Menu
A+ A A-

Fed, Bourse et réouverture d'un oléoduc font reculer le pétrole

cours du petroleCours de clôture: La chute des Bourses, le discours ferme des banques centrales et la réouverture d'un oléoduc en Amérique du Nord ont mis un terme à la remontée du pétrole, qui a fini en baisse, jeudi.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février s'est replié de 1,80%, pour clôturer à 81,21 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en janvier, il a lui perdu 1,51%, à 76,11 dollars.

Pour Craig Erlam, d'Oanda, la séance avait été orientée à la baisse dès le départ par des prises de bénéfices, intervenues au terme de trois journées consécutives de gains pour l'or noir.

Depuis vendredi, et les plus bas de l'année enregistrés tant pour le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. que pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., les deux variétés stars du marché avaient ainsi repris plus de 10%.

Au-delà, "la pression à la baisse" constatée jeudi "est due au dérapage de la Bourse" de New York, "qui nourrit les craintes quant à la demande" et une dégradation de la conjoncture économique, a estimé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

🏦  Tout comme Wall Street, le marché de l'or noir s'inquiétait du discours offensif de la Réserve fédérale américaine (Fed) et d'autres grandes banques centrales, qui annoncent des hausses de taux d'intérêt supplémentaires à venir, pour lutter contre l'inflation.

Un resserrement monétaire encore plus appuyé fait craindre aux opérateurs l'asphyxie de l'économie, qui réduirait la demande d'énergie, et donc de pétrole.


🇨🇦 A ce climat défavorable aux cours s'est ajouté l'annonce de la réouverture de l'oléoduc Keystone, qui achemine, ordinairement, environ 600.000 barils par jour de brut canadien vers les États-Unis.

L'opérateur de l'oléoduc, le groupe canadien TC Energy, a annoncé, dans la soirée de mercredi, la remise en service, "à capacité réduite", sur la partie qui relie Hardisty, dans la province canadien d'Alberta, à Wood River et Pakota, dans l'Illinois, dans le nord des États-Unis.

Une autre section, qui amène le brut canadien jusqu'au terminal de Cushing (Oklahoma), demeure elle fermée, car elle se situe en aval du lieu de la fuite, près de Washington, dans le nord du Kansas.

💲 Dernière banderille qui a achevé de faire vaciller l'or noir, l'appréciation du dollar, qui recueillait les fruits du ton résolu de la Fed, décidée à faire monter son taux plus haut l'an prochain.

L'essentiel des contrats sur le pétrole sont libellés en dollars, ce qui le rend sensible aux variations de la devise américaine.

(c) AFP

Commenter Fed, Bourse et réouverture d'un oléoduc font reculer le pétrole


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:05

    Le pétrole baisse, les exportations russes résistent

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur déclin mardi, lestés par des exportations russes résilientes, tandis que les investisseurs désertent les actifs...

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    lundi 30 janvier 2023 à 17:25

    Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de de…

    Londres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de...

    lundi 30 janvier 2023 à 13:00

    ⛽️ Augmentation des prix des carburants: Le SP98 frôle les 2…

    Paris: Les tarifs des carburants continuent de grimper depuis le début de l'année en raison de la fin des subventions de l'État...

    lundi 30 janvier 2023 à 12:00

    Le pétrole hésite, une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte lundi, mais une attaque sur un site militaire iranien ainsi que l'approche de...

    vendredi 27 janvier 2023 à 23:00

    Le pétrole en repli, sur des prises de profits avant la fin …

    New York: Les prix du pétrole, en hausse en première partie de séance, se sont finalement repliés vendredi, les investisseurs étant tentés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite