Menu
A+ A A-

Goldman Sachs revoit à la hausse ses prévisions du prix du pétrole Brent pour 2022

prix du petrole New YorkNew York: Goldman Sachs a relevé ses prévisions de prix du Brent pour 2022 de 99 à 104 dollars le baril. Cette hausse s'explique par la décision de l'OPEP+ de réduire la production de 2 millions de bpj.
Bien que ce chiffre de 2 millions de barils soit nominal et que la réduction réelle de la production soit plus faible, de l'ordre de la moitié, la banque estime que le marché physique du pétrole est suffisamment tendu pour justifier de telles mises à jour des prévisions de prix.


Sur une base trimestrielle, Goldman prévoit que le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. s'échangera à 110 dollars ce trimestre et atteindra 115 dollars le baril au premier trimestre de 2023.

Dans la partie sans doute la plus optimiste de la mise à jour de Goldman, la banque a déclaré qu'il pourrait y avoir une hausse de 25 dollars de sa prévision de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. si l'OPEP+ maintient sa réduction de production jusqu'en 2023.

Hier, Morgan Stanley a également relevé ses prévisions de prix pour le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., à 100 dollars pour le premier trimestre de 2023. Selon les dernières prévisions de Goldman, la moyenne du Brent l'année prochaine pourrait être de 110 dollars le baril en raison des réductions.

Les analystes de la banque ont commenté qu'une réduction aussi importante entraînerait une réponse des États-Unis et que cette réponse serait très probablement une nouvelle libération de brut de réserve stratégique.

Selon Goldman, même l'Agence internationale de l'énergie pourrait se joindre au déblocage de la réserve pour maintenir les prix du pétrole à un niveau acceptable.

Certains commentateurs des médias ont critiqué la réduction de l'offre physique de pétrole à un moment où la plupart des grands consommateurs sont aux prises avec l'inflation et un approvisionnement en énergie déjà insuffisant. Javier Blas, de Bloomberg, a suggéré que c'était une erreur.

Le camp de l'OPEP+, en revanche, a motivé son geste par les circonstances du marché, le ministre saoudien de l'énergie, Abdulaziz bin Salman, ayant déclaré qu'il ne voulait pas jouer avec le marché. La remarque fait probablement référence aux anticipations de récession qui ont fait chuter les prix du pétrole d'environ un quart entre juillet et septembre.

"Les tampons du marché pétrolier (stocks et capacité de réserve) restent dangereusement bas, et des prix plus élevés demeurent la principale solution viable à long terme pour faire face à l'augmentation des stocks à court terme et à une capacité d'offre plus élevée à moyen terme" ont déclaré les analystes de Goldman.
Alors que les prix du pétrole s'étaient légèrement refroidis tôt vendredi matin, ils étaient encore prêts à réaliser leur plus forte hausse hebdomadaire depuis le printemps.

Commenter Goldman Sachs revoit à la hausse ses prévisions du prix du pétrole Brent pour 2022


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 02 décembre 2022 à 12:50

    Le pétrole stable avant la réunion de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient vendredi, l'incertitude autour des conséquences de l'embargo européen imminent sur le pétrole russe et le plafonnement...

    vendredi 02 décembre 2022 à 08:40

    L'Opep+ dans l'incertitude, entre prix en berne et sanctions

    Londres: Nouvelle coupe des quotas de production ou statu quo? L'Opep+ se réunit dimanche dans un contexte délicat, marqué par la chute...

    jeudi 01 décembre 2022 à 21:15

    Le pétrole finit en ordre dispersé dans un climat d'incertit…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini sur une note contrastée jeudi, en proie au suspense qui entoure la décision...

    jeudi 01 décembre 2022 à 16:05

    Accord provisoire de l'UE pour plafonner le pétrole russe à …

    Bruxelles: Les membres de l'Union européenne, à l'exception de la Pologne, se sont provisoirement mis d'accord jeudi sur un plafonnement du prix...

    jeudi 01 décembre 2022 à 13:45

    L'UE cherche à plafonner le prix du pétrole russe à 60 dolla…

    Bruxelles: L'Union européenne a demandé à ses 27 États membres de soutenir un plafonnement du prix du baril de pétrole russe à...

    jeudi 01 décembre 2022 à 12:20

    Le pétrole en petite hausse avec les espoirs de réouverture …

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement jeudi, toujours encouragés par les espoirs d'allègement de la politique sanitaire chinoise, avant une réunion...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:29

    Le pétrole poursuit son ascension, possible contraction de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur progression mercredi, toujours encouragés par la possibilité d'une réduction de production de...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:21

    Venezuela: Maduro plaide pour une levée complète des sanctio…

    Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a salué mercredi comme un pas dans la "bonne direction" l'autorisation donnée par les Etats-Unis au...

    mercredi 30 novembre 2022 à 17:32

    🛢️ USA: baisse massive des stocks de pétrole, les raffinerie…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont chuté brutalement la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite