Menu
A+ A A-

Le pétrole au plus bas depuis janvier, plombé par le Covid-19 et les craintes de récession

cours du pétroleNew York: Les prix du pétrole chutaient lundi à leur plus bas depuis le début de l'année, plombés par la perspective d'une demande morose, notamment après un décès lié au Covid-19 en Chine qui douche les espoirs d'assouplissements des mesures de restriction.
Vers 15H45 GMT (16H45 HEC), la référence européenne, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. pour livraison en janvier, perdait 5,48% à 82,84 dollars tandis que le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. américain pour livraison en décembre fondait de 5,66% à 75,55 dollars, les craintes de récession à travers le monde exacerbant ces inquiétudes.

🇨🇳 La Chine a annoncé dimanche son premier mort du Covid-19 depuis mai, un homme de 87 ans à Pékin où la hausse du nombre de cas entraîne progressivement des fermetures d'établissements et de commerces.

La Chine étant le premier importateur mondial de brut, "les inquiétudes sur la demande ont modéré la hausse des prix depuis le début de l'année (...) alors qu'en juin, la hausse était de 50%", commente Richard Hunter, analyste chez Interactive Investor.

Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. reste en hausse de près de 7% par rapport à la clôture du 31 décembre, mais le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. est presque à l'équilibre.

Signe que la baisse de la demande commence à avoir des effets concrets, "Les réserves de pétrole en mer (avec du brut stocké sur des transporteurs, ndlr) sont à leur plus haut depuis mai 2020, ce qui pourrait se traduire par une hausse des réserves terrestres", note Giovanni Staunovo, analyste chez UBS.

Les analystes de Goldman Sachs ont revu leurs prévisions de prix pour la fin de l'année à 100 dollars le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. soit une baisse de 10 dollars.


"Nous revoyons nos prévisions de demande chinoise en baisse de 1,2 million de barils par jour", écrivent-ils. Un montant qui correspond à la baisse volontaire de production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (OPEP+).

En revanche, UBS estime que les réserves "devraient diminuer en fin d'année avec la baisse de production de l'OPEP+, la limitation des exportations russes et la fin de l'utilisation des réserves stratégiques américaines".

Reste à savoir comment l'OPEP+ réagira à la baisse des prix. L'alliance se réunira à Vienne début décembre.

(c) AFP

Commenter Le pétrole au plus bas depuis janvier, plombé par le Covid-19 et les craintes de récession



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 02 décembre 2023 à 18:10

    Lula confirme que le Brésil va rejoindre l'Opep+

    Dubaï: Le président brésilien Lula a confirmé samedi à Dubaï que son pays allait rejoindre l'Opep+, dans le but de "convaincre les...

    vendredi 01 décembre 2023 à 21:45

    Le pétrole en baisse malgré les nouvelles réductions de prod…

    Cours de clôture: Les nouvelles réductions de production de brut annoncées par certains pays exportateurs de l'Opep+ ont été accueillies avec scepticisme...

    vendredi 01 décembre 2023 à 12:20

    Le pétrole hésite après l'Opep+, le marché déçu par les coup…

    Londres: Le pétrole se stabilisait vendredi après la réunion des pays exportateurs de l'Opep+ et l'annonce de coupes de production volontaires supplémentaires...

    jeudi 30 novembre 2023 à 21:24

    Le pétrole en baisse, les nouvelles coupes de l'Opep+ ne con…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en baisse, jeudi, malgré l'annonce de nouvelles coupes de production par plusieurs membres...

    jeudi 30 novembre 2023 à 20:11

    Le Brésil invité à rejoindre l'alliance Opep+

    Vienne: Le Brésil a été invité à rejoindre l'Opep+, alliance formée des 13 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    jeudi 30 novembre 2023 à 19:51

    L'Opep+ sabre la production face à la chute des prix du pétr…

    Vienne: Après un report pour cause de désaccord, plusieurs pays de l'Opep+ ont annoncé jeudi sabrer davantage leur production de pétrole en...

    jeudi 30 novembre 2023 à 18:40

    La Russie renforce sa coupe à 500.000 barils par jour jusqu…

    Moscou: La Russie va renforcer sa réduction de production de pétrole à 500.000 barils par jour jusqu'à fin mars 2024, a annoncé...

    jeudi 30 novembre 2023 à 17:15

    L'Opep+ prête à de nouvelles coupes face à la chute des prix…

    Vienne: Après un report pour cause de désaccord, les pays de l'Opep+ s'acheminent jeudi vers un accord pour sabrer davantage leurs quotas...

    jeudi 30 novembre 2023 à 11:55

    Le pétrole monte, les yeux du marché rivés sur l'Opep+ et sa…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en hausse avant la réunion ministérielle des pays exportateurs de brut de l'Opep+, très attendue par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 30 novembre 2023 Dès janvier, le Brésil devrait rejoindre l'OPEP+, regroupant des producteurs de pétrole clés tels que l'Arabie saoudite et la Russie, selon un délégué de l'OPEP+.

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite