Menu
A+ A A-

Le pétrole en hausse avec les tensions sur l'offre avant l'Opep+

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont fini en hausse vendredi à quelques jours d'une réunion de l'Opep+ sans grand espoir d'une augmentation de l'offre, tandis que dans le même temps les craintes de ralentissement de l'activité persistent.
Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois a terminé en hausse de 2,28% à 98,62 dollars. Plus tôt en séance, le baril américain grimpait de plus de 5%.

Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre, dont c'est le dernier jour de cotation, a conclu à 110,01 dollars en progrès de 2,67%.

"Les prix du pétrole se sont redressés après qu'Exxon et Chevron se sont montrés optimistes quant aux perspectives de la demande de brut et aux attentes selon lesquelles l'OPEP+ n'augmenterait pas la production en septembre", a affirmé Edward Moya de Oanda.

"Avec la réunion de l'OPEP+ la semaine prochaine, (le brut) pourrait consolider ses récents gains au cours des prochaines sessions", ajoutait Jeffrey Halley, du même cabinet d'analyses.

Les acteurs du marché s'attendent à ce que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs dix partenaires (OPEP+) laisse inchangée ses objectifs de production pour le mois de septembre lors de sa prochaine réunion par visioconférence mercredi à Vienne, le siège du cartel.

Et ce, malgré les appels du pied du président américain Joe Biden vers l'Arabie saoudite pour ouvrir les robinets de brut.

Mais Ryad résiste aux pressions, invoquant ses engagements vis-à-vis de l'alliance.


"Certaines sources ont suggéré qu'une légère augmentation serait discutée", tempère toutefois Craig Erlam, de Oanda.

Pourtant, une série de données macroéconomiques défavorables aux États-Unis "ont intensifié les craintes que l'économie mondiale ne se dirige vers une récession", notait Stephen Brennock, analyste chez PVM Energy.

Mais pour les analystes de JP Morgan, "le risque de récession n'était pas pris en compte par les cours de l'or noir". "Et ce risque croît", affirmaient-ils dans une note vendredi.

Le produit intérieur brut (PIB) des États-Unis s'est contracté d'avril à juin de 0,9% en rythme annualisé, selon les chiffres publiés jeudi. Il s'agit du deuxième trimestre consécutif avec un PIB en terrain négatif.

Résultat, l'écart de prix entre les deux références mondiales du brut, de l'ordre de 10 dollars, était particulièrement marqué, le pétrole restant plus abondant aux États-Unis qu'en Europe.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en hausse avec les tensions sur l'offre avant l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:20

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 15 mai 2024 à 13:28

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin d…

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite