Menu
A+ A A-

Le pétrole dopé par de potentielles réductions de production de l'Opep+

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi, toujours poussés par la possibilité d'une réduction de la production des membres de l'Opep+, quand le gaz reste à des niveaux très élevés en raison des suspensions d'approvisionnement russe à venir.
Vers 09H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, référence du brut en Europe, pour livraison en octobre, prenait 1,03% à 101,25 dollars, renouant avec des prix à trois chiffres.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois, montait quant à lui de 0,97%, à 94,65 dollars.

Les deux références du brut ont gagné plus de 3 dollars le baril mardi, "dans la perspective d'une réduction de la production par l'OPEP+", l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, commente Stephen Brennock, de PVM Energy.

"Les Saoudiens ont lâché une bombe cette semaine", lance l'analyste.

Le ministre saoudien de l'Energie Abdelaziz ben Salmane a estimé que les prix actuels pourraient justifier une baisse de production de l'OPEP+.

Cette réduction ne serait toutefois pas imminente et dépendrait de l'issue des négociations autour de l'accord sur le nucléaire iranien.

Mardi, les États-Unis ont indiqué que l'Iran avait fait des concessions sur des points clés, ravivant les espoirs d'un retour à l'accord sur le nucléaire de 2015, même s'ils n'ont toujours pas donné leur réponse formelle aux propositions iraniennes.


Les négociations sur le nucléaire iranien, engagées depuis déjà 16 mois, ont pour but de sauver l'accord international conclu en 2015, dont Washington s'est retiré avec fracas en 2018 sous la présidence de Donald Trump.

Une issue positive entraînerait la levée des sanctions américaines contre l'Iran et permettrait son retour à pleine capacité d'exportation sur le marché du pétrole.

PMV Energy estime que l'Iran pourrait ainsi ramener jusqu'à 1 million de barils par jour sur le marché.

Le marché attend également la publication ce mercredi de l'état des stocks américains de pétrole par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Les analystes tablent sur une baisse de 2,5 millions de barils des réserves commerciales de brut et de 1,5 million de barils pour l'essence, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.

Le prix du gaz naturel évolue quant à lui toujours à des niveaux très élevés, proches de leur sommet de lundi, à un niveau plus vu depuis l'envolée extrême des cours au début de l'invasion russe de l'Ukraine.

Le contrat à terme du TTF néerlandais, référence du marché européen du gaz naturel, s'échangeait à 270,90 euros le mégawattheure (MWh), en légère hausse de 1,84%.

La récente flambée des cours a été provoquée par l'annonce du géant gazier russe Gazprom d'une suspension complète de l'approvisionnement en gaz via Nord Stream 1 pour une période de trois jours, et a provoqué un envol des prix de l'électricité pour l'année prochaine en France comme en Allemagne.

Depuis le début de l'année, le prix du TTF a explosé de plus de 285%.

(c) AFP

Commenter Le pétrole dopé par de potentielles réductions de production de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 18 avril 2024 à 11:57

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite