Menu
A+ A A-

Le pétrole fléchit avec l'apaisement du risque d'escalade en Ukraine

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole reculaient jeudi, la perspective d'un ralentissement de l'économie mondiale s'ajoutant à un moindre risque d'escalade géopolitique, l'Otan et Washington ayant contredit les accusations de Kiev d'un tir de missile russe contre la Pologne.
Vers 10H15 GMT (11H15 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier perdait 0,30% à 92,58 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en décembre baissait de 0,62% à 85,06 dollars.

"Le marché continue de baisser dans un contexte d'apaisement des tensions géopolitiques, car il est apparu clairement que l'attaque de missiles en Pologne n'était pas une attaque délibérée de la part de la Russie", commentent les analystes d'Energi Danmark.

La Maison Blanche a en effet accrédité mercredi l'hypothèse selon laquelle le missile tombé en Pologne provenait de la défense antiaérienne ukrainienne, tout en estimant que la Russie était responsable dans cette affaire à cause de ses frappes contre les infrastructures civiles ukrainiennes.

De son côté, Kiev a réaffirmé mercredi que le missile était russe, contredisant Washington et l'Otan.

"Il semble qu'il n'y ait pas d'escalade immédiate (dans le conflit) venant des Russes, ce qui a provisoirement éliminé certains risques d'approvisionnement à court terme" en brut, estime Edward Moya d'Oanda.

"L'accent reste sur l'économie mondiale et les inquiétudes concernant la demande dans le sillage d'une éventuelle récession", rappellent les analystes d'Energi Danmark.
🇨🇳 La situation de la Chine, deuxième consommateur mondial de brut, préoccupe les investisseurs, malgré l'annonce par le gouvernement d'un assouplissement des règles sanitaires anti-Covid.

Le ministère de la Santé a annoncé mercredi plus de 20.000 nouveaux cas positifs sur les dernières 24 heures, un chiffre au plus haut depuis avril. De quoi repousser les perspectives de retour à la normale dans le pays dans lequel confinements, quarantaines et dépistages massifs continuent d'être imposés à large échelle, notamment dans les grandes métropoles.

Et le coût de la vie reste à des niveaux records: pour l'Union européenne dans son ensemble, l'inflation a culminé à 11,5% en octobre, après 10,9% en septembre, selon Eurostat.

🇬🇧 Au Royaume-Uni, l'inflation a encore accéléré en octobre, à 11,1% sur un an, au plus haut en plus de 40 ans.


(c) AFP

Commenter Le pétrole fléchit avec l'apaisement du risque d'escalade en Ukraine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite