Menu
A+ A A-

BP annonce à son tour l'envolée de ses bénéfices trimestriels

cours du petroleLondres: Dans la foulée des autres majors pétrolières, qui ont engrangé au deuxième trimestre d'énormes bénéfices gonflés par la flambée des hydrocarbures, le géant britannique BP a annoncé mardi avoir multiplié par trois ses profits pour la période.
Le groupe a ainsi affiché un bénéfice net part du groupe de 9,26 milliards de dollars (9,03 milliards d'euros) au deuxième trimestre. Il en profite pour augmenter de 10% le dividende versé à ses actionnaires pour la période et lancer un nouveau programme de rachat d'actions.

Pour les six premiers mois de l'année, en revanche, BP affiche une perte nette de 11,13 milliards de dollars, le groupe ayant passé au premier trimestre une charge après-impôts de 24,4 milliards de dollars à la suite de sa sortie du russe Rosneft, en conséquence de l'invasion russe de l'Ukraine.

Les cours des hydrocarbures flambent depuis des mois et les prix du gaz, qui étaient retombés après les sommets atteints en mars peu après le début du conflit, s'envolent à nouveau, après la réduction des livraisons russes.

Hors éléments exceptionnels, BP affiche un bénéfice de 8,45 milliards de dollars au deuxième trimestre et celui-ci se monte à 14,7 milliards pour la première moitié de l'année (c'est-à-dire notamment hors effets de la sortie de Russie).

"Profits monstres "

Ces résultats trimestriels "les plus hauts en 14 ans" sont "nettement au-dessus des prévisions des analystes" et montrent que "BP est une maChine bien plus efficace qu'elle ne l'était par le passé", relève Russ Mould, analyste chez AJ Bell.

De quoi faire ruisseler une partie des profits vers ses actionnaires: après un programme de rachat d'actions de 2,5 milliards de dollars achevé au 22 juillet, BP a annoncé mardi 3,5 milliards de rachats supplémentaires.


Ces annonces ont aussi soutenu l'action, qui grimpait de 3,44% à 405,85 pence mardi vers 11H30 GMT à la Bourse de Londres.

BP est la dernière major pétrolière en date à afficher un bénéfice pharaonique. Les profits additionnés des plus grosses entreprises du secteur (TotalEnergies, Shell, Exxon, Chevron et BP) se chiffrent au deuxième trimestre à environ 62,5 milliards de dollars.

Ces résultats font grincer des dents au Royaume-Uni, en proie à une sévère crise du coût de la vie et Londres avait annoncé en mai une taxe temporaire de 25% sur les bénéfices du secteur de l'énergie, pour aider en partie à financer les aides gouvernementales aux ménages les plus modestes.

Trop peu, a dénoncé mardi l'ONG Greenpeace dans un communiqué, appelant le gouvernement à taxer davantage "ces profits monstrueux" et à "cesser d'accorder aux entreprises des allègements fiscaux massifs sur les nouveaux investissements destructeurs" dans les hydrocarbures.

⤵ Investissement au Royaume-Uni

"Nous devons nous rappeler qu'il y a tout juste deux ans nous avons dû prendre la décision difficile de réduire le dividende de 50%", dans un marché en crise laminé par la pandémie, a fait valoir le directeur général Bernard Looney lors d'une conférence d'investisseurs.

La taxe britannique ne dissuadera pas le géant pétrolier d'investir comme prévu 18 milliards de livres au Royaume-Uni au cours de la décennie, a aussi assuré M. Looney, "la majorité dans la transition énergétique", mais aussi dans les hydrocarbures, en particulier en mer du Nord, a-t-il détaillé.

BP avait aussi annoncé en juin prendre 40,5% de parts dans le projet australien présenté comme la plus grande centrale d'énergies renouvelables du monde, qui produira énergie solaire, éolienne ou hydrogène vert: l'Asian Renewable Energy Hub (AREH), d'une valeur de 36 milliards de dollars.

Mais depuis le début de l'année, "BP a dépensé un total de 361 millions de dollars dans les énergies à faible émission de carbone", bien moins que dans les hydrocarbures, ce qui "continue de montrer le peu de dépenses consacrées aux énergies renouvelables par rapport au pétrole et de gaz", selon Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

BP dit s'attendre à ce que les prix du pétrole restent élevés au troisième trimestre "en raison de la poursuite de la perturbation de l'approvisionnement russe", mais aussi de niveaux de stocks "nettement inférieurs à la moyenne sur cinq ans".

(c) AFP

Commenter BP annonce à son tour l'envolée de ses bénéfices trimestriels


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    Les entreprises occidentales dans le secteur pétrolier et gazier russe

    vendredi 01 juillet 2022

    Moscou: Le président Vladimir Poutine a signé un décret visant à prendre le contrôle total du projet gazier et pétrolier Sakhaline-2 en Russie, qui pourrait évincer les investisseurs Shell et japonais. Il s'agit de la dernière offensive en date de...

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    vendredi 29 juillet 2022

    Chevron dégage 11,6 milliards USD de bénéfice net au deuxièm…

    New York: Le groupe américain Chevron a, comme les autres majors pétrolières, profité de la flambée récente du prix des hydrocarbures, son...

    vendredi 29 juillet 2022

    Avec la flambée du brut, le profit d'ExxonMobil s'envole à 1…

    New York: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil a pompé un peu plus de pétrole au deuxième trimestre et l'a vendu beaucoup...

    jeudi 28 juillet 2022

    Hydrocarbures: OMV triple son bénéfice net au 2T grâce à l'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a triplé son bénéfice net au deuxième trimestre grâce à l'envolée des cours des...

    jeudi 28 juillet 2022

    Shell: les bénéfices s'envolent encore grâce à la flambée de…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a dévoilé jeudi un bénéfice net part du groupe multiplié par cinq au deuxième trimestre, à...

    jeudi 28 juillet 2022

    Totalénergies: bénéfice plus que doublé au T2

    Paris: Le groupe français Totalénergies a plus que doublé son bénéfice net au deuxième trimestre, à 5,7 milliards de dollars (5,5 millions...

    jeudi 21 juillet 2022

    Maurel & Prom: forte hausse des revenus au S1, avec cell…

    Paris: Le producteur français d'hydrocarbures Maurel & Prom a vu ses revenus quasi doubler au premier semestre, sous l'effet de la hausse...

    mardi 19 juillet 2022

    Halliburton soutenu par la demande pour ses services avec la…

    New York: Le groupe parapétrolier américain Halliburton a vu son chiffre d'affaires bondir au deuxième trimestre, la hausse des cours de l'or...

    jeudi 07 juillet 2022

    Shell reprend jusqu'à 4,5 milliards de dollars de provisions

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a annoncé jeudi qu'il reprendra jusqu'à 4,5 milliards de livres de provisions pour dépréciations d'actifs au...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 août 2022 à 13:47

    Le pétrole flanche à l'approche de 'propositions' iraniennes…

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leurs pertes lundi après que le chef de la diplomatie iranienne a affirmé que son pays...

    lundi 15 août 2022 à 11:46

    Le pétrole recule après des données décevantes en Chine

    Londres: Les prix du pétrole refluaient nettement lundi, des données sur la consommation et la production industrielle en Chine laissant craindre une...

    vendredi 12 août 2022 à 22:55

    Le pétrole termine en baisse, après la réparation d'une fuit…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse vendredi après l'annonce qu'une fuite dans un pipeline dans le Golfe...

    vendredi 12 août 2022 à 22:22

    Les livraisons de pétrole russe à la République tchèque ont …

    Prague: Les livraisons de pétrole russe à la République tchèque ont repris après une suspension de huit jours liée aux sanctions visant...

    vendredi 12 août 2022 à 17:24

    Goldman Sachs prévoit une essence à 5 dollars et un Brent à …

    New York: Le prix de l'essence au détail vient de passer sous la barre des 4 dollars le gallon, selon les données...

    vendredi 12 août 2022 à 12:20

    Le pétrole hésite, entre demande plus résiliente et marché a…

    Londres: Les prix du pétrole oscillaient vendredi entre gains et pertes, tiraillés entre des prévisions de demande mondiale meilleures que prévu, et...

    jeudi 11 août 2022 à 22:15

    Le pétrole en hausse, la demande américaine encourageante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole brut ont grimpé jeudi, soutenus par une demande américaine plus résiliente que prévu mais aussi...

    jeudi 11 août 2022 à 15:25

    L'Opep, contrairement à l'AIE, abaisse sa prévision de deman…

    Londres: L'OPEP a abaissé jeudi sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole en 2022 pour la troisième fois depuis...

    jeudi 11 août 2022 à 11:36

    Le pétrole en petite hausse, la demande américaine encourage…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse jeudi, après les données hebdomadaires sur les stocks de brut américain et le...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 11 aoüt 2022 Le prix moyen de l'essence aux États-Unis est passé sous la barre des 4 dollars, à 3,99 $ le gallon Le gallon américain Un gallon équivaut à 3,8 litres. jeudi pour la première fois depuis des mois, soulageant ainsi les conducteurs du plus grand consommateur de carburant au monde. Le litre d'essence sans plomb ordinaire s'échangeait à 1,05 dollar aux USA (environ 1,02 euro).

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite