Menu
A+ A A-

USA: baisse marquée des stocks de pétrole, mais la demande d'essence chute

cours du petroleNYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont diminué plus que prévu la semaine dernière, selon des chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), tandis que la demande d'essence a, elle aussi, chuté aux États-Unis.
Durant la semaine achevée le 19 août, les stocks commerciaux se sont contractés de 3,3 millions de barils, alors que les analystes anticipaient un recul de 2,5 millions.

Les réserves stratégiques de pétrole ont, elles, perdu 8,1 millions de barils, un record, selon Matt Smith, de Kpler. Au total, les stocks américains, commerciaux et stratégiques, se situent à leur plus bas niveau depuis près de 20 ans (juin 2003).

Depuis la fin de l'été 2021, le gouvernement du président Joe Biden a libéré plus de 168 millions de barils provenant des réserves stratégiques, pour tenter de soulager les cours de l'or noir, un mouvement d'une ampleur inédite.

Cette contraction des stocks est, pour partie, attribuable au niveau élevé des exportations de brut. "L'accélération de la demande européenne contribue à faire grimper les exportations américaines et baisser les stocks", a commenté Matt Smith.

En revanche, alors que les analystes prévoyaient une baisse de 1,5 million de barils des réserves d'essence sur la semaine, celles-ci sont restées quasiment inchangées (-100.000 barils).

Les opérateurs ont aussi retenu la dégringolade de près de 10% de la demande d'essence.

"C'est le grand bémol" de ce rapport de l'EIA, a commenté Phil Flynn, du courtier Price Futures Group. "Cela accentue l'inquiétude quant à un ralentissement économique", selon l'analyste, qui a néanmoins rappelé que les chiffres hebdomadaires de demande d'essence avaient été très volatils tout au long de l'été.


Après un net repli consécutif à la publication du rapport, les cours du pétrole se sont néanmoins repris, mercredi.

Vers 15H30 GMT, le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre prenait 0,38% à 100,61 dollars, tandis que celui du West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, également avec échéance en octobre, gagnait 0,72% à 94,42 dollars.

Outre la baisse plus forte que prévue des stocks, le nouveau recul de la production américaine de brut, après celui de la semaine précédente, a également constitué un facteur de soutien aux prix.

A 12 millions de barils par jour, contre 12,1 la semaine dernière et 12,0 il y a deux semaines, la production reste sensiblement inférieure à son niveau d'avant la pandémie de Covid-19, soit autour de 13 millions de barils par jour.

(c) AFP

Commenter USA: baisse marquée des stocks de pétrole, mais la demande d'essence chute


    Les Stocks de pétrole brut

      -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 01 octobre 2022 à 13:11

    L'Opep+ se réunit à Vienne pour la première fois depuis mars…

    Vienne: L'Opep+ se réunira mercredi physiquement à Vienne, siège du cartel des producteurs de pétrole, "pour la première fois depuis mars 2020...

    vendredi 30 septembre 2022 à 21:20

    Le pétrole en baisse, la possible baisse de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, le marché étant toujours préoccupé par l'affaiblissement de la demande et dans un...

    vendredi 30 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se redresse, le marché s'attend à une baisse de p…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi, poussés par les spéculations autour d'une possible baisse de la production d'Organisation des pays...

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    jeudi 29 septembre 2022 à 11:57

    Le pétrole hésite, entre frilosité du marché et spéculations…

    Londres: Le pétrole se stabilisait jeudi après deux séances de hausse, l'aversion au risque du marché pesant sur l'or noir tandis que...

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite