Menu
A+ A A-

Le pétrole en petite hausse, semaine record pour l'électricité en Europe

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse vendredi, entre de potentielles réductions de production des pays membres de l'Opep+ et l'éventualité d'un retour de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015, tandis que le gaz évoluait toujours à des niveaux extrêmes.
Vers 09h30 GMT (11h30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, référence du brut en Europe, pour livraison en octobre, prenait 1,11% à 100,44 dollars, hésitant autour de la barre des 100 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), son homologue américain, pour livraison le même mois, montait quant à lui de 1,05%, à 93,49 dollars.

Mercredi, le ministère iranien des Affaires étrangères a confirmé avoir reçu une réponse des États-Unis concernant les "ajustements" requis par Téhéran à la proposition d'accord soumise par l'Union européenne sur le dossier nucléaire iranien.

Une issue positive des négociations entraînerait la levée d'une partie des sanctions américaines contre l'Iran et le retour en grâce du brut iranien sur le marché international.

Mais le pétrole a toutefois augmenté sur la semaine, après que le ministre saoudien de l'Énergie, Abdelaziz ben Salmane ait ouvert la porte à une possible réduction de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (OPEP+).
"L'impression demeure que l'Arabie saoudite n'est pas disposée à tolérer une baisse des prix en dessous de 90 dollars" commentent les analystes de Commerzbank.
Han Tan, analyste chez Exinity, estime qu'en cas d'annonce officielle d'une réduction de la production de l'OPEP+ dans les semaines à venir, les cours du brut passeraient au-dessus de la barre des 100 dollars le baril.


En Europe, la crise de l'énergie se poursuit, les cours du gaz naturel européen évoluant toujours à des niveaux extrêmes.

Après être monté jusqu'à 324 euros le mégawattheure (MWh) jeudi, se rapprochant ainsi de son record historique en séance (345 euros le MWh) atteint dans les premiers jours de l'invasion russe de l'Ukraine, le contrat à terme du TTF néerlandais, référence du marché européen du gaz naturel, évoluait à 305 euros le MWh.

"Cette situation est due à l'insuffisance de l'offre de gaz naturel", expliquent les analystes de Commerzbank, entre livraisons de gaz russe via Nord Stream 1 déjà très réduites et livraisons en provenance de Norvège entravées par des travaux de maintenance.

Aux États-Unis, Freeport LNG a annoncé mardi que son terminal de gaz naturel près de Houston au Texas, qui avait été endommagé par un incendie en juin, ne reprendrait du service qu'en novembre, soit avec un mois de retard.

Entraînée par les prix du gaz, l'Europe a connu une semaine de prix records de l'électricité pour livraison début 2023, dépassant vendredi les 800 euros le MWh en Allemagne et les 900 euros jeudi en France.

En France, EDF a annoncé la prolongation de l'arrêt de réacteurs nucléaires affectés par des soucis de corrosion.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en petite hausse, semaine record pour l'électricité en Europe



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    mercredi 19 juin 2024 à 12:00

    Le pétrole fléchit avec les premières données sur les stocks…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient légèrement mercredi, de premières données hebdomadaires mitigées sur les réserves commerciales des Etats-Unis mettant fin à...

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite