Menu
A+ A A-

Le pétrole fléchit, les sanctions contre la Russie éclipsées par la demande en berne

cours du pétroleLondres: Les prix du pétrole poursuivaient leur recul mercredi, les inquiétudes sur l'impact potentiel pour la demande de nouvelles hausses de taux par les banques centrales éclipsant les risques pour l'offre liés aux dernières sanctions contre le brut russe.
Vers 10H45 GMT (11H45 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février perdait 0,86%, à 78,67 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, pour livraison en janvier, baissait de 0,88%, à 73,60 dollars.

"Les pertes sont toujours attribuées aux craintes d'une baisse de la demande mondiale, alors que l'OPEP (l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, ndlr) se refuse à toute nouvelle réduction de la production", affirment les analystes de Danmark Energi.

"En dépit de la guerre que la Russie mène actuellement contre l'Ukraine, la prime de risque géopolitique a pratiquement disparu, mais pas les préoccupations liées à l'inflation", renchérissent les analystes de PVM Energy Stephen Brennock et Tamas Varga.

De récents bons indicateurs économiques font craindre aux investisseurs que les hausses des taux de la Réserve fédérale (Fed) ne ralentissent pas, mais aussi que le pic d'inflation soit encore loin.

"Pour faire court, les craintes de récession ne manquent pas", résument-ils.

Mais la "déroute spectaculaire" des deux références mondiales du brut, qui évoluent actuellement à leur plus bas, ou proche de leur plus bas de l'année, n'est pas exclusivement due aux craintes de récession, soulignent les analystes de PVM.


"Il est clair que les investisseurs ne s'inquiètent pas le moins du monde d'une éventuelle pénurie d'approvisionnement qui pourrait résulter" du plafonnement des prix du brut russe par le G7, l'UE et l'Australie, et l'embargo européen sur pétrole russe mis en place il y a deux jours, assènent M. Brennock et M. Varga.

Pour Stephen Innes, analyste chez Spi, la raison est simple: les acheteurs pétroliers "ont considéré (le plafonnement) comme un simulacre, étant donné qu'il n'a pas de poids".

Mardi, l'Oural, principale variété de référence du pétrole russe, évoluait en effet en dessous des 60 dollars le baril, prix fixé pour le plafond, le rendant ainsi inopérant.

En parallèle, le marché attend aussi le rapport hebdomadaire des stocks américains de brut et d'essence, publié par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Les analystes tablent sur une forte baisse de 3,418 millions de barils des stocks de brut, mais sur une augmentation de 2,474 millions de barils oiyr ceux d'essence, selon le consensus médian établi par l'agence Bloomberg.

(c) AFP

Commenter Le pétrole fléchit, les sanctions contre la Russie éclipsées par la demande en berne



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite