Menu
A+ A A-

Nouvelle baisse du pétrole, le WTI au plus bas depuis début janvier

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli lundi, pris dans la tourmente qui frappe l'ensemble des marchés, désormais convaincus que le monde se dirige vers une récession à vitesse accélérée.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre a perdu 2,42%, pour clôturer à 84,06 dollars.

Quant au West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, également avec échéance en novembre, il a abandonné 2,57%, tombant à 76,71 dollars, une première en clôture depuis la première séance de l'année, le 3 janvier.

Pour Andy Lipow, "la chute des cours a deux moteurs. Le premier, c'est le dollar de plus en plus fort. Le second, les craintes que les prix élevés de l'énergie en Europe entraînent une destruction de la demande, à travers le monde".

En un mois et demi, le Dollar Index, qui mesure l'évolution du billet vert par rapport à un mélange de plusieurs devises, s'est apprécié de près de 10%, une variation d'une brusquerie très rare sur le marché des changes.

Or la plupart des achats de pétrole étant libellés en dollar, l'envolée du billet vert rend l'or noir plus cher quand son prix est converti dans d'autres devises.

Pour l'analyste, une diminution de la soif européenne de pétrole peut s'étendre à la Chine, grand partenaire commercial du Vieux Continent, qui pèse près d'un quart des importations de l'Union européenne et qui verrait ses débouchés dégringoler.

Par ricochet, l'économie américaine serait également affectée, selon Andy Lipow.


"Le chaos sur le marché des changes pourrait continuer à plomber les prix du brut quoi que fasse l'OPEP+ à court terme", a surenchéri Edward Moya, d'Oanda, dans une note.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés de l'accord OPEP+ doivent se réunir le 5 octobre pour fixer le niveau de leur production pour le mois de novembre.

"Le cartel a montré qu'il était réactif pour soutenir le marché mondial du pétrole", rappelle Bart Melek, de TD Securities, dans une note.

Mais le groupe OPEP+ a produit, en août, 3,58 millions de barils de moins par jour que les 43,85 millions qu'il s'était engagé à mettre sur le marché, faute de capacité suffisante de la plupart de ses membres.

Pour Andy Lipow, il appartiendrait donc principalement à l'Arabie saoudite d'agir, car le royaume est l'un des seuls producteurs de l'OPEP+ à pomper effectivement les quantités prévues par le cartel.

Si l'aversion récente pour le risque pénalise les prix du pétrole, "fondamentalement, leur faiblesse pourrait être exagérée à court terme, car les indicateurs de demande physique n'ont pas encore décliné à un rythme aussi rapide", fait valoir Bart Melek.

Andy Lipow mentionne lui la fin prochaine du programme d'utilisation massive des réserves stratégiques américaines de brut et l'entrée en vigueur de l'embargo européen sur les exportations de pétrole russe, début décembre, comme facteurs de soutien.

(c) AFP

Commenter Nouvelle baisse du pétrole, le WTI au plus bas depuis début janvier


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 01 décembre 2022 à 21:15

    Le pétrole finit en ordre dispersé dans un climat d'incertit…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini sur une note contrastée jeudi, en proie au suspense qui entoure la décision...

    jeudi 01 décembre 2022 à 16:05

    Accord provisoire de l'UE pour plafonner le pétrole russe à …

    Bruxelles: Les membres de l'Union européenne, à l'exception de la Pologne, se sont provisoirement mis d'accord jeudi sur un plafonnement du prix...

    jeudi 01 décembre 2022 à 13:45

    L'UE cherche à plafonner le prix du pétrole russe à 60 dolla…

    Bruxelles: L'Union européenne a demandé à ses 27 États membres de soutenir un plafonnement du prix du baril de pétrole russe à...

    jeudi 01 décembre 2022 à 12:20

    Le pétrole en petite hausse avec les espoirs de réouverture …

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement jeudi, toujours encouragés par les espoirs d'allègement de la politique sanitaire chinoise, avant une réunion...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:29

    Le pétrole poursuit son ascension, possible contraction de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur progression mercredi, toujours encouragés par la possibilité d'une réduction de production de...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:21

    Venezuela: Maduro plaide pour une levée complète des sanctio…

    Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a salué mercredi comme un pas dans la "bonne direction" l'autorisation donnée par les Etats-Unis au...

    mercredi 30 novembre 2022 à 17:32

    🛢️ USA: baisse massive des stocks de pétrole, les raffinerie…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont chuté brutalement la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 30 novembre 2022 à 13:25

    Le pétrole profite des spéculations sur une coupe de la prod…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi, toujours poussés par les anticipations du marché d'une réduction de l'objectif de production...

    mercredi 30 novembre 2022 à 11:20

    Un changement de politique peu probable lors de la prochaine…

    Dubai: La décision de l'Opep+ de tenir une réunion en visio-conférence le 4 décembre indique qu'un changement de politique est peu probable...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite