Menu
A+ A A-

Le pétrole se reprend, l'accord sur le nucléaire iranien au point mort

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi après une semaine de perte, avant la réunion des pays exportateurs de pétrole de l'Opep+, les perspectives d'un retour de l'accord sur le nucléaire iranien s'éloignant, et avec elles, les barils supplémentaires que le pays pourrait injecter.
Vers 09H20 GMT (11H20 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre remontait de 2,39% à 94,57 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en septembre prenait quant à lui 2,39%, à 88,68 dollars.

Les cours se reprenaient après être tombés à des niveaux proches de leurs plus bas de l'été, le marché étant "préoccupé par le ralentissement de la demande dans un contexte de menace croissante de récession mondiale", explique Victoria Scholar, analyste chez Interactive Investor.

"Ce rebond intervient alors que les négociations sur le nucléaire entre l'Iran et les États-Unis semblent être au point mort", commente Craig Erlam, analyste chez Oanda.

Jeudi, les États-Unis ont affirmé que la réponse de Téhéran dans les négociations concernant l'accord sur le nucléaire iranien n'est "pas constructive", faisant reculer la perspective d'un prochain retour à l'accord historique conclu en 2015.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell avait pourtant dit mercredi espérer un accord "dans les jours à venir".

L'UE avait présenté le 8 août ce qu'elle a appelé un texte final pour restaurer l'accord historique sur le nucléaire iranien de 2015, dont l'ancien président américain Donald Trump s'était retiré.


Selon cette proposition, l'Iran bénéficierait d'un allègement des sanctions et pourrait à nouveau vendre son pétrole en échange de restrictions strictes sur son programme nucléaire.

Les analystes estiment qu'un retour de l'Iran à pleine capacité d'exportation permettrait l'injection rapide d'un million de barils par jour sur le marché.

Si cependant, un accord sur le nucléaire était conclu, "la réunion de l'OPEP+ de la semaine prochaine n'en sera que plus intéressante", avance Craig Erlam.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs dix alliés (OPEP+) se réunissent lundi par visioconférence à Vienne, siège du groupe, pour ajuster leur production pour le mois d'octobre.

Pour Han Tan, d'Exinity, les cours pourraient connaître une "remontée brutale" si l'alliance décidait de réduire ses niveaux de production, en raison notamment du retour des barils iraniens sur le marché.

Sans accord iranien conclu, "il est peu probable qu'un revirement se produise" à l'OPEP+, estime quant à elle Sophie Lund-Yates, analyste pour Hargreaves Lansdown, le pacte actuel du cartel visant à faire retrouver au groupe son niveau de production d'or noir d'avant pandémie de Covid-19 par un système de quotas courant jusqu'à la fin de l'année.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se reprend, l'accord sur le nucléaire iranien au point mort



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite