Menu
A+ A A-

Le pétrole WTI clôture à son plus bas niveau depuis début janvier

cours du petroleCours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété américaine de référence, a terminé mercredi à son plus bas en clôture depuis début janvier, soit avant l'invasion de l'Ukraine, sur un marché paniqué par la perspective d'une chute de la demande.
Le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en octobre a terminé en fort repli de 5,68%, à 81,94 dollars. En dix jours, il a dévissé de plus de 16%. Quant au baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, également avec échéance en octobre, il a lâché 5,20%, à 88,00 dollars.

"Le marché du pétrole est un bain de sang", a commenté Edward Moya, d'Oanda, dans une note. "Il semble que le risque de perdre des approvisionnements en énergie russe ne suffise plus à soutenir les cours, car les traders sont focalisés sur la demande."

L'analyste a mentionné la réaction du marché aux mauvais chiffres du commerce chinois, avec un net ralentissement de la croissance des exportations, à 7,1% sur un an en août contre 18% en juillet.

Sur le chapitre spécifique du pétrole, les importations chinoises de brut sont en repli de 4,7% depuis le début de l'année par rapport à la même époque de 2021, et les importations de produits raffinés ont fondu de 15,9%.

À cela s'ajoute la nouvelle vague de restrictions sanitaires qui touchent désormais plusieurs centaines de millions de Chinois, pour tenter de juguler une nouvelle vague de cas de covid-19.

Le président russe Vladimir "Poutine se sert du pétrole et du gaz comme d'une arme, mais le marché, plutôt que de s'inquiéter de son impact sur l'offre a reporté son attention sur l'effet (sur la demande) qu'ont déjà les prix élevés" de l'énergie, a relevé Matt Smith du cabinet Kepler.

Mercredi, le chef d'État a prévenu que la Russie ne livrerait plus de pétrole ni de gaz aux pays qui plafonneraient les prix des hydrocarbures exportés par Moscou, le G7 ou l'Union européenne préparant des projets en ce sens.


Dans sa dégringolade, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a franchi un seuil technique important, la moyenne des prix sur 50 jours tombant en-dessous de celle sur 200 jours, un phénomène appelé la "croix de la mort" (death cross) qui indique généralement un marché en train de se retourner.

Matthew Weller de StoneX souligne que le marché a eu deux occasions de rebondir depuis le début de la semaine avec, d'abord, l'annonce de la réduction de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs alliés de l'accord OPEP+.

A suivi l'information, mercredi, du site israélien Zman YIsraël, selon lequel le président Joe Biden avait affirmé au Premier ministre israélien Yaïr Lapid, lors de leur entretien il y a une semaine, qu'un accord sur le nucléaire iranien était exclu à court terme.

Mais "à chaque fois, le brut a repris sa baisse au bout de quelques heures", a rappelé l'analyste.

(c) AFP

Commenter Le pétrole WTI clôture à son plus bas niveau depuis début janvier



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite