Menu
A+ A A-

Le pétrole recule à cause de possibles nouvelles hausses des taux

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole étaient lestés mardi par la possibilité d'une nouvelle salve de hausse de taux des différentes grandes banques centrales mi-décembre, et malgré l'entrée en vigueur de sanctions sur le brut russe qui pourraient perturber l'offre mondiale.
Vers 10H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février perdait 1,51%, à 81,42 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, pour livraison en janvier, baissait de 1,48%, à 75,79 dollars.

De fortes pertes ont été enregistrées lundi en fin de journée et se poursuivaient mardi, après des indicateurs révélant que l'économie américaine "est encore dynamique", a expliqué Ricardo Evangelista d'ActivTrades, "ouvrant la voie à de nouvelles hausses des taux d'intérêt".

Or, une nouvelle hausse des taux d'intérêts de la Réserve fédérale américaine (Fed) mi-décembre réduirait "les perspectives de croissance à court et moyen terme, un scénario qui entraînerait une baisse de la demande de pétrole", poursuit l'analyste.

Cela constituerait aussi un soutien au billet vert. Et comme le brut s'échange en dollar, son appréciation réduit le pouvoir d'achat des acheteurs utilisant des devises étrangères.

Cette nouvelle chute des prix de l'or noir ramènent les deux références mondiales à des niveaux proches de leurs plus bas de l'année.

Dimanche, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (OPEP+) ont opté pour le statu quo, à savoir une réduction de leurs objectifs de production de deux millions de barils par jour jusqu'à fin 2023 par rapport à leurs quotas d'avant la réunion d'octobre.


Une décision prudente que les analystes d'Energi Danmark expliquent par "l'incertitude persistante quant à l'effet des nouvelles sanctions sur le pétrole russe, y compris un plafonnement des prix, sur l'offre mondiale".

Lundi a en effet marqué le début de l'embargo européen, mais aussi du plafonnement à 60 dollars le baril du pétrole russe par les pays du G7, de l'UE et l'Australie.

Moscou a affirmé à plusieurs reprises que la Russie ne vendrait pas de pétrole aux pays appliquant le plafonnement.

"L'inconnue la plus déterminante à l'heure actuelle concerne la Chine continentale, l'Indeet la Turquie, qui sont actuellement les principaux acheteurs de brut russe", affirment Viktor Kurilov et Jorge Leon, de chez Rystad Energy.

Les analystes n'excluent cependant pas une remontée des prix due à une pénurie de navires pétroliers et l'incapacité pour la Russie d'assurer ses transports de brut.

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule à cause de possibles nouvelles hausses des taux



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite