Menu
A+ A A-

Le pétrole au plus haut en clôture depuis près d'un mois

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé mercredi à leur plus haut niveau depuis près d'un mois, dynamisés par la baisse plus importante que prévu des stocks américains, ainsi que la perspective d'une possible baisse de la production de l'Opep.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre a avancé de 0,99%, pour finir à 101,22 dollars, une altitude plus fréquentée en clôture depuis le 29 juillet.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, également pour livraison en octobre, il a lui gagné 1,22%, à 94,89 dollars.

Les opérateurs ont réagi en deux temps à la publication de l'état des stocks américains de pétrole par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Ils ont d'abord été sensibles au maintien des réserves d'essence à un niveau quasi-inchangé (-100.000 barils), alors que les analystes prévoyaient une baisse de 1,5 million de barils sur la semaine.

L'effet a été accentué par la dégringolade de près de 10% de la demande d'essence.

"C'est le grand bémol" de ce rapport de l'EIA, a commenté Phil Flynn, du courtier Price Futures Group. "Cela accentue l'inquiétude quant à un ralentissement économique", selon l'analyste, qui a néanmoins rappelé que les chiffres hebdomadaires de demande d'essence avaient été très volatils tout au long de l'été.

Mais les cours se sont rapidement repris, à mesure que le marché digérait le rapport et retenait surtout la diminution plus marquée que prévu des réserves commerciales de pétrole brut.


Durant la semaine achevée le 19 août, les stocks commerciaux se sont ainsi contractés de 3,3 millions de barils, alors que les analystes anticipaient un recul de 2,5 millions.

Les réserves stratégiques de pétrole ont, elles, perdu 8,1 millions de barils, un record, selon Matt Smith, de Kpler. Au total, les stocks américains, commerciaux et stratégiques, se situent à leur plus bas niveau depuis près de 20 ans (juin 2003).

Cette contraction des stocks est en grande partie attribuable au niveau élevé des exportations. "L'accélération de la demande européenne contribue à faire grimper les exportations américaines et baisser les stocks", a commenté Matt Smith.

Les exportations totales de brut et de produits raffinés ont ainsi atteint, la semaine dernière le plus haut niveau jamais vu, à 11 millions de barils par jour, soit 40% de plus qu'il y a un an à la même époque.

En outre, pour Andrew Lebow, de Commodity Research Group, le marché "réagit toujours" aux déclarations du ministre saoudien de l'Énergie, Abdelaziz ben Salmane, qui a ouvert la porte à une possible réduction de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés de l'accord OPEP+

Plusieurs membres de l'OPEP, dont l'Irak et le Koweit, lui ont apporté leur soutien, ces dernières heures.

Dans ce contexte, le fait de voir la production américaine de brut reculer de nouveau la semaine dernière, selon l'EIA, "est inquiétant", selon Phil Flynn.

A 12 millions de barils par jour, contre 12,1 la semaine dernière et 12,2 il y a deux semaines, la production reste sensiblement inférieure à son niveau d'avant la pandémie de Covid-19, soit autour de 13 millions de barils par jour.

Par ailleurs, le cabinet Rystad s'attend à ce que les exportations russes de pétrole vers l'Union européenne soient divisées par quatre d'ici décembre, avec l'entrée en vigueur de l'embargo de l'Union européenne, ce qui va contribuer à limiter l'offre, même si une partie sera réorientée vers d'autres destinations.

(c) AFP

Commenter Le pétrole au plus haut en clôture depuis près d'un mois



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    mardi 28 mai 2024 à 16:30

    Le pétrole monte, poussé par les tensions géopolitiques au M…

    New York: Les prix du pétrole montent mardi, poussés par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, Israël multipliant les frappes sur Rafah et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite