Menu
A+ A A-

Le pétrole hésite entre nucléaire iranien et interruptions de livraison de gaz russe

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, entre la possibilité d'un retour du brut iranien sur le marché, si Téhéran valide le texte final sur le nucléaire négocié en Autriche, et de nouvelles interruptions de livraison de gaz russe en Europe.
Vers 15H30 GMT (17H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre prenait 0,16% à 96,80 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en septembre baissait quant à lui de 0,11%, à 90,66 dollars.

Après avoir débuté la séance dans le rouge, "les prix du brut ont bondi après l'arrêt des livraisons de pétrole russe vers l'Europe de l'Est", avant de se stabiliser, commente Edward Moya, analyste chez Oanda.

Les livraisons de pétrole russe à trois pays européens via l'Ukraine ont été interrompues après le refus d'une transaction bancaire liée aux sanctions visant Moscou, a annoncé mardi l'entreprise russe Transneft, responsable du transport des hydrocarbures.

Pour Edward Moya, cette "simple perturbation (...) nous a rappelé à quel point le marché du pétrole peut se resserrer rapidement", et ce, quelque soit "la destruction de la demande de brut résultant d'un affaiblissement de l'économie mondiale".

Il s'agit des livraisons via une branche de l'oléoduc Droujba transitant par l'Ukraine et qui dessert trois pays européens sans accès à la mer, la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque.


Les livraisons à la Pologne et à l'Allemagne, via une autre branche de Droujba transitant par le Bélarus, "se poursuivent normalement", selon Transneft.

Les craintes étaient partagées entre un éventuel manque de brut et un recul de la demande, avec le risque induit de récession mondiale.

"Lorsque les sanctions de l'UE battront leur plein dans quelques mois, un volume considérable de brut et de produits russes devra être remplacé, ce qui entraînera une nouvelle hausse des prix", rappelle Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.

D'autant que la dernière réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (OPEP+) a montré que l'alliance n'inondera pas le marché.

En parallèle, l'Union européenne a mis un texte final sur la table lundi, visant à redonner vie à l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien, quatre jours après la reprise des négociations de Vienne.

L'UE attend désormais de Téhéran et de Washington une "décision rapide" sur ce compromis final, a déclaré mardi le porte-parole du chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

"Un accord pourrait atténuer la pression sur les prix du pétrole", estime Craig Erlam, d'Oanda. "Son ampleur dépendra de la rapidité avec laquelle le pays pourra alors inonder le marché de brut supplémentaire."

(c) AFP

Commenter Le pétrole hésite entre nucléaire iranien et interruptions de livraison de gaz russe



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite