Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit grâce à la Chine et une prochaine contraction de l'offre américaine

cours de clôture du pétroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi mercredi, au lendemain d'un décrochage, fouettés par la levée de restrictions sanitaires en Chine ainsi que par la perspective de la fin du programme d'utilisation massive des réserves stratégiques américaines.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre a gagné 0,99%, pour clôturer à 94,10 dollars.

Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en octobre a pris 1,34%, à 88,48 dollars.

Les opérateurs ont réagi à l'annonce de la levée, jeudi, du confinement en cours à Chengdu, l'une des plus grandes villes chinoises qui compte 21 millions d'habitants.

"Le prochain grand mouvement sur le marché du pétrole ne pouvait venir que du premier importateur de pétrole au monde et l'assouplissement des restrictions devrait donner une assise solide" aux cours de l'or noir, a réagi Edward Moya, d'Oanda, dans une note.

Les traders ont aussi été encouragés par les chiffres de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui a légèrement abaissé son estimation de demande pour 2022 mais a maintenu sa prévision de progression en 2023.

"L'AIE nous explique que si l'économie chinoise rouvre (en 2023), on va avoir du mal à satisfaire la demande", a expliqué Phil Flynn, de Price Futures Group.

L'analyste soulignait que le brut profitait aussi du léger recul du dollar, devise dans laquelle est libellée la majeure partie des transactions sur le marché du pétrole.

Les opérateurs ont aussi accueilli favorablement le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), qui a montré une hausse plus importante que prévu des stocks commerciaux de pétrole, à 2,4 millions de barils.

Un chiffre atténué par la nouvelle ponction massive dans les réserves stratégiques, amputées cette-fois de 8,4 millions de barils sur une semaine.


Le gouvernement du président américain Joe Biden a fixé à octobre la fin du programme de tirage sur ces réserves stratégiques, qui ont déjà diminué de 187 millions de barils depuis début septembre 2021.

"Le marché commence à réaliser que si ce pétrole supplémentaire n'arrive plus, notre approvisionnement va se réduire de façon considérable", a souligné Phil Flynn.

Cette échéance s'inscrit dans un contexte atypique, marqué notamment par le faible niveau des stocks d'essence, de gazole, ou de fioul de chauffage aux États-Unis, qui inquiète le marché.

Après avoir touché, début septembre, un plus bas depuis janvier, le prix de gros de l'essence aux États-Unis a amorcé une remontée et atteint mercredi son plus haut niveau depuis deux semaines.

(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit grâce à la Chine et une prochaine contraction de l'offre américaine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 08 février 2023 à 22:23

    Le pétrole grimpe malgré la hausse des stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi leur hausse mercredi, pour la troisième séance consécutive, du fait de perturbations dans...

    mercredi 08 février 2023 à 17:20

    🛢️ USA : les stocks hebdo de pétrole brut augmentent de 2,4 …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté de 2,4 millions de barils la semaine dernière aux...

    mercredi 08 février 2023 à 17:15

    TotalEnergies fait miroiter de nouveaux rabais à la pompe en…

    Paris: Après l'annonce de profits record réalisés en 2022, publiés quand le diesel approche 2 euros le litre, TotalEnergies a fait miroiter...

    mercredi 08 février 2023 à 17:08

    L'Iran prévoit un baril à 100 dollars en 2023

    Téhéran: Selon Afshin Javan, représentant iranien de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), les prix du pétrole pourraient remonter à 100...

    mercredi 08 février 2023 à 12:10

    Le pétrole grimpe sur les espoirs de reprise de la demande e…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi, pour la troisième séance consécutive, dopés par les espoirs grandissants de reprise de...

    mercredi 08 février 2023 à 08:30

    Totalenergies enregistre le meilleur bénéfice de son histoir…

    La défense: Dans le sillage des autres majors pétrolières, le groupe français Totalenergies a annoncé mercredi un bénéfice net dopé par le...

    mercredi 08 février 2023 à 07:45

    Equinor : résultat record en 2022 grâce à la flambée des cou…

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a publié mercredi des résultats record pour 2022 grâce à la flambée des cours, ce...

    mardi 07 février 2023 à 22:25

    Le pétrole grimpe pour la deuxième séance d'affilée

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi pour le deuxième jour d'affilée, en partie à cause de la fermeture...

    mardi 07 février 2023 à 13:50

    BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé …

    Londres: Le géant des hydrocarbures britannique BP a annoncé mardi un résultat annuel dopé par les cours des hydrocarbures, accompagné d'importantes distributions...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 8 février 2022 Les bénéfices des cinq majors (Shell, Chevron, ExxonMobil, BP et TotalEnergies) devraient dépasser 150 milliards de dollars en 2022, et même plus de 180 milliards sans compter la perte causée par le retrait de BP de Russie, s'attirant les foudres des gouvernements et ONG, en pleine crise énergétique et climatique.

    🇷🇺 Entrée en vigueur de l'embargo sur les produits pétroliers russes: quel impact sur les prix en UE ?

    Le lundi 06 février 2023

    Bruxelles: L'Union Européenne (UE) impose un embargo sur les produits pétroliers russes à partir de dimanche. Les prix de ces produits ont été plafonnés en coordination avec le G7.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite