Menu
A+ A A-

Le pétrole se reprend, aidé par les rachats américains et une demande qui resiste

cours de clôture du pétroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, soutenus par la décision du gouvernement américain de racheter de l'or noir pour reconstituer ses réserves, ainsi que par des manifestations de résistance de la demande.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en février, a gagné 0,96%, pour clôturer à 79,80 dollars.

Quant aux baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, pour livraison en janvier, il a lui pris 1,21%, à 75,19 dollars.

🇺🇸 Pour Phil Flynn, de Price Futures Group, la décision, annoncé vendredi, des États-Unis de commencer à augmenter de nouveau leurs réserves dites stratégiques (SPR) "a offert un plancher" aux cours.

Depuis début septembre 2021, le gouvernement du président Joe Biden a puisé 239 millions dans les SPR, soit près de 40% du total (38,4%), pour tenter de soulager les cours du brut mais aussi les prix de l'essence.

Les réserves stratégiques se situent actuellement à leur plus bas niveau depuis janvier 1984.

Le premier appel d'offres porte sur trois millions de barils.

Pour Phil Flynn, malgré la crainte d'un ralentissement économique, certains indicateurs témoignent d'une demande toujours robuste.

Il a notamment mentionné les chiffres publiés lundi par le cabinet JODI, qui ont montré que la demande mondiale restait sensiblement supérieure à son niveau de l'an dernier.

🇨🇳 L'analyste voit aussi dans la perspective d'une accélération de l'économie chinoise des éléments de soutien aux prix.

Mais, pour Edward Moya, d'Oanda, les signaux provenant de Chine sont encore "mitigés".

L'Institut de données de santé et d'évaluation (IHME), organisation américaine, prévoit que le Covid-19 pourrait faire près de 300.000 morts en Chine d'ici fin mars prochain, du fait de l'assouplissement des mesures sanitaires.

🇺🇸 Par ailleurs, l'or noir bénéficiait de l'arrivée d'un front froid qui va envahir une bonne moitié nord des États-Unis cette semaine et faire chuter la température au-delà de -20°C dans de nombreuses régions.

Le phénomène devrait notamment faire augmenter la demande de fioul domestique.


🔥 Sur le marché du gaz naturel, le contrat de référence européen, le TTF néerlandais, reculait de près de 8% lundi, à 106,60 euros le mégawattheure.

Il se situe très loin du plafond fixé à 180 euros par les Etats membres de l'Union européenne, qui se sont entendus lundi sur un mécanisme visant à contenir les prix du gaz en période de tension.
(c) AFP

Commenter Le pétrole se reprend, aidé par les rachats américains et une demande qui resiste



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:20

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 15 mai 2024 à 13:28

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin d…

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite