Menu
A+ A A-

Volatil, le pétrole termine en petite hausse avant l'Opep+

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont changé de direction mardi, terminant en légère hausse, à la veille d'une réunion de l'Opep+ à l'issue incertaine et dans le contexte de tensions géopolitiques avec la Chine.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre a grappillé 0,50% à 100,54 dollars. Plus tôt en séance, il perdait 0,76%..

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en septembre a avancé de 0,59% à 94,42 dollars alors qu'il en gagnait autant quelques heures avant.

Les cours avaient fortement fléchi la veille en raison de la faiblesse des indices PMI manufacturiers de juillet dans le monde. Ils se sont redressés dans l'attente de la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs dix partenaires au sein de l'accord OPEP+, mercredi à Vienne, le siège du groupe.

Sur le papier, l'OPEP+ a mis un terme aux réductions de la production opérées en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19 et de l'effondrement de la demande, "bien que de nombreux membres aient du mal à respecter leurs quotas totaux", notait Stephen Innes, analyste chez SPI..

"D'octobre 2021 à juin 2022, la production a été largement inférieure aux augmentations promises", poursuit-il.

La rencontre par visioconférence est entourée de beaucoup plus d'incertitudes que les réunions précédentes, l'alliance n'évoluant plus selon "une trajectoire préétablie", soulignait Craig Erlam, d'Oanda.

"La décision qui sera prise cette semaine nous dira à quel point le groupe est encore uni, à quel point il est déterminé à rééquilibrer le marché et si le président (américain Joe) Biden a une quelconque influence sur le cartel", estime-t-il alors que le dirigeant américain s'est rendu au Moyen-Orient et a plaidé à Ryad pour une augmentation de la production saoudienne.


Mais selon John Kilduff d'Again Capital, "il y a des interrogations sur la capacité de l'Arabie saoudite et des autres membres de l'OPEP à faire davantage". "Il n'est pas du tout sûr qu'ils en aient la capacité", a ajouté l'analyste.

Autre facteur qui contribuait au progrès des cours, "l'anxiété générale" à cause de la situation à Taïwan où la présidente de la Chambre américaine des représentants Nancy Pelosi a atterri malgré les menaces de Pékin qui considère cette incursion comme une provocation.

"Cela dit, je soulignerais, qu'en dehors du Moyen-Orient, un conflit est généralement baissier pour le pétrole car cela pèse davantage sur la demande que sur l'offre", tempérait l'expert.

Enfin, autre argument en faveur d'une légère remontée des cours, les analystes prévoyaient une nouvelle ponction dans les stocks américains de pétrole brut dont les chiffres seront publiés par le département de l'Energie mercredi.

(c) AFP

Commenter Volatil, le pétrole termine en petite hausse avant l'Opep+


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 03 décembre 2022 à 21:15

    Plafonnement du prix du pétrole russe: insuffisant pour Kiev…

    Kiev: Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a jugé insuffisant samedi le plafonnement du prix de baril de pétrole russe à 60 dollars...

    samedi 03 décembre 2022 à 15:43

    La Russie rejette le plafonnement du prix de son pétrole, pr…

    Moscou: La Russie "n'acceptera pas" le plafonnement du prix du pétrole brut qu'elle exporte et étudie la réponse à apporter à la...

    samedi 03 décembre 2022 à 10:45

    L'Opep+ dans l'incertitude, entre prix en berne et sanctions

    Londres: Nouvelle coupe des quotas de production ou statu quo? L'Opep+ se réunit dimanche dans un contexte délicat, marqué par la chute...

    vendredi 02 décembre 2022 à 23:56

    Accord du G7 et de l'Australie pour plafonner le prix du pét…

    Washington: Les pays du G7, ainsi que l'Australie, se sont entendus vendredi pour plafonner le prix du pétrole russe à 60 dollars...

    vendredi 02 décembre 2022 à 22:54

    Le brut en repli après l'annonce d'un plafonnement des prix …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en léger recul vendredi, après le plafonnement à 60 dollars du prix du...

    vendredi 02 décembre 2022 à 20:45

    L'UE s'accorde sur un plafonnement des prix du pétrole russe

    Bruxelles: Les pays de l'Union européenne ont trouvé vendredi un accord sur le plafonnement à 60 dollars par baril du prix du...

    vendredi 02 décembre 2022 à 18:25

    La Pologne se rallie à l'accord européen sur le pétrole russ…

    Bruxelles: La Pologne approuve l'accord au sein de l'Union européenne sur un plafonnement à 60 dollars le baril du prix du pétrole...

    vendredi 02 décembre 2022 à 17:20

    L'Inde continuera à acheter du pétrole russe, selon une sour…

    Moscou: L'Inde continuera à acheter du pétrole russe et cherchera même à conclure des contrats à long terme dans la mesure où...

    vendredi 02 décembre 2022 à 15:25

    Les revenus pétroliers russes pourraient résister à l'interd…

    Moscou: La production de pétrole russe pourrait chuter de 500 000 à 1 million de barils par jour (bpj) au début de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite