Menu
A+ A A-

Le pétrole chute, entre craintes sur l'économie et plafond du G7 moins sévère

cours du pétroleLondres: Les prix du pétrole plongeaient mercredi, lestés par la possibilité d'un plafond de prix du brut russe par le G7 moins bas que prévu et par les craintes autour de l'économie américaine et de l'augmentation de cas positifs au Covid-19 en Chine.
Vers 16H20 GMT (17H20 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier, reculait de 4,23% à 84,61 dollars.

Son équivalent américain, le West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison le même mois, baissait de 4,51% à 77,29 dollars.

🇷🇺 La presse financière a rapporté mercredi que les pays du G7 évoquent l'idée d'introduire un plafonnement des prix sur les exportations de pétrole russe dans une fourchette de 65 à 70 dollars le baril.

Un plafond "supérieur au niveau de prix actuel de l'Oural", la variété russe du brut, souligne Tamas Varga, analyste de PVM Energy interrogé par l'AFP.

"Par conséquent, le marché suppose que les exportations russes se poursuivront sans relâche, il n'y aura pas de réduction de volume, contrairement aux anticipations récentes", explique-t-il.

La coalition des Etats souhaitant imposer un plafonnement du prix du pétrole russe, qui regroupe le G7, l'Union européenne et l'Australie, devrait officiellement annoncer la limite envisagée "dans les prochains jours", a affirmé mardi un responsable du Trésor, le ministère américain des Finances.

Le Kremlin avait cependant déjà prévenu que la Russie ne livrerait plus de pétrole aux pays qui mettraient en place un tel plafonnement.
"Ainsi, une réaction de Moscou en restreignant davantage ses exportations pourrait permettre une nouvelle hausse du prix du baril" prévient Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades.

🇨🇳 En parallèle, la situation économique et épidémique en Chine est aussi particulièrement scrutée par le marché pétrolier, le pays étant le deuxième consommateur mondial de brut.

La Chine poursuit encore sa politique sanitaire zéro Covid, qui implique de stricts confinements, des quarantaines pour les personnes testées positives et des tests PCR quasi-quotidiens.

Pékin, la capitale chinoise connaît ces derniers jours une flambée épidémique jamais vue depuis le début de l'épidémie de Covid-19.

La ville a annoncé mercredi près de 1.500 nouveaux cas positifs, un niveau jamais atteint dans la capitale depuis le début de la pandémie mais qui reste faible selon les critères internationaux.
🇺🇸 Aux États-Unis, les craintes de récession reviennent sur le devant de la scène. L'indice PMI Flash publié par S&P Global, qui sert de baromètre de l'économie, a reculé à 46,3 points, par rapport à 48,2 en octobre.

De quoi augmenter les inquiétudes sur la demande américaine, malgré une contraction plus importante que prévue des réserves commerciales de pétrole brut au États-Unis la semaine dernière.
(c) AFP

Commenter Le pétrole chute, entre craintes sur l'économie et plafond du G7 moins sévère



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite