Menu
A+ A A-

Le pétrole flanche, plombé par l'inflation et les craintes de récession

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole baissaient jeudi, lestés par la perspective d'une récession alimentée par les récentes données et prévisions sur les taux d'inflation dans les pays Occidentaux, toujours à des niveaux historiques.
Vers 09H20 GMT (11H20 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en septembre, perdait 2,21% à 97,37 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, pour livraison en août, glissait quant à lui de 2,76% à 93,64 dollars.

"Les craintes d'un ralentissement de la demande dû à une éventuelle récession ont presque effacé les gains enregistrés après l'invasion de la Russie", souligne Stephen Innes de SPI, lorsque les cours du brut avaient été propulsés à des niveaux plus vus depuis la crise financière de 2008.

La Commission européenne a abaissé jeudi ses prévisions de croissance dans la zone euro pour 2022 et 2023, à respectivement 2,6% et 1,4%, contre 2,7% et 2,3% anticipés jusqu'ici, en raison de l'impact croissant de la guerre en Ukraine.

L'inflation a quant à elle été propulsée à des plus hauts historiques, la hausse des prix à la consommation étant estimée à 7,6% en 2022 et 4% en 2023, contre 6,1% et 2,7% précédemment, selon les prévisions de Bruxelles.

Mercredi, la publication de l'indice des prix à la consommation (CPI) aux États-Unis en juin a "renforcé la perspective d'une hausse agressive de la Fed pour ralentir l'économie américaine", affirme l'analyste.

Les prix ont encore flambé en juin dans le pays, l'inflation atteignant 9,1% et grimpant au plus haut depuis novembre 1981. Une forte hausse qui menace la croissance, la consommation étant le principal moteur de l'économie des États-Unis.


Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) a déjà indiqué que l'institution comptait relever encore ses taux d'ici la fin de l'année, et a rappelé que l'urgence était d'abord de juguler l'inflation admettant qu'en retour, une récession était possible.

Pour Tamas Varga, analyste chez PVM Energy, avec une nouvelle hausse des taux directeurs, "l'économie devrait se contracter" et la croissance progressivement ralentir, "ce qui aura un impact inévitable sur la demande de pétrole".

Selon l'analyste, des signes de ralentissement de la demande sont déjà visibles.

Le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) sur les stocks américains de pétrole, publié mercredi, a montré une hausse surprise de 3,3 millions de barils, alors que les analystes attendaient une contraction de 1,5 million.

L'EIA a également fait état d'une augmentation de 5,8 millions de barils des stocks d'essence.

"Il serait prématuré et même insensé de tirer une conclusion rapide sur la base d'une seule série de données", met en garde Tamas Varga, mais "bien que les stocks actuels présentent encore des déficits considérables par rapport aux normes à long terme, de nouvelles augmentations seront un signe clair de la faiblesse de la demande".

(c) AFP


Commenter Le pétrole flanche, plombé par l'inflation et les craintes de récession



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    mardi 28 mai 2024 à 16:30

    Le pétrole monte, poussé par les tensions géopolitiques au M…

    New York: Les prix du pétrole montent mardi, poussés par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, Israël multipliant les frappes sur Rafah et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite