Menu
A+ A A-

La crainte de la Fed lamine le pétrole, malgré embargo et plafonnement

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont joué aux montagnes russes lundi, la peur d'un nouveau durcissement de la politique monétaire américaine douchant la flambée consécutive à l'entrée en vigueur de l'embargo européen sur le pétrole russe.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en février, a lâché 3,37%, pour clôturer à 82,68 dollars. Il caracolait initialement dans le vert, prenant jusqu'à près de 4%, avant de basculer en négatif.

Même trajectoire pour le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en janvier, qui a gagné jusqu'à 3,42%, avant de finir en repli de 3,81%, 76,93 à dollars.

Le marché avait démarré sur les chapeaux de roue, dopé par l'entrée en vigueur, lundi, de l'embargo européen sur les livraisons de pétrole russe par la mer.

Quant aux livraisons russes vers d'autres destinations, transporteurs et assureurs européens, acteurs essentiels du marché, ne pourront y contribuer que si l'acheteur respecte un prix plafond, fixé à 60 dollars.

Selon la Bourse CME, le prix de l'Oural, principale référence du brut russe, était d'environ 64 dollars lundi, soit proche du plafond.

"Les sanctions européennes et le prix plafond vont vraisemblablement entraîner une perturbation des flux" commerciaux, ont commenté les analystes du cabinet Eurasia Group, dans une note, ce qui fait peser une incertitude sur le niveau de l'offre et encourage une hausse des prix.

Même si les importations européennes de pétrole russe avaient déjà fortement diminué, "les flux ne s'étaient complètement ajustés" vers d'autres destinations, ont-ils expliqué. En outre, "certains acheteurs vont rester prudents dans leurs achats de brut russe avant que les règles de transaction ne deviennent plus claires".


Les traders voyaient aussi un élément de soutien dans le maintien inchangé, dimanche, par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés de l'accord OPEP+ de leur niveau de production, même si la rumeur d'une possible nouvelle réduction aura longtemps plané.

Mais, selon Phil Flynn, de Price Futures Group, l'élan a été brisé par un article du Wall Street Journal qui laissait entendre que la banque centrale américaine (Fed) pourrait continuer à relever son taux directeur plus longtemps que prévu par les opérateurs.

"Cela a renversé le marché", selon l'analyste. "On était concentré sur l'offre, qui est tendue, et les bonnes nouvelles de Chine, mais tout ça a été effacé par l'appréhension d'une Fed plus agressive dans ses hausses de taux", ce qui risquerait de freiner brutalement l'économie et d'asphyxier la demande de pétrole.

(c) AFP

Commenter La crainte de la Fed lamine le pétrole, malgré embargo et plafonnement



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite