Menu
A+ A A-

Le pétrole en forme malgré les risques de récession aux Etats-Unis

  • Cours du pétrole
cours du petroleLondres: Les prix du pétrole restaient en hausse malgré des données macroéconomiques décevantes aux Etats-Unis, qui a annoncé jeudi son deuxième trimestre consécutif de contraction du PIB, car l'offre sur le marché reste tendue.
Vers 09H45 GMT (11H45 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre, dont c'est le dernier jour de cotation, prenait 2,28%, à 109,58 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois montait quant à lui de 2,33%, à 98,67 dollars.

Le pétrole est "étonnamment ferme", commente Jeffrey Halley, analyste chez Oanda.

Pourtant, une série de données macroéconomiques défavorables aux États-Unis "ont intensifié les craintes que l'économie mondiale ne se dirige vers une récession", note Stephen Brennock, analyste chez PVM Energy.

Le produit intérieur brut (PIB) des États-Unis s'est de nouveau contracté au deuxième trimestre de 0,9% en rythme annualisé, selon les chiffres publiés jeudi ce qui accroît les risques de voir la première économie du monde entrer en récession.

Il s'agit du deuxième trimestre consécutif de croissance négative.

Pour Han Tan, analyste chez Exinity, "la faiblesse du dollar américain a permis (au pétrole) d'ignorer la contraction surprise de l'économie américaine".


Le dollar américain baissait face à l'euro après l'annonce de la Réserve fédérale (Fed) mercredi, du rehaussement de ses taux directeurs de 75 points de base, une décision largement anticipée.

Son président Jerome Powell a de plus laissé entendre qu'"à un certain point, il sera approprié de ralentir" le mouvement.

"L'étroitesse des marchés pétroliers, la demande mondiale ne s'étant pas encore totalement rétablie alors que les contraintes de l'offre persistent, laisse présager une tendance à la hausse des prix du pétrole", poursuit Han Tan.

Les investisseurs attendent désormais la prochaine réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs dix partenaires (OPEP+) en visioconférence à Vienne, siège du cartel, après les appels du pied du président américain Joe Biden vers l'Arabie saoudite pour ouvrir les robinets de brut.

"Avec la réunion de l'OPEP+ la semaine prochaine, (le brut) pourrait consolider ses récents gains au cours des prochaines sessions", estime Jeffrey Halley.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en forme malgré les risques de récession aux Etats-Unis


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 03 décembre 2022 à 21:15

    Plafonnement du prix du pétrole russe: insuffisant pour Kiev…

    Kiev: Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a jugé insuffisant samedi le plafonnement du prix de baril de pétrole russe à 60 dollars...

    samedi 03 décembre 2022 à 15:43

    La Russie rejette le plafonnement du prix de son pétrole, pr…

    Moscou: La Russie "n'acceptera pas" le plafonnement du prix du pétrole brut qu'elle exporte et étudie la réponse à apporter à la...

    samedi 03 décembre 2022 à 10:45

    L'Opep+ dans l'incertitude, entre prix en berne et sanctions

    Londres: Nouvelle coupe des quotas de production ou statu quo? L'Opep+ se réunit dimanche dans un contexte délicat, marqué par la chute...

    vendredi 02 décembre 2022 à 23:56

    Accord du G7 et de l'Australie pour plafonner le prix du pét…

    Washington: Les pays du G7, ainsi que l'Australie, se sont entendus vendredi pour plafonner le prix du pétrole russe à 60 dollars...

    vendredi 02 décembre 2022 à 22:54

    Le brut en repli après l'annonce d'un plafonnement des prix …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en léger recul vendredi, après le plafonnement à 60 dollars du prix du...

    vendredi 02 décembre 2022 à 20:45

    L'UE s'accorde sur un plafonnement des prix du pétrole russe

    Bruxelles: Les pays de l'Union européenne ont trouvé vendredi un accord sur le plafonnement à 60 dollars par baril du prix du...

    vendredi 02 décembre 2022 à 18:25

    La Pologne se rallie à l'accord européen sur le pétrole russ…

    Bruxelles: La Pologne approuve l'accord au sein de l'Union européenne sur un plafonnement à 60 dollars le baril du prix du pétrole...

    vendredi 02 décembre 2022 à 17:20

    L'Inde continuera à acheter du pétrole russe, selon une sour…

    Moscou: L'Inde continuera à acheter du pétrole russe et cherchera même à conclure des contrats à long terme dans la mesure où...

    vendredi 02 décembre 2022 à 15:25

    Les revenus pétroliers russes pourraient résister à l'interd…

    Moscou: La production de pétrole russe pourrait chuter de 500 000 à 1 million de barils par jour (bpj) au début de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite