Menu
A+ A A-

Le pétrole stable avant la réunion de l'Opep+

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole stagnaient vendredi, l'incertitude autour des conséquences de l'embargo européen imminent sur le pétrole russe et le plafonnement des prix limitant les attentes de mesures fortes lors de la prochaine réunion de l'Opep+.
Vers 11H10 GMT (12H10 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février perdait 0,08%, à 86,81 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en janvier, baissait de 0,07%, à 81,16 dollars.

Le marché attend la réunion des représentants des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (OPEP+) dimanche en format virtuel.

Après des séances en hausse, marquées par de fortes spéculations sur une nouvelle coupe drastique de l'objectif total de production de l'alliance, les analystes penchaient pour le statu quo.

"Il est peu probable (que l'OPEP+) prenne de nouvelles mesures ce dimanche", estime Barbara Lambrecht de Commerzbank.

Ole Hansen, analyste chez Saxobank s'attend à "une réunion forte en paroles mais faible en actions, compte tenu de l'impact peu clair d'un embargo de l'UE sur le pétrole russe à partir du 5 décembre".

Le groupe devrait selon lui reconduire sa décision précédente, à savoir la réduction de ses quotas totaux de 2 millions de barils par jour.


Le marché s'interrogeait sur l'équilibre du marché pétrolier.

"L'incertitude concernant la demande est principalement liée au ralentissement de l'économie mondiale et à l'accélération des cas de Covid en Chine", premier pays importateur de brut au monde, expliquent les analystes de DNB.

Côté offre, outre la réunion de l'OPEP+, l'imminent embargo de l'UE sur le pétrole russe combiné au plafonnement des prix du pétrole par l'UE et leurs alliés du G7 "crée des perspectives confuses pour la production pétrolière russe", poursuivent-ils.

Ce projet de plafonnement des prix du pétrole russe conçu par les occidentaux pour priver Moscou des moyens de financer sa guerre en Ukraine attendait encore vendredi un feu vert de la Pologne qui juge l'instrument trop limité. L'unanimité des 27 est requise sur ce dossier.

(c) AFP

Commenter Le pétrole stable avant la réunion de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    lundi 19 février 2024 à 17:35

    Les prix du pétrole remontent, le risque géopolitique repren…

    Londres: Les prix du pétrole se rehaussaient quelque peu lundi, la poursuite des tensions géopolitiques au Moyen-Orient et notamment les attaques dans...

    lundi 19 février 2024 à 12:47

    Les prix du pétrole reculent, inquiétudes sur la demande

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, toujours plombés par des inquiétudes sur la demande mondiale pétrolière, malgré la poursuite des tensions...

    vendredi 16 février 2024 à 21:05

    Le pétrole reste en hausse, un oeil inquiet sur la Russie

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont restés dans le vert, vendredi, sur un marché toujours sensible aux développements géopolitiques et...

    vendredi 16 février 2024 à 11:10

    Le pétrole flanche avec les estimations de croissance de la …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi, lestés par des estimations de ralentissement de la croissance de la demande mondiale dans le...

    vendredi 16 février 2024 à 11:00

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    vendredi 16 février 2024 à 09:00

    Eni: chute du bénéfice en 2023, dû au recul des cours

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a vu son bénéfice net chuter de 66% à 4,74 milliards d'euros (4,5 milliards de...

    jeudi 15 février 2024 à 21:05

    Le pétrole rebondit, la géopolitique l'emporte sur les fonda…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont repris de la hauteur, jeudi, orientés par la détérioration de la situation au Moyen-Orient...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite