Menu
A+ A A-

Le pétrole toujours porté par un regain d'optimisme

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi, toujours soutenus par l'optimisme autour d'une éventuelle reprise de la demande en Chine et par le lancement de la reconstitution des réserves stratégiques américaines.
Vers 11H40 GMT (12H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février gagnait 0,10%, à 79,88 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en janvier, dont c'est le dernier jour de cotation, prenait 1,21%, à 76,10 dollars.

Les deux références mondiales du brut profitaient "d'un regain d'optimisme quant à l'assouplissement par la Chine des restrictions sanitaires", mais également de la "nouvelle selon laquelle les États-Unis vont commencer à acheter du pétrole brut pour remplir leurs réserves stratégiques", affirment les analystes d'Energi Danmark.

🇺🇸 L'administration Biden avait considérablement puisé dans les réserves stratégiques américaines depuis plus d'un an pour faire baisser les prix du carburant. Elles se situent actuellement à leur plus bas niveau depuis janvier 1984.

La campagne de rachat va porter d'abord sur 3 millions de barils de brut, selon un communiqué du département de l'Energie, publié vendredi.

Mais les "craintes de récession continuent de planer", tempèrent les analystes d'Energi Danmark, ce qui limite les gains de l'or noir.

🇨🇳 Et le redémarrage de la demande en Chine reste incertain, le pays faisant face à une vague d'infections au Covid-19 liée à l'assouplissement des restrictions sanitaires.

L'ampleur de l'épidémie est "impossible" à déterminer, de l'aveu même des autorités, les tests de dépistage n'étant désormais plus obligatoires.

Les "projections inquiétantes" de cette nouvelle vague épidémique "pèsent sur les prévisions économiques à court terme de la Chine", affirme Stephen Innes, analyste chez SPI.

🔥 Du côté du gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, baissait de 3,7%, s'échangeant à 104,445 euros le mégawattheure (MWh).

"La dernière vague de froid a pris fin et nous sommes confrontés à des conditions douces dans une grande partie de l'Europe, avec des températures supérieures à la norme", affirment les analystes d'Energi Danmark. De quoi limiter la demande de gaz pour le moment.

🇪🇺 Lundi, les Etats membres de l'UE ont approuvé un mécanisme temporaire pour plafonner les prix de gros du gaz.
🇷🇺 Le Kremlin a qualifié d'"inacceptable" ce plafonnement.

Pour les analystes de DNB, le mécanisme "vise essentiellement à garantir que le TTF est lié aux prix mondiaux du gaz naturel liquéfié, il ne s'agit pas d'un plafonnement absolu des prix".

Il s'agit en effet d'un plafond variable, et de nombreuses conditions sont nécessaires pour que le mécanisme soit enclenché: le prix du gaz naturel TTF pour livraison le mois suivant doit atteindre 180 euros le MWh pendant trois jours consécutifs, mais doit aussi dépasser d'au moins 35 euros le prix international du gaz naturel liquéfié.
(c) AFP

Commenter Le pétrole toujours porté par un regain d'optimisme



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite