie est "impossible" à déterminer, de l'aveu même des autorités, les tests de dépistage n'étant désormais plus obligatoires.

Les "projections inquiétantes" de cette nouvelle vague épidémique "pèsent sur les prévisions économiques à court terme de la Chine", affirme Stephen Innes, analyste chez SPI.

🔥 Du côté du gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, baissait de 3,7%, s'échangeant à 104,445 euros le mégawattheure (MWh).

"La dernière vague de froid a pris fin et nous sommes confrontés à des conditions douces dans une grande partie de l'Europe, avec des températures supérieures à la norme", affirment les analystes d'Energi Danmark. De quoi limiter la demande de gaz pour le moment.

🇪🇺 Lundi, les Etats membres de l'UE ont approuvé un mécanisme temporaire pour plafonner les prix de gros du gaz.
🇷🇺 Le Kremlin a qualifié d'"inacceptable" ce plafonnement.

Pour les analystes de DNB, le mécanisme "vise essentiellement à garantir que le TTF est lié aux prix mondiaux du gaz naturel liquéfié, il ne s'agit pas d'un plafonnement absolu des prix".

Il s'agit en effet d'un plafond variable, et de nombreuses conditions sont nécessaires pour que le mécanisme soit enclenché: le prix du gaz naturel TTF pour livraison le mois suivant doit atteindre 180 euros le MWh pendant trois jours consécutifs, mais doit aussi dépasser d'au moins 35 euros le prix international du gaz naturel liquéfié.
(c) AFP

Commenter Le pétrole toujours porté par un regain d'optimisme



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 30 mai 2023 à 21:43

    Le pétrole chute, l'offre russe et la demande chinoise préoc…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté mardi, sur un marché préoccupé par le niveau élevé des exportations russes et...

    mardi 30 mai 2023 à 15:00

    ⛽️ Hausse des prix des carburants

    Paris: Selon les informations officielles du gouvernement, les prix des carburants ont connu une augmentation la semaine dernière. Cette tendance est en...

    mardi 30 mai 2023 à 12:55

    Le pétrole baisse en attendant la validation d'un accord sur…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, avant l'examen au Congrès de l'accord de dernière minute trouvé dimanche pour éviter le défaut...

    vendredi 26 mai 2023 à 20:55

    Le pétrole se reprend, le marché perturbé par les signaux co…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi vendredi après leur glissade de la veille, stimulés par la communication contrastée de...

    vendredi 26 mai 2023 à 12:15

    Le pétrole remonte, le risque de défaut américain s'amoindri…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi après une semaine volatile, des propos de dirigeants américains sur un accord à venir au...

    vendredi 26 mai 2023 à 11:40

    L'ex-ministre de l'énergie Russe prévoit un prix du Brent su…

    Moscou: Le vice-premier ministre russe, Alexandre Novak, a déclaré dans une interview publiée jeudi par Izvestiya que le prix du pétrole Brent...

    vendredi 26 mai 2023 à 11:10

    L'AG de TotalEnergies s'ouvre, sous pression des militants d…

    Paris: L'Assemblée générale des actionnaires de TotalEnergies s'est ouverte vendredi à Paris, sous pression des militants du climat, massés à l'extérieur, mais...

    jeudi 25 mai 2023 à 20:55

    Le pétrole décroche, la Russie écarte une nouvelle baisse de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fortement reculé jeudi, déprimés par les déclarations du vice-Premier ministre russe chargé de l'Energie...

    jeudi 25 mai 2023 à 12:40

    Le pétrole recule, l'inquiétude sur le plafond de la dette m…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi après trois séances consécutives de hausse, les risques pesant sur l'économie mondiale, notamment en cas...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 22 mai 2023 L'écart entre les prix du baril et de l'essence est au plus haut depuis un mois aux États-Unis, ce qui constitue une incitation pour les raffineurs à transformer davantage de pétrole.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite