Menu
A+ A A-

Le pétrole poursuit son ascension, le Brent approche les 100 dollars

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont de nouveau progressé jeudi, sur un marché soumis à une demande toujours très soutenue, notamment aux Etats-Unis et en Chine, tandis que l'offre menace d'être encore plus contrainte.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre a gagné 1,32%, pour clôturer à 96,96 dollars, proche des 100 dollars, seuil qu'il n'a plus atteint depuis fin août.

Quant au West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, également avec échéance en décembre, il a pris 1,33%, à 89,08 dollars.

Pour Edward Moya, d'Oanda, l'élan du marché a été prolongé jeudi par l'annonce d'une croissance supérieure aux attentes aux États-Unis, ressortie à 2,6% en rythme annuel au troisième trimestre, contre 2,3% attendu par les économistes.

Le chiffre contraste avec la contraction du produit intérieur brut (PIB) lors de chacun des deux premiers trimestres de 2022.

Pour Bart Melek, de TD Securities, l'or noir a bénéficié d'un regain d'appétit pour le risque, grâce au chiffre de croissance mais aussi à la baisse des taux obligataires américains.

Le marché a ainsi pu capitaliser sur le bon accueil du rapport sur les stocks américains de brut, mercredi, qui avait mis en évidence une demande toujours vigoureuse pour les produits raffinés, notamment l'essence.

Jeudi, le principal contrat à terme sur l'essence aux États-Unis est monté à son plus haut niveau depuis près de quatre mois. Son équivalent pour le fioul domestique a lui atteint un sommet depuis fin juin.


L'écart entre le prix des produits raffinés et celui du brut (appelé "crack spread") est "très élevé", a relevé Matt Smith, de Kpler, "ce qui stimule le raffinage" et, dès lors, la demande de pétrole pour produire essence, kérosène ou fioul domestique.

"Les inquiétudes liées à une possible récession", qui avaient provoqué la chute des cours il y a quelques semaines, "n'ont pas pour autant disparu, mais elles ont été reléguées au second plan", explique l'analyste.

Les opérateurs voient aussi d'un bon oeil l'accélération des importations chinoises de brut et de l'activité des raffineurs sur place. "Et on observe déjà une hausse de leurs exportations, ce qui veut dire plus de raffinage", selon Matt Smith.

Quant aux échanges à fleuret moucheté entre le gouvernement du président américain Joe Biden et l'Arabie saoudite autour de la décision du cartel OPEP+ de réduire sa production, ils confèrent au marché un élément de support supplémentaire.

"Je ne suis pas sûr que les Saoudiens écoutent particulièrement ce que la Maison Blanche a à dire", a commenté Bart Melek. "S'ils y prêtaient attention, on pourrait s'attendre à plus d'offre (de pétrole) et probablement à des prix plus bas."

(c) AFP

Commenter Le pétrole poursuit son ascension, le Brent approche les 100 dollars



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 22 avril 2024 à 21:29

    Le pétrole en légère baisse, la prime de risque géopolitique…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant après...

    lundi 22 avril 2024 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants se stabilisent, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence se stabilisaient la semaine passée alors que le diesel était en baisse. Pour sa part, la moyenne des cours...

    lundi 22 avril 2024 à 11:50

    Le pétrole se replie, la prime de risque géopolitique baisse

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant en...

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite