Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit grâce à la Chine et une prochaine contraction de l'offre américaine

cours de clôture du pétroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi mercredi, au lendemain d'un décrochage, fouettés par la levée de restrictions sanitaires en Chine ainsi que par la perspective de la fin du programme d'utilisation massive des réserves stratégiques américaines.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre a gagné 0,99%, pour clôturer à 94,10 dollars.

Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en octobre a pris 1,34%, à 88,48 dollars.

Les opérateurs ont réagi à l'annonce de la levée, jeudi, du confinement en cours à Chengdu, l'une des plus grandes villes chinoises qui compte 21 millions d'habitants.

"Le prochain grand mouvement sur le marché du pétrole ne pouvait venir que du premier importateur de pétrole au monde et l'assouplissement des restrictions devrait donner une assise solide" aux cours de l'or noir, a réagi Edward Moya, d'Oanda, dans une note.

Les traders ont aussi été encouragés par les chiffres de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui a légèrement abaissé son estimation de demande pour 2022 mais a maintenu sa prévision de progression en 2023.

"L'AIE nous explique que si l'économie chinoise rouvre (en 2023), on va avoir du mal à satisfaire la demande", a expliqué Phil Flynn, de Price Futures Group.

L'analyste soulignait que le brut profitait aussi du léger recul du dollar, devise dans laquelle est libellée la majeure partie des transactions sur le marché du pétrole.

Les opérateurs ont aussi accueilli favorablement le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), qui a montré une hausse plus importante que prévu des stocks commerciaux de pétrole, à 2,4 millions de barils.

Un chiffre atténué par la nouvelle ponction massive dans les réserves stratégiques, amputées cette-fois de 8,4 millions de barils sur une semaine.


Le gouvernement du président américain Joe Biden a fixé à octobre la fin du programme de tirage sur ces réserves stratégiques, qui ont déjà diminué de 187 millions de barils depuis début septembre 2021.

"Le marché commence à réaliser que si ce pétrole supplémentaire n'arrive plus, notre approvisionnement va se réduire de façon considérable", a souligné Phil Flynn.

Cette échéance s'inscrit dans un contexte atypique, marqué notamment par le faible niveau des stocks d'essence, de gazole, ou de fioul de chauffage aux États-Unis, qui inquiète le marché.

Après avoir touché, début septembre, un plus bas depuis janvier, le prix de gros de l'essence aux États-Unis a amorcé une remontée et atteint mercredi son plus haut niveau depuis deux semaines.

(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit grâce à la Chine et une prochaine contraction de l'offre américaine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite