Menu
A+ A A-

Le pétrole chute, spéculations sur le recours aux réserves stratégiques américaines

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole se repliaient mardi en réaction aux perspectives moroses pour la demande et à des spéculations sur un recours peut-être plus important que prévu aux réserves stratégiques américaines, tandis que le gaz naturel poursuivait son déclin en Europe.
Vers 15H40 GMT (17H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre cédait 3,01% à 88,86 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en novembre perdait 3,84% à 82,19 dollars.

"Les prix du pétrole brut ont fléchi peu après l'ouverture des marchés américains, glissant à leurs plus bas niveaux en deux semaines, bien que l'OPEP+ ait réitéré son unanimité pour réduire la production au début du mois", a commenté Michael Hewson, de CMC Markets.

Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétole et leurs partenaires (OPEP+) avaient en effet décidé de sabrer leurs quotas de production lors de leur dernière réunion début octobre, pour stopper la baisse des cours, minés par les craintes de récessions.

"Il n'y a rien de politique dans les décisions que nous prenons au sein de l'OPEP+", a encore répété mardi à des journalistes le ministre émirati de l'Energie, Souhail al-Mazrouei.

"La question est maintenant de savoir comment les États-Unis vont réagir", souligne Commerzbank.


Selon les analystes, la possibilité d'un nouveau recours aux réserve stratégiques de pétrole des États-Unis tire les cours vers le bas, "le pays cherchant à compenser les réductions de production annoncées par l'OPEP+", indique Michael Hewson.

L'administration américaine s'apprête, d'après l'agence Bloomberg, à puiser 10 à 15 millions de barils de pétrole de plus que prévu dans ses réserves stratégiques.

Les inquiétudes concernant les perspectives de la demande pèsent également sur les prix du brut, "alors que les marchés analysent la décision prise (lundi) par les autorités chinoises de reporter la publication de leurs données économiques de septembre", ajoute l'analyste. Un report qui "ne témoigne pas d'une économie performante", juge-t-il.
🔥 Le gaz naturel poursuivait quant à lui son repli, le contrat à terme du TTF néerlandais, référence du gaz naturel en Europe, évoluant à 111,50 euros le mégawattheure (MWh) après avoir reculé jusqu'à 107,295 euros, son plus bas niveau depuis fin juin.

"Ces développements encourageants sont principalement dus à un afflux de gaz naturel liquide très robuste et résilient en provenance des États-Unis, ainsi qu'à l'achèvement récent" du gazoduc gréco-bulgare Sofia, dont l'exploitation a débuté en octobre, deux éléments qui contribuent à émanciper l'Europe du gaz russe, explique Alex Fierro, courtier chez Marex.

L'analyste estime d'ailleurs que la dépendance de l'Union européenne au gaz de Moscou s'est nettement réduite, passant de 42% des importations de gaz de l'UE à 7% depuis le début de l'invasion russe en Ukraine.
(c) AFP

Commenter Le pétrole chute, spéculations sur le recours aux réserves stratégiques américaines



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite