Menu
A+ A A-

Le gaz européen frôle son record historique, le pétrole en hausse

cours de clôture du pétroleNew York: Le prix du gaz naturel a évolué vendredi à des niveaux extrêmes, frôlant le record historique en Europe, encore propulsé par les perspectives d'une interruption des livraisons en provenance de Russie, tandis que les cours du pétrole ont monté.
Le prix du gaz naturel européen s'est envolé et a atteint vendredi 342,005 euros le MWh, à peine en dessous de son record historique en séance (345 euros le MWh) enregistré en mars après l'invasion russe de l'Ukraine.

Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le contrat à terme du TTF néerlandais, référence du marché européen du gaz naturel, évoluait à 307 euros le mégawattheure (MWh), en légère baisse sur la séance mais en envol de plus de 24% sur la semaine.

"La grosse nouvelle du jour est que la Russie a brûlé du gaz naturel plutôt que l'exporter, a rapporté la BBC" qui dit que cela s'est passé près de la frontière avec la Finlande, a indiqué Matt Smith de Kpler.

"La Russie choisit de brûler du gaz plutôt que l'exporter via le gazoduc Nordstream", a commenté l'analyste.

Le prix du gaz est propulsé depuis une semaine par les suspensions d'approvisionnement russe à venir via Nord Stream 1, en raison d'une maintenance du gazoduc, selon une annonce du géant russe Gazprom.

Si la Russie décidait "de continuer d'utiliser ses approvisionnements comme une arme et de maintenir le gazoduc fermé après la fin de la maintenance, le risque de nouvelles hausses subsiste", estime Ole Hansen, analyste chez Saxobank.

Avec l'envolée des prix du gaz, "l'Europe est encouragée à utiliser tout autre combustible plutôt que du gaz", ce qui fait grimper les cours du fioul, du gasoil, ajoutait Matt Smith.


Une situation qui devrait encore soutenir "une augmentation déjà très visible de la demande de produits à base de carburant, en particulier le gasoil et plus tard cet automne également le mazout de chauffage, au détriment du gaz", abondait Ole Hansen.

Les prix du pétrole ont repris le chemin de la hausse vendredi, entre de potentielles réductions de production des pays membres de l'OPEP+, l'éventualité d'un retour de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015 et des directives du ministère américain de l'énergie aux raffineurs.

Ceux-ci ont été invités dans une lettre signée de la secrétaire américaine à l'Energie Jennifer Granholm, obtenue par l'AFP, à "se focaliser sur la reconstitution de leurs stocks aux États-Unis plutôt que sur leur vente et l'accroissement des exportations".

Cette demande intervient alors que les États-Unis approchent le pic de la saison des ouragans, qui souvent bouleverse les capacités de raffinage sur la côte du Golfe du Mexique.

Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, référence du brut en Europe, pour livraison en octobre, a pris 1,66% à 100,99 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), son homologue américain, pour livraison le même mois, a avancé de 0,58% à 93,06 dollars.

(c) AFP

Commenter Le gaz européen frôle son record historique, le pétrole en hausse


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 01 octobre 2022 à 13:11

    L'Opep+ se réunit à Vienne pour la première fois depuis mars…

    Vienne: L'Opep+ se réunira mercredi physiquement à Vienne, siège du cartel des producteurs de pétrole, "pour la première fois depuis mars 2020...

    vendredi 30 septembre 2022 à 21:20

    Le pétrole en baisse, la possible baisse de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, le marché étant toujours préoccupé par l'affaiblissement de la demande et dans un...

    vendredi 30 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se redresse, le marché s'attend à une baisse de p…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi, poussés par les spéculations autour d'une possible baisse de la production d'Organisation des pays...

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    jeudi 29 septembre 2022 à 11:57

    Le pétrole hésite, entre frilosité du marché et spéculations…

    Londres: Le pétrole se stabilisait jeudi après deux séances de hausse, l'aversion au risque du marché pesant sur l'or noir tandis que...

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite