Menu
A+ A A-

Goldman Sachs revoit à la hausse ses prévisions du prix du pétrole Brent pour 2022

prix du petrole New YorkNew York: Goldman Sachs a relevé ses prévisions de prix du Brent pour 2022 de 99 à 104 dollars le baril. Cette hausse s'explique par la décision de l'OPEP+ de réduire la production de 2 millions de bpj.
Bien que ce chiffre de 2 millions de barils soit nominal et que la réduction réelle de la production soit plus faible, de l'ordre de la moitié, la banque estime que le marché physique du pétrole est suffisamment tendu pour justifier de telles mises à jour des prévisions de prix.


Sur une base trimestrielle, Goldman prévoit que le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. s'échangera à 110 dollars ce trimestre et atteindra 115 dollars le baril au premier trimestre de 2023.

Dans la partie sans doute la plus optimiste de la mise à jour de Goldman, la banque a déclaré qu'il pourrait y avoir une hausse de 25 dollars de sa prévision de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. si l'OPEP+ maintient sa réduction de production jusqu'en 2023.

Hier, Morgan Stanley a également relevé ses prévisions de prix pour le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., à 100 dollars pour le premier trimestre de 2023. Selon les dernières prévisions de Goldman, la moyenne du Brent l'année prochaine pourrait être de 110 dollars le baril en raison des réductions.

Les analystes de la banque ont commenté qu'une réduction aussi importante entraînerait une réponse des États-Unis et que cette réponse serait très probablement une nouvelle libération de brut de réserve stratégique.

Selon Goldman, même l'Agence internationale de l'énergie pourrait se joindre au déblocage de la réserve pour maintenir les prix du pétrole à un niveau acceptable.

Certains commentateurs des médias ont critiqué la réduction de l'offre physique de pétrole à un moment où la plupart des grands consommateurs sont aux prises avec l'inflation et un approvisionnement en énergie déjà insuffisant. Javier Blas, de Bloomberg, a suggéré que c'était une erreur.

Le camp de l'OPEP+, en revanche, a motivé son geste par les circonstances du marché, le ministre saoudien de l'énergie, Abdulaziz bin Salman, ayant déclaré qu'il ne voulait pas jouer avec le marché. La remarque fait probablement référence aux anticipations de récession qui ont fait chuter les prix du pétrole d'environ un quart entre juillet et septembre.

"Les tampons du marché pétrolier (stocks et capacité de réserve) restent dangereusement bas, et des prix plus élevés demeurent la principale solution viable à long terme pour faire face à l'augmentation des stocks à court terme et à une capacité d'offre plus élevée à moyen terme" ont déclaré les analystes de Goldman.
Alors que les prix du pétrole s'étaient légèrement refroidis tôt vendredi matin, ils étaient encore prêts à réaliser leur plus forte hausse hebdomadaire depuis le printemps.

Commenter Goldman Sachs revoit à la hausse ses prévisions du prix du pétrole Brent pour 2022



    Communauté prix du baril


    Les dernières prévisions des prix du baril

    -Voir toutes les actualités sur les prévisions des cours du pétrole

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite