Menu
A+ A A-

Le DG d'Aramco estime que les mesures présentées par l'UE ne sont viables qu'à court terme

cours du petroleDubaï: Le directeur du géant pétrolier saoudien Aramco a déclaré mardi que les projets européens visant à plafonner les factures d'énergie pour les consommateurs et à taxer les entreprises du secteur ne sont pas des solutions viables face à la crise énergétique mondiale, liée en grande partie au sous-investissement dans les hydrocarbures.
"Le gel ou le plafonnement des factures d'énergie peut aider les consommateurs à court terme, mais il ne s'attaque pas aux causes réelles et n'est pas une solution à long terme", a déclaré le directeur général Amin Nasser lors d'un forum en Suisse.

"Et taxer les entreprises alors que vous voulez qu'elles augmentent leur production n'est clairement pas utile."

L'UE a présenté la semaine dernière des mesures visant à plafonner les revenus des producteurs d'électricité à faible coût et à obliger les entreprises du secteur des énergies fossiles à reverser une partie de leurs profit.

Selon Amin Nasser, le sous-investissement continu dans les hydrocarbures, alors que les alternatives ne sont pas encore facilement disponibles, est à la racine du problème.

"Le conflit en Ukraine a certainement intensifié les effets de la crise énergétique, mais il n'en est pas la cause profonde", a-t-il déclaré

"Malheureusement, même si le conflit cessait aujourd'hui comme nous le souhaitons tous, la crise ne prendrait pas fin", a-t-il ajouté.

Aramco a investi pour porter la capacité pétrolière du royaume à 13 millions de barils par jour (bpj) d'ici 2027, mais Amin Nasser a prévenu que globalement, les investissements dans les hydrocarbures étaient encore insuffisants.


"Lorsque l'économie mondiale se redressera, nous pouvons nous attendre à ce que la demande rebondisse davantage, ce qui éliminera la petite capacité de production de pétrole disponible (...) c'est pourquoi je suis sérieusement inquiet."

Selon Amin Nasser, la crise énergétique ne signife pas que les objectifs climatiques doivent changer, mais que le monde a besoin d'un plan de transition énergétique plus viable.

(c) Reuters

Commenter Le DG d'Aramco estime que les mesures présentées par l'UE ne sont viables qu'à court terme


    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Aramco voit son bénéfice net décoller de 39% au 3e trimestre

    mardi 01 novembre 2022

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a enregistré une hausse de 39% de son bénéfice net au troisième trimestre de 2022 par rapport à la même période l'année dernière, a annoncé mardi l'entreprise publique qui profite des prix élevés du...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 08 décembre 2022 à 11:40

    Le pétrole remonte sans conviction, l'économie mondiale inqu…

    Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu jeudi, sans trop s'éloigner de leurs plus bas depuis 12 mois atteints la veille...

    mercredi 07 décembre 2022 à 22:30

    Arabie saoudite: premier excédent budgétaire en presque 10 a…

    Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé mercredi son premier excédent budgétaire depuis près de dix ans, dépassant ses propres prévisions, dans une année...

    mercredi 07 décembre 2022 à 21:40

    Le pétrole WTI clôture en baisse de 3,01%, nouveau plus bas …

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), principale variété de référence américaine, a clôturé mercredi en baisse...

    mercredi 07 décembre 2022 à 17:32

    🛢️ USA: les stocks de pétrole chutent encore, mais la demand…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole se sont de nouveau fortement contractées la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    mercredi 07 décembre 2022 à 15:00

    La Chine ignore le plafonnement des prix et achète du pétrol…

    Moscou: Les raffineurs chinois semblent continuer à acheter du brut russe et à ignorer le plafonnement des prix imposé par les pays...

    mercredi 07 décembre 2022 à 14:25

    La Russie préoccupée par l'embouteillage de pétroliers dans …

    Moscou: La Russie est préoccupée par l'embouteillage de pétroliers dans le détroit du Bosphore et est en train discuter de la question...

    mercredi 07 décembre 2022 à 13:15

    La production de carburants d'aviation non-fossiles aura tri…

    Genève: La production de carburants d'aviation d'origine non-fossile devrait au moins tripler cette année dans le monde, s'est félicitée mercredi la principale...

    mercredi 07 décembre 2022 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les sanctions contre la Russie éclipsées…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur recul mercredi, les inquiétudes sur l'impact potentiel pour la demande de nouvelles hausses de taux par...

    mardi 06 décembre 2022 à 21:55

    Le pétrole WTI au plus bas de l'année, risques pour la deman…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 5 décembre 2022 Le plafonnement du prix du brut russe est entré en vigueur ce jour, couplé à l'embargo Européen sur le pétrole russe acheminé par voie maritime qui supprimera les deux tiers de ses achats de brut.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite