Menu
A+ A A-

Le pétrole clôt en chute de 5,50% sous la barre des 100 dollars pour le Brent

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont dévissé de plus de 5% mardi devant les préoccupations de récession et de nouveaux confinements en Chine qui font craindre pour la demande d'or noir.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre a perdu 5,50% à 99,31 dollars, glissant sous le seuil des 100 dollars le baril. Celui de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en octobre a lui chuté de 5,53% à 91,64 dollars.

"Le marché est à la lutte entre les craintes de récession, les nouveaux confinements en Chine qui font craindre pour la demande et les inquiétudes pour l'offre avec notamment les violences en Libye", a indiqué à l'AFP Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

Des combats entre factions rivales en Libye "font craindre d'éventuels manifestations près des ports qui pourraient bloquer les exportations", a ajouté l'analyste.

Mais mardi, les cours étaient surtout influencés à la baisse par "les perspectives de croissance mondiale qui continuent de se détériorer", expliquait Edward Moya, analyste chez Oanda.

La réunion des banquiers centraux à Jackson Hole (Wyoming) vendredi a "confirmé les craintes de ceux qui s'inquiètent des perspectives économiques sombres induites par l'inflation", poursuit-il.

Dans un discours ferme, le patron de la banque centrale américaine (Fed), Jerome Powell, a averti que la Fed userait "vigoureusement de ses outils" en relevant les taux d'intérêt.

En Europe, l'inflation est repartie à la hausse en Allemagne en août, à 7,9% sur un an, après deux mois de ralentissement, toujours poussée par la flambée des prix de l'énergie.


"Les données sur l'inflation (...) soutiennent un resserrement agressif" des taux de la Banque centrale européenne (BCE) "qui pourrait envoyer l'Europe dans une grave récession", poursuit Edward Moya.

En parallèle, près de quatre millions d'habitants de la province située autour de Pékin étaient confinés mardi, les autorités voulant éviter tout emballement de l'épidémie de Covid-19 avant une grande réunion du Parti communiste chinois (PCC) à l'automne.

La Chine continue d'appliquer une stricte politique sanitaire, à l'inverse de la quasi-totalité des autres pays, pesant ainsi sur la demande d'or noir du pays, gros consommateur.

Enfin, la poursuite des pourparlers avec l'Iran sur le dossier nucléaire, susceptible de déboucher sur un retour du pétrole iranien sur le marché, restait dans toutes les têtes, ce qui pesait aussi sur les cours.

Si "tout semble tourner à la baisse pour le pétrole", Edward Moya rappelle cependant que le "marché est toujours tendu, donc ce mouvement de baisse ne devrait pas durer beaucoup plus longtemps".

(c) AFP

Commenter Le pétrole clôt en chute de 5,50% sous la barre des 100 dollars pour le Brent



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite