Menu
A+ A A-

Le pétrole flanche avec l'activité manufacturière en Chine

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole étaient en baisse lundi, quelques jours avant la réunion de l'alliance Opep+, minés par des données défavorables en Chine, pendant que le bras de fer entre craintes quant à l'offre et inquiétudes sur la demande se poursuit.
Vers 09H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, perdait 1,29% à 102,63 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en septembre baissait quant à lui de 2,03%, à 96,62 dollars.

"Les prix du pétrole sont en baisse en ce début de semaine, les investisseurs se concentrant sur la prochaine réunion de l'OPEP+ mercredi", commente Craig Erlam, analyste d'Oanda.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés (OPEP+) en a théoriquement terminé avec ses réductions de production liées à la pandémie.

Mais en pratique, l'alliance peinant à atteindre ses quotas, son volume total de production réel est encore loin de ses niveaux pré-pandémie.

"L'attention se portera désormais sur la manière dont l'OPEP+ prévoit d'atteindre ces objectifs et sur l'annonce éventuelle de nouvelles augmentations", poursuit Craig Erlam.

Autre pression sur les prix du pétrole: l'activité manufacturière en Chine s'est tassée en juillet, dans un contexte de faible demande.


Des chiffres décevants "qui montrent vraiment l'impact continu des mesures de confinement sur l'économie du pays", pour Russ Mould, analyste chez AJ Bell.

La Chine reste l'un des plus gros consommateurs de pétrole et d'autres matières premières, rappelle-t-il.

Une flambée épidémique a frappé durant plusieurs mois de nombreuses régions de Chine, notamment la métropole de Shanghai, confinée durant deux mois au printemps, ce qui a paralysé de nombreuses usines et entreprises.

Pour Tamas Varga, analyste chez PVM Energy, "le bras de fer actuel entre les craintes de récession et les problèmes d'approvisionnement", qui dure depuis des mois, se poursuit, les craintes quant à ce que l'offre soit insuffisante restent toujours présentes en toile de fond.

En face, "l'inflation élevée et les hausses de taux (des banques centrales) qui en ont résulté ont accru le risque de contraction économique", risquant d'affecter la demande en pétrole.

(c) AFP

Commenter Le pétrole flanche avec l'activité manufacturière en Chine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite