Menu
A+ A A-

Le pétrole oscille et finit en ordre dispersé

  • Cours du pétrole
cours du petroleNew York: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi, entre craintes de récession aux Etats-Unis et perspective d'un ralentissement des hausses de taux de la Fed, les perturbations de l'offre restant toujours en toile de fond.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a avancé de 0,48% à 107,14 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois a lâché quant à lui de 0,86%, à 96,42 dollars.

Le Produit intérieur brut (PIB) des États-Unis a marqué le pas au deuxième trimestre accusant un repli de 0,9%, plus que prévu, et dans la foulée d'un premier trimestre déjà négatif. "Il y a des craintes de récession dans l'air", notait Bill O'Grady de Confluence Investment.

Mais la Réserve fédérale américaine (Fed) a relevé mercredi ses taux directeurs de 75 points de base, une décision largement anticipée, éloignant l'inquiétude d'un tour de vis plus sévère d'un point total de pourcentage et admettant qu'elle pourrait ralentir ces hausses de taux si nécessaire.

Une hausse des taux de la Fed pour juguler l'inflation signifie habituellement un soutien au dollar, faisant baisser le pouvoir d'achat des investisseurs en pétrole utilisant d'autres devises, mais ravive également les craintes quant à la demande, pouvant conduire à un ralentissement économique. Le billet vert jeudi est resté plutôt stable.

Mercredi, l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) avait fait état dans son rapport hebdomadaire sur les stocks commerciaux d'or noir des États-Unis, d'une baisse de 4,5 millions de barils de brut alors que les analystes s'attendaient à un repli moindre.

A cette baisse inattendue s'ajoute un nouveau prélèvement de 5,6 millions de barils dans les réserves stratégiques américaines.


Ce bilan des stocks américains avait nettement dynamisé les prix de l'or noir la veille qui avaient pris plus de 2%.

En parallèle, les baisses de livraison de gaz à l'Europe via le gazoduc Nord Stream ont, comme annoncé, baissé mercredi à près de 20% des capacités du gazoduc, alertant sur de potentielles nouvelles coupures d'approvisionnement en hydrocarbures russes.

"Dans le climat géopolitique et économique actuel, incertain et turbulent, les vents dominants peuvent changer de direction rapidement", tempère cependant Tamas Varga, analyste chez PVM Energy, rappelant que le marché "est déchiré entre les craintes liées à l'économie et à la demande et les inquiétudes concernant l'offre".

Le prix du gaz naturel européen s'est stabilisé à 199,15 euros le mégawattheure. Mercredi, il avait dépassé les 225 euros.

(c) AFP

Commenter Le pétrole oscille et finit en ordre dispersé


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 11 août 2022 à 15:25

    L'Opep, contrairement à l'AIE, abaisse sa prévision de deman…

    Londres: L'OPEP a abaissé jeudi sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole en 2022 pour la troisième fois depuis...

    jeudi 11 août 2022 à 11:36

    Le pétrole en petite hausse, la demande américaine encourage…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse jeudi, après les données hebdomadaires sur les stocks de brut américain et le...

    jeudi 11 août 2022 à 10:34

    Le pétrole bénéficie d'une demande accrue à la place du gaz …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a légèrement revu en hausse jeudi sa prévision pour cette année de la croissance de la...

    mercredi 10 août 2022 à 23:00

    Le pétrole augmente, en dépit d'un gonflement des stocks amé…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, dans le sillage du bond du marché actions après...

    mercredi 10 août 2022 à 17:43

    Reprise des livraisons de pétrole russe en Slovaquie

    Bratislava: Les livraisons de pétrole russe ont repris mercredi en Slovaquie, après une coupure liée à des sanctions visant Moscou et portant...

    mercredi 10 août 2022 à 12:07

    Le pétrole fléchit, entre récession et potentiel retour du b…

    Londres: Les prix du pétrole perdaient du terrain mercredi, plombés par un potentiel retour du brut iranien sur le marché avec la...

    mardi 09 août 2022 à 18:07

    Le pétrole hésite entre nucléaire iranien et interruptions d…

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, entre la possibilité d'un retour du brut iranien sur le marché, si Téhéran valide le texte...

    mardi 09 août 2022 à 13:31

    Les livraisons de pétrole russe via l'Ukraine interrompues

    Moscou: Les livraisons de pétrole russe à trois pays européens via l'Ukraine ont été interrompues après le refus d'une transaction bancaire liée...

    mardi 09 août 2022 à 11:47

    Le pétrole baisse avec le texte final sur le nucléaire irani…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en baisse mardi, la fin des négociations de l'accord sur le nucléaire iranien ouvrant la possibilité...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 11 aoüt 2022 Le prix moyen de l'essence aux États-Unis est passé sous la barre des 4 dollars, à 3,99 $ le gallon Le gallon américain Un gallon équivaut à 3,8 litres. jeudi pour la première fois depuis des mois, soulageant ainsi les conducteurs du plus grand consommateur de carburant au monde. Le litre d'essence sans plomb ordinaire s'échangeait à 1,05 dollar aux USA (environ 1,02 euro).

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite