Menu
A+ A A-

Le pétrole consolide, entre rebond des Bourses et inquiétude pour la Chine

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont fini quasi-stables lundi, pris entre le rebond des Bourses et l'inquiétude liée à la politique zéro-Covid de la Chine, alors qu'approche la fin de la période de maintenance des raffineries.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre a terminé proche de l'équilibre (-0,01%), pour clôturer à 91,62 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, pour livraison en novembre, a lui cédé 0,17%, à 85,46 dollars.

Pour Eli Rubin, d'EBW Analytics Group, les cours ont été initialement stimulés par "un énorme rebond sur les marchés actions", ainsi que le léger repli des taux obligataires.

"Quand on a ce genre d'environnement macroéconomique, il est facile pour le brut de monter", a-t-il ajouté.

Ce signal des marchés financiers s'ajoute, selon lui, à un contexte déjà globalement porteur, avec la baisse de production annoncée par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés de l'accord OPEP+.

En outre, rappelle l'analyste, les États-Unis s'apprêtent à mettre fin à leur programme d'utilisation des réserves stratégiques américaines, tandis qu'approche la date du 5 décembre, qui correspond à l'entrée en vigueur de l'embargo européen sur le pétrole russe.

L'élan s'est néanmoins essoufflé, sur un marché préoccupé par l'annonce de nouveaux confinements à Zhengzhou, au centre-est de la Chine.


Par ailleurs, durant le 20e congrès du Parti communiste chinois (PCC), le président Xi Jinping s'est engagé à poursuivre la politique zéro-Covid que le pays mène depuis le début de la pandémie et qui a occasionné un brutal ralentissement de l'économie chinoise.

"La structure du marché reste orientée à la hausse", a fait valoir Stephen Schork, analyste et auteur du Schork Report, pour qui de nombreux opérateurs ont profité de la fin de la semaine dernière pour prendre quelques bénéfices.

"On sort des mois de transition et du plancher pour la demande de brut", a-t-il expliqué. Les mois de septembre et octobre sont ainsi généralement consacrés à la maintenance des raffineries, tandis que le temps est encore doux dans l'hémisphère nord.

"A mesure que les raffineries redémarrent, elles vont avoir besoin de plus de pétrole et la demande d'essence va reprendre", annonce Stephen Schork.

Tandis que l'or noir consolidait, la journée de lundi a été marquée par une nouvelle dégringolade des cours du gaz naturel, des deux côtés de l'Atlantique.

En Europe, le contrat à terme de référence, le TTF neérlandais a plongé de plus de 13%, à 123,16 euros le mégawattheure (MWh), au plus bas depuis près de quatre mois, après l'annonce que l'Allemagne avait atteint 95% de son objectif de remplissage des réserves.

Côté américain, le temps relativement doux d'octobre, les prévisions clémentes pour novembre et l'arrêt prolongé d'un important terminal gazier de la société Freeport LNG, à Quintana Island (Texas) plombent les cours, selon Stephen Schork.

Le contrat à terme avec échéance en novembre, est tombé sous 6 dollars le million d'unités thermales britanniques (BTU), référence anglo-saxonne pour le gaz naturel, une première depuis mi-juillet.

(c) AFP

Commenter Le pétrole consolide, entre rebond des Bourses et inquiétude pour la Chine


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:25

    Le pétrole se stabilise, faible impact du plafond des prix d…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient jeudi, encore freinés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictif et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 12:27

    Le pétrole baisse, faible impact du plafond des prix du brut…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient encore jeudi, lestés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictive et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 09:00

    Les prix du pétrole poursuivent leur glissade

    Paris: Les prix du pétrole poursuivaient leur repli jeudi, après avoir nettement fléchi la veille au soir, la variété d'or noir de...

    mercredi 23 novembre 2022 à 21:55

    Le pétrole glisse encore, peu d'effet attendu du plafonnemen…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore reculé nettement mercredi, toujours orientés par la résurgence de la pandémie de Covid-19...

    mercredi 23 novembre 2022 à 18:55

    Les États-Unis sont prêts à autoriser Chevron à augmenter la…

    Washington: Chevron pourrait obtenir l'approbation des États-Unis pour étendre considérablement ses opérations au Venezuela dès samedi, une fois que le gouvernement vénézuélien...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📉 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite