Menu
A+ A A-

Biden critique la baisse de production "à courte vue" de l'Opep+

Petrole aux USAWashington: Le président américain Joe Biden a vivement critiqué mercredi la baisse drastique de production de pétrole annoncée par l'Opep+, qui est pour lui un potentiel casse-tête politique, mais aussi un camouflet diplomatique.
Il est "déçu de la décision à courte vue" du cartel de pays producteurs et exportateurs d'or noir, selon un communiqué de la Maison Blanche.

"Au moment où il est d'une importance cruciale de maintenir l'offre mondiale d'énergie, cette décision pénalisera en premier lieu les pays à revenus faibles et moyens", a assuré l'exécutif américain.

Pour tenter de parer à une potentielle hausse des cours, les États-Unis vont "mettre sur le marché le mois prochain dix millions de barils pris sur les réserves stratégiques de pétrole, poursuivant les prélèvements historiques décidés en mars", a fait savoir la Maison Blanche.

L'exécutif américain avait décidé d'injecter un million de barils sur le marché chaque jour pendant six mois, puisant pour cela dans ces réserves d'or noir, désormais au plus bas depuis juillet 1984. Ce programme est censé s'achever fin octobre.

"Au vu de la décision du jour, l'administration Biden va consulter le Congrès sur les outils et mécanismes supplémentaires permettant de réduire le contrôle de l'Opep+ sur les prix de l'énergie", lit-on aussi dans ce long communiqué.


⤵ Essence et élections

Joe Biden "appelle également les entreprises américaines du secteur de l'énergie à faire baisser les prix à la pompe". Le démocrate de 79 ans sait qu'une remontée des prix de l'essence à un mois des élections législatives de mi-mandat saperait les chances de son parti lors de ce scrutin.

Le président, auquel l'opposition républicaine reproche régulièrement d'avoir bridé la production de pétrole aux Etats-Unis, veut aussi que son administration "explore toute action supplémentaire responsable pour continuer à augmenter la production avec effet immédiat" sur le territoire américain, selon le communiqué.

Les 13 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), menés par l'Arabie saoudite, et leurs dix partenaires conduits par la Russie ont convenu d'une baisse de "deux millions" de barils par jour pour le mois de novembre.

Cette coupe majeure est un camouflet diplomatique pour Joe Biden.

Le président américain s'était rendu en juillet à Jeddah, en Arabie saoudite, pour une visite officielle qui l'a notamment vu échanger un salut familier, un "fist bump", avec le prince héritier Mohammed ben Salmane.

La Maison Blanche assure que ce déplacement, vivement critiqué par des militants des droits humains, n'avait rien à voir avec le pétrole.

Joe Biden avait toutefois affirmé, à Jeddah, avoir eu "une bonne discussion" avec les Saoudiens sur la nécessité d'"une offre de pétrole adaptée afin de soutenir la croissance économique mondiale".

(c) Afp

Commenter Biden critique la baisse de production "à courte vue" de l'Opep+


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mercredi 23 novembre 2022

    Les États-Unis sont prêts à autoriser Chevron à augmenter la…

    Washington: Chevron pourrait obtenir l'approbation des États-Unis pour étendre considérablement ses opérations au Venezuela dès samedi, une fois que le gouvernement vénézuélien...

    lundi 21 novembre 2022

    Ryad dément des discussions à l'Opep+ pour augmenter la prod…

    Ryad: L'Arabie saoudite a démenti lundi des informations du Wall Street Journal faisant état de discussions entre les pays producteurs de pétrole...

    lundi 21 novembre 2022

    L'Arabie saoudite envisage une hausse de la production de l…

    Ryad: L'Arabie saoudite et d'autres Etats membres de l'Opep discutent d'une augmentation de la production de pétrole, rapporte lundi le Wall Street...

    lundi 14 novembre 2022

    L'Opep révise encore à la baisse sa prévision de demande de …

    Paris: L'Opep a revu une nouvelle fois en légère baisse ses prévisions de croissance de la demande de pétrole pour cette année...

    mercredi 09 novembre 2022

    Selon l'AIE, l'OPEP+ devra repenser sa décision de réduire s…

    Charm el-Cheikh: Le groupe OPEP+ pourrait devoir "repenser" sa décision de réduire son objectif collectif de production de pétrole de 2 millions...

    jeudi 13 octobre 2022

    Pétrole/Opep+: Ryad rejette "totalement" les criti…

    Ryad: L'Arabie saoudite a rejeté "totalement" jeudi les accusations américaines selon lesquelles la décision de l'Opep et de ses alliés, dont la...

    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mercredi 23 novembre 2022

    Les États-Unis sont prêts à autoriser Chevron à augmenter la…

    Washington: Chevron pourrait obtenir l'approbation des États-Unis pour étendre considérablement ses opérations au Venezuela dès samedi, une fois que le gouvernement vénézuélien...

    mardi 25 octobre 2022

    L'Arabie saoudite fustige l'utilisation de réserves par les …

    Ryad: Le ministre saoudien de l'Energie a dénoncé mardi le déblocage de réserves pétrolières d'urgence qui vise selon lui à "manipuler les...

    mercredi 19 octobre 2022

    Les prix de l'essence aux États-Unis baissent à nouveau

    Washington: Les prix de l'essence aux États-Unis ont augmenté au début du mois, mais ils baissent à nouveau après que les pannes...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 01 décembre 2022 à 21:15

    Le pétrole finit en ordre dispersé dans un climat d'incertit…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini sur une note contrastée jeudi, en proie au suspense qui entoure la décision...

    jeudi 01 décembre 2022 à 16:05

    Accord provisoire de l'UE pour plafonner le pétrole russe à …

    Bruxelles: Les membres de l'Union européenne, à l'exception de la Pologne, se sont provisoirement mis d'accord jeudi sur un plafonnement du prix...

    jeudi 01 décembre 2022 à 13:45

    L'UE cherche à plafonner le prix du pétrole russe à 60 dolla…

    Bruxelles: L'Union européenne a demandé à ses 27 États membres de soutenir un plafonnement du prix du baril de pétrole russe à...

    jeudi 01 décembre 2022 à 12:20

    Le pétrole en petite hausse avec les espoirs de réouverture …

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement jeudi, toujours encouragés par les espoirs d'allègement de la politique sanitaire chinoise, avant une réunion...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:29

    Le pétrole poursuit son ascension, possible contraction de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur progression mercredi, toujours encouragés par la possibilité d'une réduction de production de...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:21

    Venezuela: Maduro plaide pour une levée complète des sanctio…

    Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a salué mercredi comme un pas dans la "bonne direction" l'autorisation donnée par les Etats-Unis au...

    mercredi 30 novembre 2022 à 17:32

    🛢️ USA: baisse massive des stocks de pétrole, les raffinerie…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont chuté brutalement la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 30 novembre 2022 à 13:25

    Le pétrole profite des spéculations sur une coupe de la prod…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi, toujours poussés par les anticipations du marché d'une réduction de l'objectif de production...

    mercredi 30 novembre 2022 à 11:20

    Un changement de politique peu probable lors de la prochaine…

    Dubai: La décision de l'Opep+ de tenir une réunion en visio-conférence le 4 décembre indique qu'un changement de politique est peu probable...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite