Menu
A+ A A-

Le pétrole recule avec la poursuite des pourparlers avec l'Iran, le gaz en hausse

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi au cours d'une séance volatile, réagissant à des commentaires officiels sur l'éventualité d'un retour du pétrole iranien sur le marché dans le cadre d'un possible accord sur le dossier nucléaire.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, référence du brut en Europe, pour livraison en octobre, a perdu 1,85% à 99,34 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), son homologue américain, pour livraison le même mois, a chuté de 2,49% à 92,52 dollars.

"Il y a eu des commentaires sur les discussions autour d'un accord sur le nucléaire iranien de la part de la porte-parole de la Maison Blanche", a indiqué John Kilduff, d'Again Capital.

La porte-parole de l'exécutif américain, Karine Jean-Pierre, "a indiqué que Washington pourrait être enclin à trouver un accord si cela était dans le meilleur intérêt des États-Unis", a ajouté l'analyste.

M. Kilduff a souligné toutefois que les cours de l'or noir n'avaient cessé de monter ou descendre récemment "au gré des développements dans ces discussions" avec l'Iran qui pourraient aboutir sur un retour sur le marché de la production iranienne, jusqu'ici sanctionnée.

Le prix du gaz naturel a poursuivi sa hausse jeudi, se rapprochant de son record historique, dans un contexte de préoccupations croissantes concernant l'offre à l'approche des mois d'hiver.


Après être monté jusqu'à 324 euros le mégawattheure (MWh) jeudi, le contrat à terme du TTF néerlandais, référence du marché européen du gaz naturel, a clôturé à 311 euros le MWh.

Son record historique de 345 euros le MWh a été atteint en mars, au début de l'invasion russe de l'Ukraine. Depuis un an, son prix a quasiment été multiplié par 7.

Son homologue britannique a également atteint un nouveau sommet depuis mars jeudi, à 620,48 pence par thermie, une unité de quantité de chaleur.

Le prix du gaz est propulsé depuis plusieurs séances par les suspensions d'approvisionnement russe à venir via Nord Stream 1, en raison d'une maintenance du gazoduc, selon le géant russe Gazprom.

"On craint sérieusement que les flux du gazoduc Nord Stream ne reprennent pas du tout après la maintenance", soulignent les analystes de Deutsche Bank.

Cette nouvelle interruption des livraisons intervient alors que les nations européennes s'efforcent de remplir leurs capacités de stockage pour pouvoir affronter de potentielles pénuries d'énergie cet hiver.

Entraînés par l'envolée du gaz, les prix de l'électricité pour livraison début 2023 en Allemagne ont culminé jeudi à 780 euros le MWh et 900 euros en France, de nouveaux records historiques.

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule avec la poursuite des pourparlers avec l'Iran, le gaz en hausse



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite