Menu
A+ A A-

Le pétrole poursuit sa hausse dans un contexte d'offre incertaine

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mardi, soutenus par les incertitudes autour de l'offre, un accord sur le nucléaire iranien s'éloignant et le projet de plafonnement des prix des hydrocarbures russes laissant craindre des représailles de Moscou.
Vers 09H40 GMT (11H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre prenait 1,05% à 94,99 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en octobre montait quant à lui de 1,12%, à 88,76 dollars.

"Les prix du pétrole sont relativement stables jusqu'à présent aujourd'hui après avoir fortement rebondi ces derniers jours", commente Craig Erlam, analyste chez Oanda.

Un dollar contribue au regain du pétrole, permettant aux investisseurs utilisant d'autres devises d'augmenter leur pouvoir d'achat, l'or noir s'échangeant en billets verts.

L'analyste cite également le "nouveau blocage des négociations entre les États-Unis et l'Iran sur l'accord nucléaire et des récents avertissements de l'OPEP+ concernant la production" comme facteurs tirant le pétrole vers le haut.

Avant ce rebond, les deux références du pétrole s'échangeaient à leurs niveaux les plus bas depuis 6 mois.

La semaine dernière, les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (OPEP+) ont décidé de réduire leur volume total de production de 100.000 barils par jours.


Côté nucléaire iranien, le chancelier allemand a douché lundi les espoirs d'accord dans un "proche avenir". Olaf Scholz a dit à Berlin, en recevant son homologue israélien Yair Lapid, "regretter que l'Iran n'ait pas encore donné de réponse positive aux propositions des coordinateurs européens".

Or, une issue positive des négociations, engagées depuis déjà 16 mois, entraînerait la levée d'une partie des sanctions américaines contre l'Iran et pourrait permettre le retour de ce pays à une pleine capacité d'exportation sur le marché du pétrole.

"Les plafonds de prix, qui sont en cours de discussion dans l'UE et entre les nations du G7 sur les ventes de pétrole et de gaz naturel russes, sont également considérés comme des facteurs de soutien des prix puisque des représailles russes sont largement anticipées", ajoute Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.
🔥 Sur le marché du gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, référence du marché européen évoluait à 188,500 euros le mégawattheure (MWh), se repliant de près de 45% depuis son récent plus haut en 6 mois atteint en août dernier.

"La rareté du gaz russe a contraint les gouvernements européens à prendre des mesures d'urgence" qui devraient permettre à l'Europe de "passer l'hiver relativement indemne", relève Tamas Varga.
(c) AFP

Commenter Le pétrole poursuit sa hausse dans un contexte d'offre incertaine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite