Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe entre tensions géopolitiques et baisse de certains stocks américains

cours de clôture du petroleCours de clôture: Les cours du brut ont grimpé jeudi après la publication de faibles stocks américains de produits distillés, comme le gazole, tandis que la tension est montée entre l'Arabie saoudite et les États-Unis sur les coupes de production.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre a avancé de 2,27% à 94,57 dollars et celui de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en novembre est monté de 2,10% à 89,11 dollars.

Si les stocks américains de brut ont augmenté, ce qui aurait normalement une influence baissière sur les cours, ceux de produits distillés, notamment le gazole et le fioul de chauffage, ont nettement diminué, ce qui à l'orée de l'hiver a fait réagir le marché à la hausse.

Les réserves américaines de produits distillés ont baissé de 4,9 millions de barils, plus du double de ce qui était attendu, pour la semaine achevée le 7 octobre, selon les chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Ces réserves de carburants et de fioul sont désormais de 23% en dessous de leurs moyennes ces cinq dernières années.

Les stocks "approchent dangereusement le maigre niveau de 100 millions de barils, ce qui sera une première depuis 2003", s'est alarmé Robert Yawger de Mizuho USA.

"Du coup, la présomption est que lorsqu'on sera en plein hiver, les raffineurs vont devoir utiliser beaucoup de brut pour produire plus de produits distillés", alors que certaines régions américaines se chauffent encore massivement au fioul, a expliqué l'analyste.


Les cours qui étaient stables avant la parution de ces données, ont soudainement bondi.

A ces tensions, s'est ajoutée la discorde entre l'Arabie saoudite et les États-Unis qui ont eu jeudi des échanges particulièrement acerbes à propos de la production de pétrole.

La décision de l'OPEP+ la semaine dernière, sous direction saoudienne, de réduire l'offre d'or noir équivaut selon le porte-parole du Conseil de sécurité de la Maison Blanche John Kirby à un "soutien économique" à la Russie, grande exportatrice d'hydrocarbures.

"Cela relève également du soutien moral et militaire car cela permet (à la Russie) de continuer à financer sa maChine de guerre", a-t-il déclaré dans un entretien avec des journalistes, en estimant: "Cela a certainement apporté un certain réconfort à M. Poutine."

Les Saoudiens avaient plus tôt fait part dans un rare communiqué de leur "rejet total" des accusations des États-Unis.

"Nous sommes sur le point de leur parler", a pour sa part déclaré, sans plus de précision, le président américain Joe Biden, interrogé jeudi.

(c) AFP

Commenter Le pétrole grimpe entre tensions géopolitiques et baisse de certains stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite