Menu
A+ A A-

L'inflation américaine ralentie et la Chine soutiennent le pétrole

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, soutenus par le ralentissement bienvenu de l'inflation américaine et la réouverture rapide de la Chine, laissant les investisseurs plus optimistes quant à la demande du pays.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février a gagné 3,44% à 80,68 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en janvier, gagnait 0,67%, à 73,66 dollars.

"Les cours ont été stimulés par le rapport sur l'inflation aux États-Unis qui soutient l'hypothèse selon laquelle l'économie américaine pourrait connaître un atterrissage en douceur", a indiqué Edward Moya, analyste chez Oanda.

L'inflation américaine en novembre a ralenti à 7,1% sur un an contre 7,7% il y a un mois tandis que les analystes misaient sur 7,3%. Ces données ont été favorables aux cours du brut car si l'économie américaine parvient à éviter une récession à cause des hausses de taux, la demande d'énergie va en profiter.

La montée des prix s'est aussi inscrite dans un contexte de nouveaux relâchements des restrictions sanitaires en Chine.

Pékin avait annoncé mercredi des assouplissements importants à sa stricte politique sanitaire "zéro Covid", dont la fin des confinements à grande échelle, et l'arrêt des placements systématiques des personnes testées positives dans des centres de quarantaine.

Le pays a également annoncé lundi l'arrêt de la principale application anti-Covid de suivi des déplacements, utilisée pour vérifier si les habitants sont passés par une zone touchée. Hong Kong a fait une déclaration similaire mardi.


"La Chine continue de s'ouvrir à un rythme rapide", ont commenté les analystes d'Oilytics.

Les analystes ont en effet noté un bond des vols intérieurs chinois mais aussi internationaux avec la suppression d'une période de surveillance de trois jours pour les arrivées à Hong Kong.

En outre, l'OPEP a maintenu ses prévisions de croissance de la demande d'or noir pour 2022 et 2023, en dépit du récent ralentissement de l'activité en Chine.

La prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2022 "reste inchangée à 2,5 millions de barils par jour" (mb/j MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.), a indiqué l'OPEP dans son rapport de décembre.

Par ailleurs, "la menace d'une baisse de la production russe en réponse au plafonnement des prix par le G7" constituait un autre facteur de soutien des prix, a souligné Craig Erlam d'Oanda.

D'autant que du côté de l'offre, une fuite de l'oléoduc Keystone aux États-Unis a obligé l'entreprise canadienne TC Energy, qui exploite l'infrastructure, à arrêter en urgence les flux d'hydrocarbures dans le tuyau.

L'oléoduc transporte habituellement environ 600.000 barils par jour de pétrole de la province canadienne de l'Alberta vers plusieurs destinations aux États-Unis.

(c) AFP

Commenter L'inflation américaine ralentie et la Chine soutiennent le pétrole



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    mercredi 19 juin 2024 à 12:00

    Le pétrole fléchit avec les premières données sur les stocks…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient légèrement mercredi, de premières données hebdomadaires mitigées sur les réserves commerciales des Etats-Unis mettant fin à...

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite