Menu
A+ A A-

Le pétrole monte avec l'entrée en vigueur des sanctions sur le brut russe

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole montent lundi au lendemain d'une réunion de l'Opep+ qui a maintenu sa stratégie actuelle, alors que l'embargo européen et le plafonnement du prix du brut russe par le G7, l'UE et l'Australie est entré en vigueur.
Vers 10H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février prend 1,78%, à 87,09 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en janvier, monte de 1,83%, à 81,44 dollars.

Dimanche, lors d'une brève rencontre par visioconférence, les représentants des treize membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) conduits par Ryad, et leurs dix alliés emmenés par Moscou, ont convenu de garder le cap décidé en octobre d'une réduction de deux millions de barils par jour jusqu'à fin 2023.

"Même si l'on craignait que l'OPEP ne surprenne les marchés", le groupe "a maintenu le cap, peut-être pour ne pas s'attirer l'ire des dirigeants occidentaux", estime Stephen Innes de Spi, interrogé par l'AFP.

"Parfois, le meilleur plan d'action est de ne rien faire", renchérit Stephen Brennock, de PVM Energy, compte tenu du climat incertain actuel dans le marché pétrolier.

La décision du groupe intervenait en effet à la veille de l'entrée en vigueur lundi d'une nouvelle salve de sanctions contre la Russie en raison de la guerre qu'elle mène en Ukraine, conçue pour toucher directement la manne financière du pays.

L'embargo de l'UE sur le pétrole russe acheminé par voie maritime a débuté lundi, supprimant les deux tiers de ses achats de brut à la Russie.

Le boycott européen du brut russe coïncide aussi avec l'adoption par l'UE, les pays du G7 et l'Australie d'un plafonnement des prix du pétrole russe.


Le mécanisme adopté prévoit que seul le brut vendu à un prix égal ou inférieur à 60 dollars le baril pourra continuer à être livré, et qu'au-delà, il sera interdit pour les entreprises basées dans les pays de l'UE, du G7 et en Australie de fournir les services permettant le transport maritime comme l'assurance.

Le Kremlin a assuré lundi que le plafonnement n'aurait pas d'impact sur l'offensive de Moscou en Ukraine, mettant en garde contre une "déstabilisation" du marché mondial de l'énergie.

La Russie a aussi prévenu à plusieurs reprises qu'elle ne livrerait plus de pétrole aux pays qui adoptent cette mesure.

Ce nouveau train de sanctions devrait entraîner "une baisse de la production pétrolière du pays de l'ordre d'un million de barils par jour", affirme Stephen Brennock.

L'OPEP+ a précisé dans un communiqué de presse dimanche qu'elle était prête à se réunir "à tout moment" d'ici là pour prendre des "mesures supplémentaires immédiates" si besoin.

"En d'autres termes, elle recalibrera les niveaux de production à mesure que la situation de l'offre russe se précisera au cours des prochaines semaines", poursuit M. Brennock, l'impact concret des mesures prises contre Moscou restant encore flou.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte avec l'entrée en vigueur des sanctions sur le brut russe


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:05

    Le pétrole baisse, les exportations russes résistent

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur déclin mardi, lestés par des exportations russes résilientes, tandis que les investisseurs désertent les actifs...

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    lundi 30 janvier 2023 à 17:25

    Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de de…

    Londres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de...

    lundi 30 janvier 2023 à 13:00

    ⛽️ Augmentation des prix des carburants: Le SP98 frôle les 2…

    Paris: Les tarifs des carburants continuent de grimper depuis le début de l'année en raison de la fin des subventions de l'État...

    lundi 30 janvier 2023 à 12:00

    Le pétrole hésite, une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte lundi, mais une attaque sur un site militaire iranien ainsi que l'approche de...

    vendredi 27 janvier 2023 à 23:00

    Le pétrole en repli, sur des prises de profits avant la fin …

    New York: Les prix du pétrole, en hausse en première partie de séance, se sont finalement repliés vendredi, les investisseurs étant tentés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite