Menu
A+ A A-

Ascension des prix du pétrole: le baril de Brent s'approche des 100 dollars

cours de clôture du pétroleNew York: Les prix du pétrole ont accéléré leur ascension vendredi s'acheminant encore plus près d'un baril à 100 dollars, pour le Brent, après une semaine de hausses consécutives provoquées par les baisses de production volontaires de l'Opep+.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre a gagné 3,49% à 97,92 dollars, un plus haut depuis fin août.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en novembre a bondi de 4,73% à 92,64 dollars.

"Il se pourrait que le baril atteigne bientôt la barre des 100 dollars, en réaction aux coupes dans l'offre de l'OPEP+", a résumé Andrew Lebow de Commodity Research Group.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP+) a décidé mercredi d'une baisse drastique de ses quotas, ce qui pourrait "être un tournant pour le marché", ont prévenu les analystes de ANZ.

"La production était déjà limitée par plusieurs perturbations, avec notamment les sanctions européennes sur le pétrole russe qui devraient prendre effet en décembre", ajoutent-ils.

La montée des cours s'est accélérée en séance vendredi après la publication du rapport américain sur l'emploi qui montre un marché du travail encore très dynamique même si les créations d'emplois ont ralenti un peu.

Le taux de chômage a reculé en septembre à 3,5%, son niveau d'avant la pandémie et le plus bas depuis 50 ans tandis que les créations d'emplois se sont montées à 263.000, plus que les 250.000 anticipées.

"Le marché de l'emploi est resté solide (...)" impliquant une demande encore forte en énergie "et le risque d'un baril à 100 dollars est très facilement sur la table", a résumé Edward Moya d'Oanda. "Et si on a un hiver dur, on pourrait le voir à 110 dollars avant la fin de l'année", a-t-il prédit.

Au fil de l'été, les cours du brut ont dégringolé avec la perspective d'une activité économique mondiale moins soutenue et donc une croissance de la demande d'or noir moins marquée.

Andrew Lebow de Commodity Research Group pour sa part ne croit guère à une croissance de la demande de pétrole vu le ralentissement global de l'activité, même "si certains courtiers ou banques y croient", a-t-il indiqué.

Selon lui, d'autres facteurs potentiels contribuent à la hausse des cours comme l'idée de plafonner le prix du pétrole russe, un mécanisme voulu par les pays du G7 pour limiter les revenus de Moscou.

"Cela pourrait conduire à un déclin de la production de pétrole russe", et donc encore tendre les prix, a-t-il suggéré.

L'analyste pointait par ailleurs un autre facteur de progression des cours avec la baisse des stocks de diesel aux États-Unis, "les laissant dans une situation précaire, inférieure de 50% à ce qu'elle devrait être à cette époque dans le nord-est du pays".

En France, une grève des raffineries pourrait pousser le gouvernement à puiser dans ses réserves de carburant, selon des informations de presse.

Aux États-Unis, la décision de l'OPEP+ constituait un casse-tête politique doublé d'un camouflet diplomatique pour le président américain Joe Biden, qui tente d'endiguer l'inflation et les prix à la pompe aux États-Unis avant les élections de mi-mandat en novembre.

"Il y a peu de marges de manoeuvre sur le marché mondial du pétrole, avec peu de capacités d'extractions non utilisées et des réserves qui s'épuisent", prévient M. Haefele.

(c) Afp

Commenter Ascension des prix du pétrole: le baril de Brent s'approche des 100 dollars



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 22 avril 2024 à 21:29

    Le pétrole en légère baisse, la prime de risque géopolitique…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant après...

    lundi 22 avril 2024 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants se stabilisent, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence se stabilisaient la semaine passée alors que le diesel était en baisse. Pour sa part, la moyenne des cours...

    lundi 22 avril 2024 à 11:50

    Le pétrole se replie, la prime de risque géopolitique baisse

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant en...

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite