Menu
A+ A A-

Le pétrole profite de spéculations de réouverture de la Chine et du resserrement de l'offre

Prix du pétroleLondres: Les cours du pétrole évoluaient vendredi à leurs plus hauts en près d'un mois, profitant du resserrement de l'offre qui se profile comme de spéculations du marché autour d'un potentiel allégement de la politique zéro-Covid en Chine.
Vers 10H40 GMT (11H40 HEC) vendredi, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier 2023, prenait 2,79% à 97,31 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en décembre grimpait de 3,23% à 91,02 dollars.

"Le resserrement imminent de l'offre continue de soutenir les prix", commentent les analystes de Commerzbank.

Outre la réduction de l'objectif de production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (OPEP+) de 2 millions de barils par jour pour le mois de novembre, "l'embargo de l'UE et le plafonnement prévu du prix du pétrole russe ajoutent à la tension sur le marché", poursuivent-ils.

La presse financière rapporte que les pays membres du G7 et l'Australie se sont mis d'accord pour fixer un plafond fixe pour le prix du pétrole russe plutôt qu'un taux variable, dans un objectif de clarté.

🇬🇧 Jeudi, le Royaume-Uni s'est aligné sur l'Union européenne, en interdisant aux navires et prestataires de services britanniques de contribuer au transport maritime de pétrole russe vendu au-dessus du prix plafond fixé par le G7 et l'Australie.

Les services visés par l'interdiction comprennent notamment l'assurance du transport de brut, un type d'assurance appelé protection et indemnisation (P&I) indispensable aux navires pétroliers couvrant des risques allant des guerres aux dommages environnementaux pour des montants qui peuvent être colossaux. Le Royaume-Uni détient 60% de ce marché.

🇨🇳 Les deux références mondiales du brut grimpaient aussi vendredi "en raison de l'espoir que la Chine s'apprête à assouplir enfin les restrictions sanitaires", explique Han Tan, d'Exinity.

Les analystes affirment que le marché guette le moindre signe de relâchement de la politique zéro-Covid chinoise, les spéculations sur des allègements se renforçant depuis une semaine. De quoi relancer la demande au sein du plus grand importateur mondial de brut.

"Il ne s'agit pour l'instant que de pures spéculations", tempère toutefois Craig Erlam, analyste chez Oanda, "mais cela ne semble pas avoir empêché le pétrole de remonter".


La Chine est la dernière grande économie à appliquer une politique anti-Covid rigoureuse, qui implique des confinements à répétition, des tests de la population plusieurs fois par semaine et de longues quarantaines.

(c) AFP

Commenter Le pétrole profite de spéculations de réouverture de la Chine et du resserrement de l'offre



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite