Menu
A+ A A-

Ryad défend sa politique pétrolière face aux critiques américaines

Pétrole en Arabie SaouditeRyad: L'Arabie saoudite a de nouveau défendu la décision "purement économique" des pays exportateurs de pétrole de réduire la production, se disant "stupéfaite" des accusations de connivence politique avec la Russie, venant surtout du puissant partenaire américain.
Le 5 octobre, l'OPEP+ (les 13 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) menés par l'Arabie saoudite et leurs 10 partenaires conduits par la Russie) a décidé de sabrer ses quotas de production, afin de soutenir les prix du brut qui étaient en train de baisser.

Une augmentation des cours aiderait aussi à garnir les caisses de la Russie, qui compte sur ses ventes d'hydrocarbures pour financer sa guerre en Ukraine, pays qu'elle a envahi en février.

Les États-Unis ont averti qu'il y aurait des "conséquences" à la décision de l'OPEP+ et a reproché aux Saoudiens de fournir ainsi à la Russie un "soutien économique" mais aussi "moral et militaire".

"Nous sommes stupéfaits par les accusations selon lesquelles le royaume se tient aux côtés de la Russie dans sa guerre contre l'Ukraine", a écrit dimanche soir sur Twitter le ministre saoudien de la Défense, Khaled ben Salmane.

Selon lui, la décision de l'OPEP+ "a été prise à l'unanimité" et pour des "raisons purement économiques".

"L'Iran est également membre de l'OPEP, cela signifie-t-il que le royaume se range également du côté de l'Iran ?", a-t-il ironisé. Téhéran et Ryad sont les deux grands rivaux du Moyen-Orient.

Le roi Salmane lui-même a défendu la "stratégie énergétique" de son pays et son "rôle central" au sein de l'OPEP+, lors d'une allocution dimanche soir, diffusée par les médias officiels.

Il a souligné qu'il s'agissait de "soutenir la stabilité et l'équilibre des marchés mondiaux".

Interrogé lundi sur CNN, le porte-parole de l'ambassade saoudienne à Washington, Fahad Nazer, a également souligné le caractère économique de la décision du cartel, dictée "strictement par les fondamentaux du marché".

Le diplomate saoudien a souligné l'importance des relations saoudo-américaines, rappelant que les deux pays avaient coopéré pour repousser l'invasion Irakienne du Koweït en 1990 et, plus récemment, pour combattre le groupe jihadiste de l'Etat islamique.

"Nous considérons certainement les États-Unis comme notre partenaire le plus solide. Cela est le cas depuis 80 ans", a déclaré Fahad Nazer. "Et c'est de loin notre partenariat stratégique le plus important", a-t-il ajouté.


Partenaires des États-Unis et proches alliés de l'Arabie saoudite dans le Golfe, Bahreïn et les Emirats arabes unis ont également défendu la décision de l'OPEP+.

Le conseiller à la Sécurité nationale de la Maison Blanche, Jake Sullivan, a annoncé dimanche sur CNN que le président américain Joe Biden n'avait "aucune intention" de rencontrer le prince héritier Mohammed ben Salmane, dirigeant de facto de l'Arabie saoudite, au sommet du G20 en novembre en Indonésie.

Selon lui, M. Biden veut "réévaluer" les relations avec les Saoudiens "parce qu'ils ont pris le parti de la Russie contre les intérêts du peuple américain".

(c) Afp

Commenter Ryad défend sa politique pétrolière face aux critiques américaines



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    vendredi 07 juin 2024

    Le groupe pétrolier Aramco va lever 11 milliards de dollars

    Ryad: Le géant pétrolier de l'Arabie saoudite, Aramco, a annoncé vendredi le prix de sa deuxième offre publique, lui permettant de lever...

    dimanche 02 juin 2024

    Aramco met en vente des actions pour 10 à 12 milliards de do…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a mis en vente dimanche des actions qui pourraient rapporter de 10 à 12 milliards de...

    jeudi 30 mai 2024

    L'Arabie saoudite va vendre des actions Aramco pour plus de …

    Ryad: L'Arabie saoudite compte mettre sur le marché quelque 1,5 milliard d'actions du géant pétrolier Aramco, représentant 0,64% du capital, avec plus...

    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mercredi 12 juin 2024

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    jeudi 30 mai 2024

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétro…

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des...

    mercredi 29 mai 2024

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite