Menu
A+ A A-

Le pétrole flanche avec l'activité manufacturière en Chine

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole étaient en baisse lundi, quelques jours avant la réunion de l'alliance Opep+, minés par des données défavorables en Chine, pendant que le bras de fer entre craintes quant à l'offre et inquiétudes sur la demande se poursuit.
Vers 09H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, perdait 1,29% à 102,63 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en septembre baissait quant à lui de 2,03%, à 96,62 dollars.

"Les prix du pétrole sont en baisse en ce début de semaine, les investisseurs se concentrant sur la prochaine réunion de l'OPEP+ mercredi", commente Craig Erlam, analyste d'Oanda.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés (OPEP+) en a théoriquement terminé avec ses réductions de production liées à la pandémie.

Mais en pratique, l'alliance peinant à atteindre ses quotas, son volume total de production réel est encore loin de ses niveaux pré-pandémie.

"L'attention se portera désormais sur la manière dont l'OPEP+ prévoit d'atteindre ces objectifs et sur l'annonce éventuelle de nouvelles augmentations", poursuit Craig Erlam.

Autre pression sur les prix du pétrole: l'activité manufacturière en Chine s'est tassée en juillet, dans un contexte de faible demande.


Des chiffres décevants "qui montrent vraiment l'impact continu des mesures de confinement sur l'économie du pays", pour Russ Mould, analyste chez AJ Bell.

La Chine reste l'un des plus gros consommateurs de pétrole et d'autres matières premières, rappelle-t-il.

Une flambée épidémique a frappé durant plusieurs mois de nombreuses régions de Chine, notamment la métropole de Shanghai, confinée durant deux mois au printemps, ce qui a paralysé de nombreuses usines et entreprises.

Pour Tamas Varga, analyste chez PVM Energy, "le bras de fer actuel entre les craintes de récession et les problèmes d'approvisionnement", qui dure depuis des mois, se poursuit, les craintes quant à ce que l'offre soit insuffisante restent toujours présentes en toile de fond.

En face, "l'inflation élevée et les hausses de taux (des banques centrales) qui en ont résulté ont accru le risque de contraction économique", risquant d'affecter la demande en pétrole.

(c) AFP

Commenter Le pétrole flanche avec l'activité manufacturière en Chine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 28 novembre 2023 à 21:25

    Le pétrole rebondit, le marché très volatil en attendant la …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement rebondi, mardi, sur un marché nerveux et volatil, objet de mille rumeurs avant...

    mardi 28 novembre 2023 à 21:05

    La plupart des compagnies pétrolières d'Etat ignorent la tra…

    Paris: Les compagnies pétrolières d'Etat, qui contrôlent la moitié du pétrole et du gaz dans le monde, ignorent pour la plupart le...

    mardi 28 novembre 2023 à 12:10

    Le pétrole se reprend, des réductions de production de l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole remontaient légèrement mardi, poussés à la hausse par des rumeurs autour de potentielles réductions de production à...

    lundi 27 novembre 2023 à 21:35

    Le pétrole baisse et la pression monte sur l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en repli, lundi, sur un marché qui doute de la capacité de l'Organisation...

    lundi 27 novembre 2023 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants baissent, l'essence à son plus ba…

    Paris: Les prix des carburants reculaient la semaine dernière, le diesel et l'essence passaient sous le seuil de 1,80€ le litre. Pour sa...

    lundi 27 novembre 2023 à 12:00

    Le pétrole baisse avant la réunion de l'Opep+, le marché dan…

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse lundi, la trêve humanitaire entre Israël et le Hamas calmant les cours...

    vendredi 24 novembre 2023 à 21:55

    Le pétrole se replie, le marché doute d'un développement maj…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont lâché du lest, vendredi, sur un marché peu fréquenté, qui ne croit plus à...

    vendredi 24 novembre 2023 à 12:10

    Le pétrole stable, le marché digère le report de la réunion …

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi, le marché attribuant le report de la réunion ministérielle de l'Opep+ à des désaccords...

    jeudi 23 novembre 2023 à 16:45

    Le pétrole toujours plombé par le report de la réunion de l…

    New York: Les prix du pétrole accéléraient leurs pertes jeudi, lestés par report de la réunion de l'alliance OPEP+, alimentant les rumeurs...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite